Chapitre I

J’ai mis le plan en branle en mimant cette voix
De nos matins qui tremblent : « Ne comptez pas sur moi,
Je suis cloué au lit - sûrement un virus -,
Je reviendrai jeudi pour l’accueil des deux Russes. »

J’avais, la veille, un peu feint des toussotements
Et puis rougi mes yeux par divers frottements
De sorte qu’aujourd’hui « Je suis bien abîmé »,
Me croit monsieur Dupuis au bout du combiné.

Étape 1 franchie, j’enclenche la deuxième :
Sous le doux friselis de la douche au 3ème,
J’entonne du Carmen : « Près des remparts (...) Pastia, »
- Grand dieu quel chant amène ! - « (...) -re du manzanilla ! »

Aux nombreux filets d’eau qui réchauffent mon corps
S’ajoute l’OBAO, utilisé à tort.
Je suis doux, je sens bon, au cou ma jugulaire
Pulse une eau de London qui parfume les airs.

8 h 20 au portable : j’ai encore de la marge
Pancakes/sirop d’érable et musique de barjes,
Il me reste 2 h pour me bien préparer
Avant que le facteur n’apporte le paquet.

Alors je prends ma box, je cale la playlist,
- mélange hétérodoxe de Pygmées et de Liszt -
Et puis je batifo-le dans ma liberté
Dont toujours je raffole en petits apartés :

Je monte et je descends les escaliers nombreux,
4 à 4, content, et j’aboie même un peu.
Dans la grande maison, je suis Roland le Preux,
Perceval au blason, un roi parmi les gueux.

Voilà de ça 20 jours que je l’ai commandée
Sur un site où l’amour ne peut faire bander
Que quand la carte à puce s’est déjà fait pomper
Le montant que facturent les marchands de poupées.

‘Marquiz de Pompamour’, ‘Diane Cocotiers’
- Les temples de l’amour ont les noms du métier -
‘La Belle Hélène d’Étroit’, ‘Gabrielle d’Entrées’
- Cet embarras du choix m’a laissé hébété -

Finalement j’attends une étrange beauté :
‘Madam’ de Maintenant’, dont l’immédiateté
Intrinsèque promise, ainsi que les attraits
Et la bouche cerise tant m’enjouent que m’effraient.

J’ai depuis, plusieurs fois, rêvé devant la page
Où figure ce choix de lumineux ramages ;
Tendre technicité et jouissance étonnée,
Solitude peuplée, élans éperonnés :

Messianique enjoué : « C’est la Terre promise,
La source à Siloé ! Jamais depuis Moïse
La conscience éveillée n’avait au fond du puits
Si vivement loué la venue du Messie ! »

Légionnaire artilleur : « Ogives magnifiques,
Culasse aussi, d’ailleurs ; tranchées pyrotechniques.
Le calibre est parfait pour des salves précises ;
On en ressort en feu que sa grenade attise. »

PDG éjecté : « Bilan trop décoré :
Il a fallu sauter sans parachute doré.
Ma femme m’a quitté - je n’la faisais plus jouir -
Mais ma jolie poupée m’apprend à rebondir. »

Ouvrier licencié : « Plan social pas trop cool,
Mais j’ai bien négocié : jackpot à 20 000 boules !
J’ai vit’ quitté ma femme - ell’ ne me f’sait plus jouir -
Pour déclarer ma flamme à Madam’ tous les jours. »

Anachorète ému : « Sorti de mon désert,
Elle a su mettre à nu mes plus sombres désirs :
Par-devant, par derrière, dans l’antre du démon,
J’ai trouvé des lumières aussi pur’s qu’un diamant. »

Mécano diéséliste : « Y’en a sous le capot !
L’agrégat est robuste, l’émotion C K Do.
Préchauffe et injection, combustion et détente
La chambre d’admission est un enfer de Dante. »

Circumnavigateur : « Après le tour des globes
Baptême à l’équateur : je me suis senti homme !
Pot-au-noir épuisant avec un nœud unique ;
40ème rugissant agrippé au grand fuck. »

Vibrant octogénaire : « À mon âge, le sexe
Ressemble à un faussaire : un accent circonflexe
Sur le « e » du mot rêve. Et pourtant la chaleur
De cette nouvelle Ève ravive mes ardeurs. »

Gestionnaire de hedge funds : « Bottom-up en approche
J’ai pu toucher le fonds : grosse ambiance de gold rush,
Cours de bourse volatile ; ébloui par le spread,
Mon top-down érectile m’a laissé presque raide. »

Astronome poète : « Dans cette apothéose
De la lune secrète, mon télescope rose
N’a vu au firmament que cette voie lactée
Où s’étiole l’amant qu’un trou noir a happé. »

Maigrichon nietzschéen : « S’il est un arrière-monde
De feux apolliniens, mon âme vagabonde
L’a bien su renverser de santé dionysiaque :
Dieu est mort, transpercé par l’axe de Priape ! »

Noble de l’Armorial : « Je hais le voussoiement
De mon amour sponsal : je me préfère amant
De ma belle déesse où tout est synthétique,
Quand pleuve sur ses fesses mes jurons sans éthique. »

L’Amour est dans le Pré : « Entre les granulés
Et les vaches à rentrer, j’ai pu manipuler
Ma nouvelle trayeuse. Dans la salle des cuves
Crévindiou ! Mes joyeuses ont fondu dans l’étuve ! »

Particulier élémentaire : « Je soutiens ce concept !
Il nuit à la misère en érigeant le sceptre
De la révolution : la jouissance est pour tous !
Fini l’aliénation du sexe et des partouzes ! »

Conducteur de Logan : « Robuste et fonctionnelle,
Dotée de beaux organes, j’ai tout fait manuel.
Train avant, bas de caisse ; j’ai perdu mes esprits
Dans cette Mercedes qui vaut plus que son prix. »

Ancien surréaliste : « Amante religieuse,
Veuve noire hystérique, ses courbes aguicheuses
Sont une muleta : je n’y fus qu’un taureau,
Un pois sauteur dada se perdant au tarot. »

Bouddhiste de Toulouse : « Dans cette impermanence
De la vie qui nous blouse, j’ai connu cette transe
Qu’offre la vacuité : par ses trois véhicules
La foudre a agité toutes mes particules. »

Champion de MMA : « Pour mon anniversaire,
J’avais reçu chez moi ma plus rude adversaire :
Elle m’a laissé KO comme un gentil toutou ;
Depuis je fais dodo avec elle en doudou. »

Jeun’ puceau prétentieux : « Sous mes coups de pilon,
Elle aurait vu les cieux tant j’ai, dans ses filons,
Fait de feu d’orifices ! Sûr qu’elle aurait crié,
Imploré le Saint Fils quand je la ferraillais ! »

Survivant aux abois, lapidaire éconduit :
« Je ne le savais pas, la poupée me l’a dit :
Allergique au latex, choc anaphylactique,
Pire qu’une Durex, en moins prophylactique. »

Je suis jaloux, bien sûr, qu’elle ait eu autant d’ex,
Mais je tais ma blessure ; ainsi va la tendresse
À notre folle époque : individualiste,
Que l’industrie escroque d’amours généralistes.

.../...

Brouillon (extrait) :
https://4.bp.blogspot.com/-_sDi4XDd6s8/W8s9oENhUoI/AAAAAAAABCA/nv9gt5ULsVcaRxJ3b7eFo8wunpt_zr8ZACEwYBhgL/s1600/IMG_20181020_161347.jpg

Écrit par AdA
Mais avant de goûter
La chaleur de la chair
Je veux être hébété
D'esprit tranchant et clair
Catégorie : Erotisme
Publié le 07/03/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/03/2019 à 13:02:21
MDR !
Mille mercis pour cet immense travail poétique AdA ; j'ai ri aux larmes à certains passages particulièrement la revisite des noms des déesses et merci pour l'émotion en K DO ...

Vivement le prochain chapitre !
Yuba
Posté le 07/03/2019 à 13:15:03
merci pour vos finesses!!votre talent et votre humour, sont de vrais rayons de soleil!j'accuse bonne reception!!!et reste dans l'attente de la suite!!!
Aria
Posté le 07/03/2019 à 17:38:37
Lecture bien amusante.
Ce poème est une petite prouesse
isabelle64
Posté le 07/03/2019 à 20:41:16
Génial ! Magnifique ! Même Houellebecq est convoqué dans l'empire des poupées d'amour mdr ! Madame de Maintenant après Madame de Pommamour : c'est trop drôle ! Je glisse tout ce joli morceau de rire jovial au sommet de mes favoris !
Aubépin, vous êtes fortiche ! Bon, assez de points d'exclamations lol... Vous me faites quelquefois songer à un ancien de notre site, aussi doué que vous, âme de poète.
jacou
Posté le 07/03/2019 à 22:39:18
@Yuba
«j'ai ri aux larmes» : ma journée est faite, car c'est toujours un plaisir et un émerveillement de lire qu'un texte qu'on a soi-même écrit résonne également chez autrui ;-)

@Aria
Merci pour la remarque sur la finesse : l'écriture, chez moi du moins, me fait parfois penser à un exercice de sculpture tant j'ai parfois l'impression de tailler et de retailler avant de parvenir à tirer quelque chose de présentable des blocs bruts qui se présentent à mons esprit.

@isabelle64
Content que vous vous soyez amusée ;-)

@jacou
Merci pour les compliments : qui ne les accepterait pas ? Je retiens surtout votre «que c'est drôle», qui constitue une vraie récompense ;-) Je serais curieux de connaître le pseudo de cet auteur du temps jadis de ce site que vous évoquez (je ne le suis pas;-).
AdA
Posté le 08/03/2019 à 01:25:05
Son pseudo était Heliantheme, je vous invite à jeter un coup d'œil sur ses poèmes du 22, 23 et 24 février 2017. Nul doute que vous n'êtes pas lui, c'est clair, mais vous avez aussi beaucoup de verve, c'est votre point commun. Ça booste votre poésie. :)
jacou
Posté le 14/03/2019 à 13:09:39
@jacou
Merci pour cette indication : j'irai lire ces textes.
AdA
Posté le 15/03/2019 à 16:19:11
je n'en puis plus mon cher
vous m'exultâtes
mangez-vous du cheddar ?
grattez-vous de la gratte ?
si moi je me déguise en volubilité
on va me mettre aux prises
à la Santé
dura sex sed sex
marinette
Posté le 15/03/2019 à 16:23:30
Elle reste au soleil
Agrippée sur la porte
Pendant des jours des heures
Sur ce chemin d?automne
Au vent fou de chaleur
Je veux faire la mante
Et dans sursaut de peur
Dévorer l?ennemi
Mâle fornicateur
Le chemin est sans peur
Vide
Les oiseaux tus
Automne des dahlias
Les pommes tombent
A l?étang de Bernou
Je peux rester là et mourir
Rester ici comme la mante
Je me tisse un cercueil
De mon filet de bave
Un cocon dur et gris
Invisible sur mur
Mais au printemps
Je ne renaîtrai pas
Je suis morte sans dol

Je suis la mante
J?ai mangé mon amant
Religieusement.

14h/15/10/90

oui en effet le poème est un diamant sorti du brut et ciselé
pas chez moi il me tombe dessus comme une pierre
quand je faisais du vélo je me le répétais en pédalant
avec les paysans qui m'envoyaient les chiens
j'ai dû changer mon épaule de fusil
marinette
Posté le 15/03/2019 à 19:07:54
dura sex sed sex : c'est le b-a-ba, marinette, vous avez raison mille fois. Merci, merci, merci pour vos mots : quelle joie j'éprouve à l'idée de les avoir peut-être fait naître ou re-naître. Plus qu'un partage, je vis votre poème comme un véritable cadeau. Merci ;-)
AdA
Posté le 15/03/2019 à 19:49:44
oh je suis reconnaissante de votre accueil
je trouve que c'est pas mal de se répondre parfois en poème
mais souvent c'est perçu comme une rivalité
foutaise de fadaise
merci mille fois AA j'ai imprimé votre tableau de chasse
marinette
Posté le 15/03/2019 à 21:02:34
Si la vie permettait de ne s'exprimer qu'en poèmes, paroles et réparties spirituelles, elle serait, assurément, infiniment plus drôle, rebondissante et sautillante. Vous pouvez, sous mes textes, répondre autant que vous le voulez en poèmes : les résonnances et les conversations entre textes divers me passionnent ;-)
Un texte posté n'est souvent, au grand étonnement de l'auteur.e, que le début ou la poursuite d'une conversation avec nos semblables ;-)
AdA
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/08 11:34Yuba
Bonjour Daniel , Georges et marinette ...un agréable dimanche à tous et toutes :)
18/08 09:08marinette
je veux des croissants à 5h quand je me lève
18/08 08:27jacou
Bonjour Daniel. Beau dimanche à tous, avec croissants et poèmes ! Mangez les poèmes, lisez les croissants, ou l'inverse
18/08 07:50lefebvre
Je vous souhaite un beau dimanche
17/08 11:11lefebvre
Merci Georges, je n'étais pas loin, mais très occupé mdr!
17/08 09:27jacou
Bonjour Daniel, heureux retour parmi nous !
17/08 09:06lefebvre
Bonjour à toutes et à tous, je vous souhaite une belle fin de semaine...ave c mes amitiés
17/08 08:43jacou
Beau début de week-end ! Éveillés-vous et transcrivez vos rêves !
17/08 12:55jacou
Oui, douce nuit sur la contrée… Icetea rêve…
16/08 11:33grêle
Douce nuit
16/08 11:32Aria
bonne nuit tout le monde
16/08 11:30Aria
oui ça va merci!!
16/08 11:20grêle
Coucou tu vas bien ? :-)
16/08 11:17Aria
coucou bonsoir te revoilà Marine!
16/08 11:00grêle
Bonsoir Bobox, Georges, Aria :-)
16/08 06:38jacou
Bonsoir Marinette
16/08 03:50Bobox
grele
15/08 09:36jacou
Bonsoir Olivier Rachet ! Oui, enfin c'est surtout l'Assomption de la Vierge Marie en ce 15 août.
15/08 09:19Olivier RACHET
Bonsoir tout le monde ! Oui jacou, c'est la période préférée des chats n'est-ce pas ? Lol
15/08 10:40jacou
Bonjour et bienvenue au 15 août ! Déjà la miaou MDR !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 74 invités