» Forums » Délires et Jeux » \"Dans mon poème, en fait, je veux dire que...\"


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Zigzag
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 17:56:02Que penser des poètes (ou artistes en général) interprétant leurs propres œuvres ?

(Daniel Pennac conseille d'"écrire sans jouer à l'écrivain : les livres sont toujours plus intéressants que leurs auteurs")

D'après un ami, une œuvre déposée dans un espace public n'appartient plus à son auteur mais à tout. Cette réflexion, faite dans une discussion sur la propriété intellectuelle (plutôt sous l'angle politique) l'a fait dire : Je n'aime pas quand un auteur commence à expliquer ce qu'il voulait dire (sous entendu : l'interprétation d'un poème n'appartient pas à l'auteur).

J'ai remarqué que je commentais/interprétais/expliquais tous mes poèmes ou presque, ce que je voulais dire.

Cela n'empêche pas les interprétations auxquelles je suis ouvert.e (par exemple, si vous aimez les exemples, eh bien un jour ya quelqu'un qui a dit que les anges d'un de mes poèmes de quand j'étais gosse étaient des parents et là je lui réponds que ce n'est pas mon intention de départ mais que pourquoi pas-c'est "poème angélique" de Zigzag).
Les poètes qui commentent (tout dépend aussi de leur ton et de d'autres circonstances externes que je ne vais pas commencer à énumérer pour ne pas étendre inutilement une parenthèse déjà bien trop longue, chose qui alourdit ce texte et surtout-c'est là le principal problème-le déséquilibre) proposant sans imposer, je trouve légitime leur interprétation. Parfois on y adjoint le contexte ou d'autres éléments utiles.

D'où : les poètes qui interprètent se trompent-ils de rôle selon vous ? (l'éternelle question du rôle des poètes revient). Plus pragmatique : quand vous lisez un poème, comment réagissez vous face à un commentaire de type "moi en fait je voulais dire ça dans mon poème" ? Cela vous agace, vous intéresse ?
haut de la page
Babel
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 18:04:17S'expliquer pour dissiper un malentendu oui pourquoi pas mais aux risques et périls d'empirer la chose. On ne peut pas, "uniformiser" les interprétations .. une fois l'écrit publié presque ou tout nous échappe ..

Le rôle du poète ? Être messager de ce dont il veut témoigner, exprimer
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 18:41:49L'auteur est propriétaire de ses textes, l'interprétation du lecteur est personnelle.
Un texte peut être clair ou porter à confusion, l'auteur émet un message dans un sens et le lecteur peut le comprendre dans un autre.
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 20:48:00peu importe la poésie n'est pas à comprendre, elle est à ressentir et forcément chacun reçoit avec ce qu'il est, donc c'est intéressant de voir l'éclairage de l'autre
bien sûr parfois on doit redresser la barre par exemple: joli poème bravo or tu as écrit un triste poème sur ton sort, la personne ne l'a pas lu ou se moque ou ne comprend rien ,dans ce cas il est bon de lui dire, cela m'est arrivé: je parle
de la perte d'un être cher et tu trouves ça joli ?
sinon le poème appartient à tous, rien de plus personnel et de plus dangereux mais que faire si nous ne sommes pas lus ?
j'écris pour moi mais au moins pour être lue par une personne l'impression de ne pas rester seule au monde
ou bien vous offrez tous vos livres, ce que je fais et on vous félicite amplement
un jour je vais chez une "amie" à qui j'avais offert mon livre et je le trouve dans les toilettes par terre, je le ramasse et lui montre : ben il y a que là que j'ai 5 mn pour regarder
dans ce cas tu repars avec ton livre et surtout tu coupes la relation
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 20:49:51ton être crie si fort ce que tu es que je n'entends pas ce que tu dis
haut de la page
Babel
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 21:35:46Moi je ne partage rien de ce que j'écris, Iceteapeche est un havre hélas uniquement virtuel, mais un havre tout de même. les " amis " de tous les jours ne sont pas censés être émus ou intéressés par la poésie. Ils ont pourtant leur utilité comme les pinces les tournevis et les grilles pains … Utilisons les à bon escient … Mais quand il s'agit de poésie je me connecte sur Iceteapêche uniquement. A part quelques exceptions, ceci n'est que mon opinion qui n'engage que moi…

Quant au rôle des poètes, ils immortalisent un moment fugace imperceptible à certains, surtout aux " amis " de tout les jours. Le rôle du poète c'est de ne pas en avoir tout en l'exerçant

"Les moyens et la fin se conditionnent mutuellement dans l'écriture : style, vision du monde et tempérament sont les aperçus d'une même réalité, celle qui fait l'oeuvre et l'écrivain."
Tout le monde devrait écrire (2006) de Georges Picard
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 22:11:33J'écris pour moi et pour les lecteurs de poésie, pour mes livres ou recueils édités, c'est pour ma satisfaction personnelle, un rêve réalisé. Car qui achète de la poésie ? C'est un genre littéraire devenu ringard, il intéresse quelques férus ou une majorité d'amateurs qui veulent s'exprimer et partager leurs émotions. Le net est actuellement le moyen le plus facile pour écrire ou lire des poèmes.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 05/07/2019 à 23:45:42Pour ma part j'aime toutes les visions, celle du poète et celles des lecteurs, car elles sont révélatrices de sensibilités différentes, ou parfois qui se rejoignent, en tout cas c'est aussi fascinant qu'observer un vitrail sous des lumières différentes.

Parfois, quand un poème nous tient à cœur et que les images sont presque codées, on peut être déçu si le lecteur ne comprend pas où on voulait en venir. Mais je pense qu'il faut être compréhensif car ce n'est pas si évident, comme chacun a sa bulle, de pénétrer le monde de l'autre. On explore des univers différents et cela est enrichissant mais peut aussi porter à quiproquo.

Je suis donc pour la tolérance et le partage de chaque vision, car cela pointe souvent quelque chose qu'on n'a pas perçu dans le poème ou peut même nous faire réfléchir à notre écriture poétique... comme faire passer un message ou des émotions en poésie relève d'un constant défi :-)
haut de la page
Zigzag
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 00:07:44Merci pour ces premières réponses ! (le sujet n'est pas clôt cependant)
Quand je lis des interprétations passionnantes certes, mais qui ne correspondent pas à ma visée originale (le plus souvent, c'est quand mon poème est une réflexion sur un truc que j'ai remarqué, une pensée et que les interprétations sont plus émotionelles-les deux peuvent s'enlacer bien sûr), je suis d'abord tenté.e de jouer les maîtres d'écoles et de réexpliquer ce que je voulais dire.
Puis je relis les interprétations proposées et quand elles m'intéressent soit je m'abstiens totalement soit je réponds dans leur lancée avant d'ajouter : je voulais aussi dire que… (c'est mon comportement influencé par mon égo et pas forcément ma vision de la poésie).
haut de la page
Babel
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 07:37:11Si il faut dire ce qu'il faut dire le plus clairement possible autant écrire une plaidoirie un réquisitoire ou une satire ou autre Le"ce que je voulais aussi dire " n'est vraiment pas envisageable, quand on fait des échanges…
c'est se justifier au lieu de s'exprimer /// Mauvaise posture et qui n'est pas poétique
haut de la page
feuille_au_vent
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 08:07:45Du moment où le poème est lu par quelqu'un, l'auteur prend le risque qu'il soit interprété différemment, ça peut être sur le sens général mais même sur des petites choses, des détails. Ou alors l'auteur doit être assez explicite pour que ça n'est pas lieu, c'est à lui de gérer ça suivant son envie.
Pour moi le texte ne lui appartient plus.

Je suis même sûr qu'un auteur lisant son propre texte 20 ans après aura une interprétation différente de quand il l'a écrit. Il ressentira certaines choses, et pourra interpréter certaines images différemment car il aura un autre vécu...

Je ne sais pas si l'auteur dois expliquer ce qu'il veut dire... ça doit dépendre des poèmes, ça risque de gâcher l'émotion du lecteur si ce n'est pas ce qu'il espérait, ou alors lui donner un autre axe qui d'un coup ce révèle à lui.

Si l'on prend l'exemple de l'aigle noir de barbara, dès que l'on a su de quoi la chanson parle vraiment, elle a prit une tout autre dimension, mais c'est aussi parce que le doute et les interprétations possibles sont nombreuses que ça a si bien fait son effet...

Pour moi, si l'on me demande mon interprétation d'auteur, je le dis, sinon je pense que je laisserai planer le doute.
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 09:17:59le poème ne doit pas s'expliquer lui-même sinon c'est une de scription une paraphrase
il perd son charme
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 09:24:15Babel si je ne montre pas qui je suis à mes voisins ils me prennent pour un zombie qui ne parle pas qui est seule etc et quand ils voient ce que j'écris ils sont stupéfaits ils me prenaient en pitié ou en mal et voilà que l'on me respecte bien sûr ils ne jouent jamais le rôle du tournevis sinon ils vont venir visser sans cesse
je n'utilise pas les gens mais j'accepte leur aide quand elle est vraie et parfois je me plante grandement ce sont eux qui m'utilisent alors je fais marche arrière ils veulent me transformer en banalité, moi je ne veux pas en faire des poètes
oh ce truc me donne des frissons tant il m'a permis de découvrir des horreurs
donc en effet restons seuls et soyons une bûche
haut de la page
Babel
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 09:39:31Je te comprends Marinette, en même temps il n'est pas donné à tout le monde d'approcher ou supporter avec froideur le mépris et l'hypocrisie des gens.
Ils visseront leur propre vice si il nous tournent le dos. Les hommes porteurs de ragots tels les ânes fiers et sûres d'eux mêmes, on les fait circuler avancer en flattant leur égo… Ainsi le passage nous est libre pour un moment poétique
Il vaut mieux être zombie avec de telles personnes que d'être Bambi
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 06/07/2019 à 10:32:38oui tu as raison
merci de donner ton avis
j'ai tellement appris à me taire que dans la vie j'en suis mutique
parfois je dois donner de la voix pour me sauver
merci de m'entendre
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 07/07/2019 à 11:28:32Zigzag, tout poète est un auteur interprète, comme nombre de chanteurs : il soumet en artiste sa création à sa compréhension.
Pour cela, l'éclairage d'autrui est bienvenu en jugement et conseil, mais sa conception personnelle importe plus encore.
Savoir ce que l'émotion ou la pensée nous dictent, c'est ouvrir cœur et esprit sur l'univers, et ces perceptions ressenties nous enrichissent dans notre connaissance intérieure, loin d'être innée.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?