» Forums » Tout et rien » La poésie est-elle ringarde ?


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 21/01/2022 à 19:38:19La poésie est-elle ringarde ? A quoi sert d’écrire des poèmes, de la poésie, la majorité s’en fout littéralement !
haut de la page
Musouka
Sexe:
Posté le 21/01/2022 à 20:44:06La poésie, on la retrouve partout dans nos vies. Dans l’art, les chansons, les livres, les graffiti sur les murs, dans les pubs à la télé. Le slam est une forme de poésie tout à fait vivante. Elle n’a pas besoin d’être dans un écrit formel pour être vivante et présente.
haut de la page
Sorel Ferdinand
Sexe:
Posté le 22/01/2022 à 21:05:00La poésie est une forme d'expression, une part de culture.
haut de la page
Edelphe
Sexe:
Posté le 23/01/2022 à 11:55:48Je suis toujours étonnée de voir le nombre de visiteurs qui passent lire ici...
Si la majorité s'en fout, je suis bien d'accord avec vous Cro, une sacrée minorité semble s'y intéresser quand même
Certains arts sont moins accessibles que d'autres au plus grand nombre, et l'art en général est le cadet des soucis du commun des mortels. Pour autant le taux d'amateurs n'est pas négligeables
C'est sûr qu'en terme de notoriété, la lumière se porte plus les coops des réseaux sociaux, sans compter que plus la langue française s'atrophie dans un charabia minimaliste, plus la poésie devient incompréhensible. Les lycéens qui l'abordent désormais (puisqu'elle reste au programme du bac) doivent "galérer"...
Mais pour répondre à votre question ; a quoi bon ? Me vient le plaisir énorme de l'écriture, pour commencer. Le besoin, ensuite. Mais c'est vrai qu'un texte qui n'est pas lu est comme mort, comme les théières japonaises qui se fissurent quand on ne s'en sert pas.
Tant que des sites comme Icetea existent, la poésie s'écrit et se lit. Peu importe par combien de personnes...
Je vous pose une autre question : continueriez-vous à écrire si personne ne vous lisait ?
haut de la page
Edelphe
Sexe:
Posté le 23/01/2022 à 11:58:10Ah et j'ai oublié une de vos questions pardon !
Oui, elle est ringarde, au sens propre. Elle n'en reste pas moins (à mon sens) la plus belle utilisation que l'on puisse faire des mots.
haut de la page
lefebvre
Sexe:
Posté le 26/01/2022 à 17:35:42Oui, la beauté et la force des mots de notre belle langue française valent bien que l'on se mette bien modestement au service de la poésie.
Même si quelques personnes trouvent cela ringard (simplement parce qu'ils sont incapables d' en écrire)
Je suis d'accord pour dire aussi, comme Edelphe, qu'il y a de très nombreux lecteurs qui ne se font pas connaître sur Icetea, mais qui reviennent régulièrement.
Alors, finalement continuons Olivier, surtout toi, comme tu sais si poétiquement le faire.
Bonne soirée
Amitiés
Daniel
haut de la page
Plume borgne
Sexe:
Posté le 27/01/2022 à 02:02:55moi je n'aime pas lire a part pour m'informer, c'est pas vraiment que je trouve ça ringard c'est plus que je trouve ça ennuyant, surtout quand c'est long c'est pour ça que j'ai toujours préféré les poèmes courts aux romans...
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 27/01/2022 à 10:39:18Bonjour,

La poésie est intemporelle, et comme les fresques sur les grottes dessinées un peu partout dans le monde (France, Australie, Namibie...) , elle est à l'origine quand l'Homme (et la Femme) ont utilisé le langage qu'ils ont développé dans un sens plus ample que pour l'usage pratique et intrinsèque, , exerçant leur habileté en toutes choses à déplier et déployer et présenter toutes les virtualités de leurs capacités, compétences, expériences intériorisées et pensées, , vouées chez les humains à échanger les informations pour survivre et les créations de l'esprit pour nourrir et tranquilliser la conscience sinon toujours questionnante et indécise quand la création artistique et technique, elle, fixe des normes et des procédures qui rassurent si elles sont comprises, adoptées, autorisant pour la communauté qui accepte une nouvelle perception du monde. Alors, le chant, la psalmodie, l'orchestration ordonnançant le monde pour l'esprit inquiet qui cherche du sens, le langage crypté pour que les jeunes à initier apprennent la complexité des choses à savoir, et tout ceci devient légendes, mythes racontés, contes, poésies, romans.

La poésie, proche du chant, doit être extrêmement ancienne : une communication depuis nos origines, et la plus puissante et la plus porteuse de sens et de joie de créer par l'art qui rassure les personnalités individuelles en les ouvrant à tout ce sensible dans le monde qui demande à ce qu'on l'exprime (la fleur dessinée est accomplie et demeure dans sa fugacité référence de beauté d'une nature vivier des hommes et sa conscience première et originelle), où le langage de scriptif et sensitif adapté à la poésie est essentiel.

La poésie est de toujours, sans ringardise autre que sa présentation médiatique, par moments, qui influence. Les récitations scolaires donnent accès aux poésies aux enfants, qui aiment naturellement la poésie comme le dessin, comme le jeu et le sport qui développent et accomplissent les capacités et virtualités insoupçonnées et alors en éveil : dons et talents à découvrir et expérimenter. Personne n'a envie de s'oublier en tant qu'individu, celui-ci demande au contraire d'être admis et distingué afin, en se distinguant, d'être utile à autrui ou à la communauté par son apport personnel unique et irremplaçable.

C'est par la suite que ceci se corse, à cause de médias des instances dominantes qui défigurent et détruisent s'il est possible, comme font parfois les dogmes, les arts et les savoirs et les connaissances, afin de régner et d'influencer en inquiétant : chercher refuge auprès d'une collectivité "sécurisante" peut permettre la coercition (il y a des coachs bienveillants comme des gourous malveillants). S'assumer en tant qu'individu pose toujours problème aux groupes ou clubs dominants, qui ont besoin de diviser les foules individuelles (et si sentimentales, rappelons-nous la chanson d'Alain Souchon lol), parce qu'ils sont minoritaires et toujours remplaçables de par leur nullité essentielle, n'étant que fonctions et procédures quand ce sont créations et explications qui devraient déterminer les destins conscients.
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 27/01/2022 à 11:56:17Le thème de ce site est la poésie mais au-delà de ce sujet n'est-ce pas la culture générale qui est ringarde ?
A quoi sert de perdre du temps et de faire des efforts pour s'instruire, se cultiver, d'ouvrir un livre et avoir une ouverture sur le monde !
Etre l'intello de service n'est pas tendance, ce qui est mode c'est plus l'image culturelle américaine avec ses codes et ses travers.
haut de la page
Musouka
Sexe:
Posté le 27/01/2022 à 20:44:27S’instruire, se cultiver, ce ne devrait pas être une mode tendance, mais un mode de vie personnel. C’est la voie de la connaissance qui nous amène à penser plus clairement par soi-même. Cela permet de porter une réflexion plus éclairée sur le monde qui nous entoure. On le fait pour sa culture et son développement personnel.
Sinon, c’est la voie de la paresse, de la facilité. Il est beaucoup plus facile alors pour des groupes de pressions (clergé, politiques, criminels…) de faire à leur guise dans ce contexte. Les moutons blancs qui se laissent dirigés sans réfléchir, c’est bien plus facile d’amener le troupeau ou on veut. Pour ma part, je préfère être un mouton noir, même si c'est plus exigeant :)
haut de la page
Sol
Sexe:
Posté le 05/02/2022 à 23:45:42La poésie est ringarde et éternelle. Elle se vêt de ses atours les plus classiques ou claque en bouche avec d'innatendus virages. Je pense qu'elle transcende notre condition d'homme ou femme et fait ressortir le meilleur de l'humanité.
Le suranné a de beaux jours devant lui puisque la mode pioche toujours dans le passé. Il ne nous restera qu'à apprendre la poésie aux robots, quand l'ère tendra à leur pouvoir... Sourire
haut de la page
Sol
Sexe:
Posté le 05/02/2022 à 23:55:39Quant à la culture ça ne me semble pas réaliste de penser qu'elle disparaît. Elle est comme une langue, en mouvement. Puis les philosophes de l'antiquité trouvaient déjà que les jeunes de leur époque ne s'intéressaient pas aux grands thèmes de leur temps. J'ai foi en la jeunesse, surtout avec l"accès au numérique il est plus simple d'accéder à de l'information et de se cultiver.
haut de la page
Chrysantheme
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 14:46:52Mon deuxième recueil sort fin février : j'espère que tout le monde ne s'en foutera pas Cro.
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 16:21:52Je pense que si mon ami !
haut de la page
Chrysantheme
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 18:30:18Je vise une niche
d'amateurs de Culture
et non des quiches
à la vulgarité qui suppure.
Des QI de caniches à la dent dure ? NON MERCI!
De gros riches à l'âme impure ? NON MERCI!
Des cruches qui pleurnichent car la vie est dure ? NON MERCI! NON MERCI!
Mais poétiser, partager, être lu de tous ;
hypnotiser, imager, réciter autour d'un bon couscous...
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 19:02:08Un bon steak frites
Pour avoir la frite !
haut de la page
Chrysantheme
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 19:03:50Steak frites ça rime pas avec tous !
haut de la page
Chrysantheme
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 19:05:22Rêver, peindre façon Magritte ;
versifier autour d'un bon steak frites...
Guerroyer à la manière des Hittites.
Se voir aimer d'une ch'tite.
Eh toi là-bas sur la berge
il faut que tu raques
car je suis Cyrano de Bergerac !
haut de la page
Chrysantheme
Sexe:
Posté le 11/02/2022 à 20:06:40épatante hépatite
ma foi pour le foie.
Foix ou Tarbes ?
Il n'est besoin d'être de Tarbes pour baiser tard :
les Tarbaises ne me contrediront pas.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?