La visite à l’ami

J’ai ramassé pour toi une cigale morte
- tu n’en as jamais vues - et placé quelques figues
Dans du papier de soie : elles sont belles et fortes
Comme les seins charnus qu’on aimait chez les filles.

Ils sont nombreux les ans, que tu pens’s que je pens’
Et moi à toi et toi à moi : télépathie.
Tes enfants, mes enfants, nous les voyons qui dansent,
Comme nous autrefois : belles années parties.

Et nous voilà tous deux, que le temps a roulé
Comme les grains du sable sur la plage les vagues.
Je vois bien à nos yeux quelques larmes couler :
L’amitié est friable dans la vie qui zigzague.

Bras dessous, bras dessus, nous laissons nos familles
Se découvrir un peu et nous nous éloignons.
Elles n’ont jamais su nos années en guenilles,
Mais savent de nous deux l’étrange communion.

Il fait beau aujourd’hui et l’on voit dans la cour
Danser des particules dans les rais de lumière.
Les souvenirs enfouis reparaissent au jour
Comme une pellicule déroulée en lanière.

Tu m’emmènes aux serres où poussent des courgettes
Qu’aux feuilles éclaboussent de grands tapages jaunes :
Les fleurs où les abeilles allègrement se jettent ;
Comme toi que les rousses attiraient étant jeune.

Et puis nous nous tapons fort aux épaules, aux mains.
Accroupi, tu soulèves les feuilles d’un fraisier :
Le rouge et ses débords a tout le goût carmin
Des femmes dont les lèvr’s me brûlaient à Béziers.

Et nos deux regards savent tout ce qui nous relie :
Nous rions d’être ensemble, simplement, côte à côte,
Comme avant dans les gares qui menaient à Paris,
Comme avant dans la flambe, en toison d’Argonautes.

Nos lacets tout filés et nos semell’s râpées
Ne nous empêchaient pas de briller aux soirées,
Ni aussi d’empiler de belles échappées :
Qu’il est loin ce fracas qui fait l’amour poivré.

Nous mangeons des framboises et nous nous rappelons
De tous ces nombreux soirs, quand les jours étaient longs,
Mais trop courts à nous yeux pour se jauger et rire,
Et se moquer des dieux sans oublier de lire.

En bas les enfants rient en nous voyant ainsi
Picorer sur les ronces la douceur de la vie.
Plus haut, dans la prairie, les femmes, ell’s aussi,
Se moquent en réponse, et cela nous ravit.

Aubépin des Ardrets

Écrit par AdA
Mais avant de goûter
La chaleur de la chair
Je veux être hébété
D'esprit tranchant et clair
Catégorie : Amitié
Publié le 18/02/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 18/02/2019 à 22:33:48
Un poème agréable pour de belles retrouvailles entre amis
Le bonheur évident dans les choses simples de la vie

Merci Ada pour cette belle lecture !
Yuba
Posté le 19/02/2019 à 01:53:27
Bravo, poète, encore des comme ça, qui vont à ravir !
jacou
Posté le 19/02/2019 à 21:46:56
@Yuba et jacou
Merci d'avoir pris le temps de lire ce texte ;-)
AdA
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

25/06 09:42Babel
Bonjour Yuba
25/06 09:29Yuba
Bonjour aux uns et aux autres ...âmes précieuses de ce site : agréable mardi !
24/06 10:13Yuba
Bonjour Georges et bonjour à toutes et à tous ; le climat s'est réellement inversé , ici le temps est nuageux et ne fait que 22 ° c ...pour vous rafraichir, partez donc vers le sud !
24/06 06:53jacou
Bonjour à tous ! Bon début de semaine, et protégez-vous de la canicule...
23/06 07:46Yuba
Bonsoir Jonathan !
23/06 05:04feuille_au_vent
Bonjour à tous et à notre doux soleil
23/06 11:57Olivier RACHET
Bonjour et bon dimanche à tout le monde ! Oui Yuba c'est un bon conseil ! Plus que jamais la fraîcheur des images poétiques devra nous abreuver...
23/06 11:47Yuba
Bonjour Babel et Georges ...bon dimanche la communauté et contre la canicule je conseille de la Poésie à volonté arrosée d'eau fraiche :)
23/06 11:12Babel
Bonjour Jacou
23/06 10:54jacou
Bonjour poétesses et poètes ! Attention, la canicule va s'installer cette semaine, et, selon vos régions, ça va griller !
22/06 08:24Yuba
Bonsoir Dingo et merci pour l'info .En fait je l'ai compris plus tard, Battler Britton c'est le second pseudo de Zeev Stern qui s'était trompé de barre de recherche...
22/06 08:07Dingo
Yuba "battler britton" c'était un book illustré (hier) je crois qu'il narrait les épisodes des aviateurs de la 2 guerre mondiale
22/06 05:17Yuba
???
22/06 05:13Zeev Stern
battler britton
22/06 01:46Yuba
Bonjour Georges et Babel ...agréable samedi aux rois et reines en temps des cerises :)
22/06 10:28jacou
Bonjour Babel. Bonjour et bon week-end à vous tous, passagers du site qui avez de la poésie plein le cœur !
22/06 09:49Babel
bonne journée*
22/06 09:49Babel
Bonjour à tous et bonne jour en ce début caniculaire
21/06 09:14Yuba
Une baie rouge pour un pinson ...mon bonjour ! en chanson ...pour une agréable fête de la musique à chacun :)
20/06 11:12Yuba
Le matin consonne et voyelles s'envolent ...bonjour les rossignols :)

Qui est en ligne

  • Membres :
  • eric
  • Modérateurs :
  • jacou
  • Et aussi :
  • 89 invités