Abribus et Armoires

Sur les pavés disjoints et le bitume gris,
S’annonce le mois d’juin, et puis, ce mercredi,
Je vous vois à l’arrêt « Canebière Vieux Port »
Entre des égarés et dans votre peau d’or,

L’étau soudain m’étreint à me couper le souffle :
Mon cœur était éteint, le voilà qui m’étouffe.
Je pâlis, je rougis ; j’accélère à pas lents :
C’est vous qu’un jour je vis plage des Catalans !

Vous lisiez Ferrante - une histoire de Naples -
La vision m’a hanté, comme un rêve qui frappe :
Parmi tous les gugusses, vous étiez hypnotique !

Et pendant tout l’hiver, mêm’ quand il faisait froid,
J’vous ai collé des vers, Ligne 83 :
Poésie d’abribus et d’armoir’s électriques.

Maintenant, vous voilà ... lisant mes quelques flammes

Et pendant tout l’hiver, mêm’ quand il faisait froid,
J’vous ai collé des vers, Ligne 83 :
Poésie d’abribus et d’armoir’s électriques ...

Aubépin des Ardrets

Écrit par AdA
Mais avant de goûter
La chaleur de la chair
Je veux être hébété
D'esprit tranchant et clair
Catégorie : Amour
Publié le 30/03/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 30/03/2019 à 12:15:41
Superbe !
Et plus rien d'autre à rajouter après cette délicieuse réponse de Marinette , juste : continuez donc par tous les temps à lui coller de tels vers ...
Merci AdA !
Yuba
Posté le 01/04/2019 à 07:39:06
Ah oui ce mercredi
Place de la cocarde
Qui était ce gugusse
Qui m’envoyait des vers
Au fond de l’abribuse
Je pâlis je rougis
Je tremblai à ta voix
Quand tu me dis salut
Mangeant ton pan bagnard
Suant mayo moutarde
Tu lisais fernandel
Un camillo mortel
Mais je te reconnus
A ta petite armoire
Tu criais faiblement
Bonbons carambars
Pans bougnats et salades
marinette
Posté le 04/04/2019 à 09:55:55
@Yuba
Merci, Yuba, pour ces encouragements ;-)

@marinette
Merci, pour cette lecture, et merci d'avoir remis vos vers ;-)

Voilà donc ce qu'a su, cet amour éperdu, faire de moi : un vendeur décrié, cherchant ses vers dans des feuilles de salade et portant sur son dos ce bel amour qui le voûtait, mais dont la faible voix, toujours, faisait trembler des cordes chez certaine ;-)
AdA
Posté le 05/04/2019 à 06:58:30
jolie conclusion
marinette
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne