» Forums » Tout et rien » C'est quoi un bon beau poème ?


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 19:00:39C'est quoi pour vous un bon beau poème ? Un poème qui suit les règles de versification...

Pour moi un poème même très bien écrit qui respecte la prosodie et qui emploie des mots recherchés mais qui n'a pas d'âme et qui ne provoque pas d'émotion est un texte avec peu d'intérêt.

(C'est mon opinion !)
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:07:57Bonsoir Olivier. C'est bien trop subjectif de juger un bon poème. C'est quoi d'abord, "bon" ? Un beau texte doit de surcroît avoir une âme, je pense. Ce n'est pas une question de lexique, mais plutôt un art de faire passer des convictions, de parler à autrui.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:17:45les émotions personnelles d'un poème perdent toutes leurs valeurs poétiques , pour moi, lorsqu'elles perdent en valeur humaine...

La poésie que j'aime lire est celle qui respecte d'abord les différences , les malheurs des autres...

De quelle beauté un poème peut-il se vanter s'il n'est là que pour inciter à la guerre , n'importe laquelle !
haut de la page
Syntax_Error
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:25:26En sachant que chaque mot possède une valeur, qu'elle soit positive, négative ou neutre, pour moi, un bon poème se doit d'avoir un lexique propre au bien et à la vertu. Il s'agit d'employer de bons mots à valeur positive et neutre et d'en exclure ceux à valeur négative. C'est une histoire de champ lexical que d'écrire un poème bon.

Quant aux prophètes de malheur et autres poètes maudits, je préfère tout simplement ne pas les lire. Il en va de mon équilibre intérieur. Je me préserve des maux inutiles et pour l'instant je m'en porte très bien.
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:37:28Un poème est avant tout une émotion, un message, une réflexion... le sujet peut être grave ou léger, positif ou négatif, réel ou imaginaire... ce qui compte c'est le respect de l'auteur au lecteur et vice versa !
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:38:00Syntax Error, le spectacle de la souffrance peut être obscène, et c'est parfois prendre en otage l'émotion du lecteur qui compatit forcément, pourtant je pense que ces poètes maudits ont des choses à nous apprendre, et d'abord comment, malgré leurs souffrances, ils ont réussi à sublimer cela en offrent de la beauté, malgré tout. En cela, les Artaud, les Verlaine ont été grands.

Que vous vous protégiez toutefois, je le comprends tout à fait et respecte cette volonté personnelle que vous affichez.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:39:53Olivier, comment définis-tu le respect ? Comme un devoir de l'auteur envers les lecteurs ?
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:48:56Le respect c'est d'écrire si possible sans froisser le lecteur dans le ressenti d'un texte ! Le problème pour l'auteur c'est qu'il ne connaît pas le lecteur ou les lecteurs, de toute manière 100 personnes 100 avis différents, c'est comme les trous du ... ,chacun en a un !
haut de la page
Syntax_Error
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:54:21Je différencierai tout de même les prophètes de malheur et les poètes maudits.
Je te rejoins jacou sur le fait que ces poètes maudits ont beaucoup apporté à la poésie. Ce sont les prophètes de malheur à qui j'en veux. Instiller le mal gratuitement, prophétiser des catastrophes, pour moi, cela va à l'encontre du genre humain.

La poésie, c'est construire un avenir. Pas chercher à le détruire par des moyens détournés et insidieux. Corrompre la vertu par le vice, cela va à l'encontre de mon mode de pensée. Je me garderais donc bien de les lire et de les promouvoir.
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 20:57:45Syntaxe Error il faut de tout pour faire un monde, libre à chacun de lire ou ne pas lire.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:16:50Syntax Error, construire est délicat, détruire est tellement tentant, car l'homme est faible. Tu proposes une éthique de la poésie, mais l'art peut-il se le permettre ?

La beauté cependant est une recherche inlassable. Et faire du mieux et distraire, c'est déjà une partie d'un objectif consistant à rester léger, à ne pas trop s' apesantir.

Mais une éthique, pour vivre, nous en avons tellement besoin, car il s'agit de vivre bien.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:18:15Olivier, comment publier sans froisser quiconque ? C'est la quadrature du cercle, ce que tu proposes !
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:27:33Ne pas oser c'est renoncer ! Ce qui n'est pas mon genre donc je publie mon 15ème livre va sortir.
haut de la page
Syntax_Error
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:29:07Effectivement, détruire est bien plus simple que construire. Il en va de même avec les mots. Il est aisé d'écrire le mal, beaucoup plus difficile d'extraire la négativité d'un texte. C'est un travail à part entière. Personnellement, je m'efforce de le faire afin de me sentir en accord avec moi-même.

Succomber à la tentation d'écrire le mal, c'est suivre la route du Malin.
Tenter d'écrire le beau, le bon et le bien, c'est faire l'effort de se rapprocher de Dieu, un tant soit peu. Pour moi le choix est vite fait.

Je rajouterais, sans verser dans la théologie, que, j'ai évidemment expérimenté le choix du mal, il y a de ça longtemps. Et cela ne m'a rapporté que des ennuis.
Aujourd'hui j'en suis arrivé à la conclusion que, quitte à écrire, autant rechercher l'apaisement, la plénitude et la béatitude. Cela pour le bien de l'âme et de l'esprit.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:37:47Syntax Error, je suis moi-même croyant, aussi je vous rejoins sur la nécessité de combattre le mal dévorant si tentateur. Et, aussi, je suis un ancien pécheur, j'ai aimé la déréliction où je pensais communier dans la révolte. Se donner le plaisir de déchoir est une pente si facile.

J'ai vécu. J'ai appris. Désormais, je me conforme à certaines lois morales, indispensables. Et j'ai compris la prière de Baudelaire : "Accordez-moi encore d'écrire quelques beaux vers...", parce que la beauté sauve ce monde.

Plénitude et béatitude sont des mots et des conceptions qui valent qu'on se batte pour elles.
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:43:55J'ai écrit pas mal de textes ou poèmes sur la guerre qui est le MAL mais dénoncer ses horreurs c'est le BIEN ! Vous avez deux heures !
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:50:10OK pour le sujet de cette dissertation, monsieur Olivier !
haut de la page
Syntax_Error
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:52:12Mon prochain poème, écrit en prose, aborde le sujet du bien et du mal. Cette antinomie du fin fond des âges est selon moi la pierre angulaire de la raison.

Qu'ai-je fait ?
Qu'est-ce que je fais ?
Que puis-je faire ?

Il en va de soi d'avoir des valeurs qui nous soutiennent afin de ne pas se perdre. Trouver le droit chemin et s'y tenir en évitant les sinuosités du vice.

Cela reste un travail de longue haleine et très peu n'ont rien à se reprocher. Les écarts créent le précipice, voilà pourquoi il est de bon ton de s'en tenir à ses convictions profondes et de ne pas s'en détourner. Sans cela, l'abîme engloutit le pécheur qui ne voit pas de rédemption possible.
haut de la page
Syntax_Error
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 21:57:38La guerre n'a pas besoin d'être dénoncée. Tout le monde sait qu'elle regroupe le mal et les souffrances. Détailler la guerre, c'est ajouter de l'horreur à l'horreur originelle. C'est faire revivre des périodes sombres, et peut-être même donner des idées de reconquête.

Je ne dis pas qu'il faut oublier, je dis qu'il faut s'abstenir d'imposer des images choquantes ou violentes, bien que vraies et ayant eu lieu, à des cerveaux qui ne l'ont jamais connue.

Je ne suis pas pour le traumatisme de l'imaginaire.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/09/2020 à 22:01:24Mais alors comment peut-on enseigner l'histoire aux jeunes générations, si l'on proscrit les traumatismes du passé ?

Comprendre ce qui a eu lieu permet en principe de ne pas réitérer des erreurs tragiques.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?