» Forums » Délires et Jeux » Croiser les séries pour un poème


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 30/07/2022 à 19:41:30L'habitude est autre que mépris
Dans mes champs où l'empreinte féminine
Sous une intuition et amour verdit
Pluie sur mon épaule, soirs térébenthine

L'ombre de l'automne a tout mon cœur
Et la beauté du monde laisse oublier
La force d'un jet qui devient douceur
Le courage qui manque aux héros de papier

Le canon finira par se recouvrir de poussière
La joie insiste et posthume, on verra du verre
Les éclats des émotions, tristement à nu, gel
De ces anonymes des villes qui s'oublient mortels
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 30/07/2022 à 19:43:09Essuyer
Effacement
Continuum
Phare
Pas

Pré
Grange
Bohème
Karma
Excellence
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 31/07/2022 à 17:19:47Marinelise je ne suis plus à une agression près de de votre part. Allez-y, faites-vous plaisir, ça m'est complètement égal.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 31/07/2022 à 17:55:42Marinelise, laisse Comete tranquille.
Je vais prévenir l'administrateur de tes procédés sur notre site Icetea.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 03/08/2022 à 18:26:40Village aride s' ingénuant à Essuyer
Les traces d' une eau que chaleur délaisse
Par maladresse sur des ailes ennuyées
Le soleil prend cet Effacement en liesse

Comme un Continuum ne connaissant ses rais
Ou comme un Phare payé par la vie muette
Pas ajustés sur paysage désemparé
Défilant au Pré et à l' air de la musiquette

De la Grange abandonnée provient le vide
Un vent Bohème s' acharne à hypnotiser les cieux
De ce Karma ne naitra hélàs que perfide
Qu' Excellence perdue aux méandres du lieu

Misère
Rempli
Dissipe
Retrouve
Grand

Français
Seule
Style
Adore
Bois
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 03/08/2022 à 18:41:26Larmes en épave. (Un poème de nostalgie, l'amour à la française.)

L'amour est enfant de bohème
De misère quand il déteint
Dissipé par d'autres rêves
Qui jamais ne retrouvent refrain

Par grand feu il brûle les cœurs
Et larmes au coin des regards
Comme des épaves, au fond de mer
L'amour est cet étranger hagard

Par un style classé "objet perdu"
Il s'adore mais laisse là seule
Une émotion qui rend saoul et nu
Une fois remplie, elle se grivelle

***

Éteindre
Tournoyer
Cœur
Profonde
Désarmante

Cheminée
Roux
Septembre
Désigner
Estampe
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?