» Forums » Délires et Jeux » Un poeme celebre modifie a votre sauce


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 24/08/2018 à 21:33:35Bonjour, voici un nouveau jeu litteraire. Je vous propose de choisir deux vers qui vous plaisent d'un poete celebre et de les continuer d'une facon originale ou amusante.

Voici par exemple les deux premiers vers de Jean Racine du poeme "L'etang" :
Que c'est une chose charmante
De voir cet etang gracieux

Et je les continue ainsi :

Que c'est une chose charmante
De voir cet etang gracieux
Quand soudain un crapaud hideux
Saute au visage de mon amante
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 24/08/2018 à 21:43:23Meme chose, suite avec les deux premiers vers de "A Ninon" d'Alfred de Musset

Si je vous le disais pourtant, que je vous aime,
Qui sait, brune aux yeux bleus, ce que vous en diriez ?
Peut-etre m'autoriseriez-vous quand meme a vous inviter
Boire une chope et manger au chinois nouilles et nems ?
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 25/08/2018 à 14:47:20J ai decide de continuer le premier :

Etions si pauvres surpris nous deux
Sans remedes sans pommade cicatrisante
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 25/08/2018 à 17:27:35Je pense que tu veux parler de coups de soleils ? C'est tres drole si j'ai bien saisi :)

Je vais en essayer un autre. Voici deux vers de Theopile Gautier tires de "A de beaux yeux" :

Vous avez un regard singulier et charmant ;
Comme la lune au fond du lac qui la reflete,
Ce leger strabisme vous donne un air innocent,
Et votre monosourcil flatte votre port de tete.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 25/08/2018 à 19:15:55Alphonse de Lamartine - "Adieux a la poesie" :

Il est une heure de silence
Ou la solitude est sans voix,
Apres la derniere part de pizza,
Devant la tele en somnolence.

Pierre de Ronsard - "A la foret de Gastine" :

Couche sous tes ombrages vers
Gastine, je te chante
Au risque qu'une pluie ruisselante
Tombe sur nous a cause de mon air.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 25/08/2018 à 19:28:24Alphonse de Lamartine - "A une fleur sechee dans un album"

Il m'en souvient, c'etait aux plages
Ou m'attire un ciel du midi,
Je m'entrainais dans la mer a la nage,
Et j'avais perdu le maillot quand je suis sorti.

Stephane Mallarme - "Dans le jardin"

La jeune dame qui marche sur la pelouse
Devant l'ete pare de pommes et d'appas,
C'est une catcheuse forte des bras,
En verite elle me donne la frousse.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 25/08/2018 à 21:24:02Theophile Gautier - Far-niente

Quand je n'ai rien a faire, et qu'a peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
Ma femme, cette megere, crie mon nom dans tout le village
Pour que je l'aide aux taches menageres, quelle plaie cet esclavage !

Pierre de Ronsard - Amourette

Or que l'hiver roidit la glace epaisse,
Rechauffons-nous, ma gentille maitresse,
Bourrons-nous la panse d'une fondue bourguignonne
Buvons, mangeons jusqu'a la nausee ma mignonne.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 25/08/2018 à 21:35:15Pierre de Ronsard - J'ai l'esprit tout ennuye

J'ai l'esprit tout ennuye
D'avoir trop etudie
Je m'en vais, ces livres, les bruler
Et plutot dans mon coin buller

Pierre de Ronsard - Sonnet a Marie

Je vous envoie un bouquet que ma main
Vient de trier de ces fleurs epanouies ;
Pardon d'avance s'il vous arrive fane
Et que l'odeur s'apparente au moisi.

Charles Baudelaire - Une charogne

Rappelez-vous l'objet que nous vimes, mon ame,
Ce beau matin d'ete si doux :
Un objet non identifie qui volait au-dessus de nous,
Et je n'avais pas d'appareil photo : quel drame.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 27/08/2018 à 17:26:02Guy de maupassant - Desirs

Le reve pour les uns serait d'avoir des ailes,
De monter dans l'espace en poussant de grands cris,
Pour un autre de faire danser au bal une belle,
Et de la ramener chez lui une fois la fete finie.

Andree Chedid - Le Chant des villes

Je m'attache aux pulsations des villes
A leur existence mouvementee
Leurs graffitis, leur ame jeune et emportee
Je prefere les voitures et le bitume a une ile.
haut de la page
Gemini
Sexe:
Posté le 30/07/2019 à 09:37:58Théophile Gauthier (Etude de mains)

Chez un sculpteur, moulée en plâtre,
J'ai vu l'autre jour une main,
D'Aspasie ou de Cléopâtre,
Pur fragment d'un chef-d'œuvre humain ;

----------------

Chez un sculpteur, moulée en plâtre,
J'ai vu l'autre jour une main,
Et comme deux et deux font quatre
J’irai la déplâtrer demain.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 30/07/2019 à 13:25:10Alfred de Musset - À Madame G

C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Tomber en rade alors qu'on est déjà pressé, aigri,
Ne reste alors plus qu'à maudire tous les saints.
haut de la page
Gemini
Sexe:
Posté le 31/07/2019 à 10:00:11Du même Musset

C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Savoir si le K-Way vaut mieux qu’un parapluie
Lorsque la météo donne son bulletin.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 31/07/2019 à 17:56:15C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Au sortir d'un troquet, glisser dans la rue, puis
Être emporté par l'eau, l'estuaire on atteint.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 31/07/2019 à 19:00:54Merci Gemini et Georges pour le sourire !! ;-)

C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Avoir nausée du petit-déjeuner trop vite englouti,
Et tacher ainsi la banquette avant d'un rejet vilain.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 31/07/2019 à 19:23:31C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Avant qu'un soir de cendre un entier monde essuie,
Circuler en silence en mettant des patins.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 31/07/2019 à 19:39:47C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Se coucher sur un tas de feuilles mortes ou brindilles
Et observer l'aurore poudrer le ciel d'un beau teint.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 31/07/2019 à 22:28:31C'est mon avis qu'en route on s'expose à la pluie,
Au vent, à la poussière, et qu'on peut, le matin,
Ne rien apercevoir autour de la bordure du puits
Qu'un luisant humus émiettant ces verts de satin
haut de la page
Gemini
Sexe:
Posté le 01/08/2019 à 18:39:44Le Naufragé (Hérédia)

Avec la brise en poupe et par un ciel serein,
Voyant le Phare fuir à travers la mâture,
Il est parti d'Égypte au lever de l'Arcture,
Fier de sa nef rapide aux flancs doublés d'airain.

--------------
Avec la brise en poupe et par un ciel serein,
Voyant le Phare fuir à travers la mâture,
Il a offert au vent, jusqu’à la déchirure,
Son foc de mauvais temps et son cœur de marin.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?