» Forums » Délires et Jeux » Poèmes en commun


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 12/08/2020 à 16:47:52Quand elle marche sur des débris de verre,
Au pouvoir surnaturel elle veut faire croire.
Les désabusés au nom de survie foulent ses terres,
Regards lancinants sur le cristal miroir.

Les ongles en deuil et le tabac embaument la pièce,
Jeu de lumière et couleurs à l'ombre de la foire.
Tout cela est comédie mais le temps qui passe,
Approche le portefeuille de la charmeuse du noir.

Pour un recours ses pauvres sont pris au piège,
Une arnaque puis suivront encore d'autres.
Les malheureux pensent se débarasser d'un sortilège,
Les chagrins à eux feront la fortune à l'autre.

Ce phénomène si courant me prête l'inspiration,
Quand à la vision de l'avenir ose le penchant.
Les doigts remplies de bagues aux coins tranchants,
Soutirent les frais par la mensongère transaction.
haut de la page
creature
Sexe:
Posté le 12/08/2020 à 23:30:15https://i.pinimg.com/originals/db/46/5a/db465aaef5e2410faf3cfd4dda1bf5f5.jpg

Sur ce tapis automnal de feuilles
Flamboyant dans mes désirs
Tu m'attends au bout du chemin
L'été indien comme une flamme
Qui jamais ne s'éteint
Par une nuit sans étoiles
Une saison de couleurs
Qu'il est bon de respirer
Les parfums du sentiment
De plein, d'ici et maintenant
haut de la page
Banane
Sexe:
Posté le 14/08/2020 à 20:45:23Oui, elle pensait!...

Je l'aime ce parc, cet écrin de verdure
Je m'y rends quand les hommes m'ont vraiment tué,
Avec ma vieille chaise sous l'arbre courbé
Pour parler un peu avec la créature

La fille au cœur de pierre semblant ne rien ouïr,
Dame , elle pense, en ne disant à personne
Que parfois elle a froid quand l'orage tonne,
Qu'aucun Apollon ne viendra l'entretenir

Le peu que je la vois, la rend-t-elle heureuse
Retrouve-t-elle un peu, ces instants de bonheur
Quand sur sa joue lisse voulait rouler un pleur
Disant aux messieurs qu'elle était amoureuse
haut de la page
creature
Sexe:
Posté le 14/08/2020 à 22:25:22Oh Banane sens l'odeur de la pluie fraîche
Les oiseaux sifflent de plus belle en cette nuit
J'ai mis ma grosse paire de lunettes
En espérant te plaire dans ma robe fleurie

La vie ça tient à quelques petits plaisirs
Puis un sentiment que l'été bientôt s'assoupit
Et les peines de cœur finissent par mourir
Balayées par la brise d'Automne qui surgit

Oh Banane je chante mon blues pour toi
On est bien sous l'arbre courbé dans le noir
Tiens, décale-toi, on va faire place à la joie
J'ai encore du rosé et y a des étoiles ce soir
haut de la page
Banane
Sexe:
Posté le 14/08/2020 à 23:04:19Oui Créature, il pleut, de moi rapproches-toi,
Pour sentir sous mon chandail, monter ma chaleur,
Pour que ta pierre retrouve toute sa couleur
Que ton cœur trop tranquille, retrouve son émoi

Si le destin le veut, peut-être cette nuit,
Le vent ramènera, le sang dans tes veines,
Celui du ciel effaçant toutes les peines,
Le charme ne cessant que quand le soleil luit !

Il n'est que les ombres pour pouvoir vous dire,
Ce comment nous aurons occupé tout ce temps,
Cette nuit d'automne, aura des airs de printemps,
Ah!, si je pouvais, notre amour vous décrire!
haut de la page
creature
Sexe:
Posté le 15/08/2020 à 11:14:55Oui, s'il pouvait…

Je défais ma paire d'escarpins de Cendrillon
Pieds nus dans l'herbe blonde, c'est si bon
Des libellules prolongent la saison des amours
Le lac scintille dès les premières lueurs du jour

Sur l'air de Maxime Le Forestier ou Benjamin Biolay
On observe le croisement des lointains voiliers
Un jour, ce sera nous pour un tour de la Terre
C'est les étoiles dans les yeux, la beauté du rêve

Tu en as vu, dis, des paysages dans ta locomotive
Des voyageurs qui portaient leurs histoires en valises
Raconte-moi ces souvenirs et je m'endormirai
Contre ton épaule, dans tes poèmes bien lovée

https://www.youtube.com/watch?v=g6BylJ6USfg*

ℒℴνℯ, ❤ Marine ❤
haut de la page
Banane
Sexe:
Posté le 15/08/2020 à 19:39:16ESSAI
haut de la page
Banane
Sexe:
Posté le 15/08/2020 à 19:39:47J'en ai terminé, avec mes grands voyages,
Il ne me tarde que, m'abreuver à ton sein,
Par le désir gonflé comme un grain de raisin,
Qu'a mûri le soleil baignant les cépages...

Bien repu, je te regarderai t'endormir,
Au chant du guitariste, qui gomme la nuit,
Rythmant ma main quand sur ta peau elle poursuit
La douce caresse qui te fera gémir

C'est l'automne ce matin, le rouge , le brun,
Ton corps qui sur le mien s'en va vers l'abandon,
Frémissant sous mes doigts, privé de la raison,
C'est bon quand tous les deux, nous ne sommes plus qu'un !
haut de la page
creature
Sexe:
Posté le 16/08/2020 à 10:38:42"Il y a des ombres dans je t'aime,
Pas que de l'amour, pas que ça"*
Il y a des jours où sous mon toit
Se déchaîne un orage, crépite l'averse

Le monde c'est fragile et si tendre
J'ai besoin de croire à ces élans
De notre cœur à donner et à prendre
Qu'est-ce qu'il me reste sinon ?

J'en ai terminé aussi avec les voyages,
Car je suis arrivée au dernier quai
Celui qui nous montre, dans un miroir
Le reflet de nos rêves et la réalité

*Les deux premiers vers sont un extrait de "Sache que je" de Jean-Jacques Goldman
haut de la page
creature
Sexe:
Posté le 16/08/2020 à 20:26:36https://www.kazoart.com/blog/wp-content/uploads/2019/03/botticelli-naissance-de-venus.jpg

Pour toi Banane, un tableau de nue que j'aime bien.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?