» Forums » Délires et Jeux » Fleur de poireau 5


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 12/12/2019 à 07:40:17Fleur de poireau 5 la lettre

Un jour, j’ai reçu une lettre. Une vieille lettre, toute sale avec des dessins,je l’ai reconnue tout de suite, c’était Justine la petite. Le facteur me l’a donnée et crac je suis tombée dans l’herbe avec du facteur plein la tête qui me tapait dessus « maman je suis en vie je vais revenir, je t’aime » je suis rentrée au cantou et ça s’est remis à couler.
Une vraie pleurésie.
A partir de ce jour, je suis devenue grosse une deuxième fois, en état de grasse, comme la Sainte Vierge après l’Annonciation. J’attendais.
La nuit, quand j’entendais les campaniles des vaches, je croyais que c’était Justine avec ses clochettes d’hindoue. Puis je me suis dit c’est loin en stop, elle a dû marier un ingénieur, il va falloir essarter pour faire atterrir l’avion.
Ca a duré des semaines, je m’habituais.
Un jour, à l’heure du facteur, j’entends un ronflement, je crois que c’est lui, j’y vais.
C’était une vieille traction, de celles que je croyais à vent et te voilà ma Justine qui descend, belle, belle comme avant, avec des yeux encore plus grands. L’embrassée a duré une éternité, je n’y voyais plus, l’air était plein de clochettes, le soleil tournait comme un fou et ma tête sautait comme un bouchon de champagne.
Quand j’ai remis les orteils sur le terre, y avait devant moi un type basané quelconque, un indien quoi et deux mômes : mon mari, Samo, mes filles Jiva et Rusmi.
J’ai bien encore failli partir dans les étoiles mais je me suis raisonnée car les coups de vieux on en prend toujours trop : c’est toi qui les as faites ?
- t’es toujours aussi rigolote mummy
Les gosses avaient un point noir entre les deux yeux mais personne de clochette, je me suis dit :y a plus de vaches dans les Indes.
Comme d’habitude, je ne savais que dire ni faire alors c’est elle qui a décidé.
Comme avant.
On est rentrés dans l’écurie aménagée en living et la vie a repris ses droits de visite avec Peinée, la chienne de vie qui a failli crever de joie et le chat Osiris, pendu à la crémaillère et qui se faisait les ongles de jalousie.
Elle m’a rapporté les trucs que j’aimais quand j’étais en vie, foulards, bijoux, boites, des trucs de là-bas quoi.
Mais j’étais dix ans de trop dans mon tablier et mes sabots, mes cheveux gris, ça me disait plus rien.
J’ai dit merci pour l’encourager.
Je suis sortie voir s’il y avait encor de l’air dehors
Et ça s’est remis à couler…
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 12/12/2019 à 23:45:18Magnifique !
Chez nous aussi on fait cette comparaison : Accoucher d' une personne lorsque nous l'attendons trop longtemps. ..

Bisesv
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 13/12/2019 à 06:49:33merci ma chérie
j'étais prête à tout effacer
personne n'est jamais allé au bout
mais là je te mets la fin jusqu'à aujourd'hui .
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?