L'onde calme du silence
Balayé de vent
Le monde ne protège plus
Le monde mange le présent
Défait les histoires
Et les choses
Le monde passe.

Épaisse écorce de peine
Et de mots
Et de hâte
Pendant ce temps
La voix jamais libre du dire
Et les mains seules dépouillées.

Sans bras sourire
Pour porter le peu
De ciel
D'une femme

La trace de l'automne
Seule et semble foule
Le soleil clair gicle
Et frissonne la terre
Et l'abandon
De corps glaise
Parmi les autres
Pierres et ombres silencieuses

Habiter le désir de réel
Les lignes se libèrent
Aux gestes qui peuplent les fonds instables
Et roulent leur os dans le sommeil
Dans notre présent
À nous à soi
Dans notre orgueil
Et notre colère
Dans notre histoire
Et ces regards qui ne se croisent pas

Les histoires veulent de l'espace
Pour que plis et cicatrices
S'effacent

Elle a besoin
De forces pour marcher
En elle seule
Et aussi dans l'intense du simple
Et puis dans la nudité du monde
Alors elle devient couleurs
Et elle court les pieds nus dans la joie
Elle est femme jaillissante

Écrit par Gouttedepluie
Catégorie : Amour
Publié le 23/09/2022
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 23/09/2022 à 20:19:57
Que la femme jaillisse et illumine nos esprits poétiques !
Vermeil
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/09 18:25Lys-Clea
Bonsoir Artiste ( rapide à Lire la Petite Plume )
24/09 18:23CRO-MAGNON
Bonjour Claire, éloge de la lenteur !
23/09 21:46Syntax_Error
Bon week-end à tous.
23/09 15:08Vermeil
Articles 7.2 et 7.4 de la Charte
22/09 17:20Chrysantheme
Chrysantheme pour la fin euh pardon le meilleur pour la fin
21/09 19:21jacou
...ceci en cas de litige porté procès auprès de l'administrat eur par certaines personnes qui pourraient accuser par exemple un modérateur de les harceler secrètement.
21/09 19:20jacou
Un membre ici a modifié son poème rimant en "cou" et a effacé ce poème, le modifiant aujourd'hui en réimpression trafiquée, mais nous gardons les textes effacés aussi...
21/09 19:15jacou
Vermeil, personnelleme nt je n'échange pas en MP avec les individus pas clairs qui peuvent être pernicieux avec les modérateurs, j'échange avec eux uniquement en public.
21/09 19:14jacou
Bonjour à tous, bonjour Vermeil
20/09 23:04Vermeil
C'était pourtant un bon moyen pour permettre à chacun de se faire un avis
20/09 23:03Vermeil
J'avais par exemple ouvert un forum pour engager la discussion sur l'application de la Charte. Forum qui a été supprimé depuis
20/09 23:01Vermeil
Coms et non pas cols. Pas de "s" à résolution
20/09 23:00Vermeil
Il existe d'autres moyens de résolutions des litiges . Les cols ne sont pas le théâtre des querelles personnelles
20/09 22:59Vermeil
N'est-il pas préférable d'éviter de régler des litiges personnels dans les coms?
19/09 18:09Plume borgne
si c draule jé la cervel maulle
19/09 18:07Plume borgne
jé pa dconsciance jte fé confience
19/09 17:09Syntax_Error
"Parce que, selon le sage Salomon, sapience n'entre point en âme malivole et science sans conscience n'est que ruine de l'âme." François Rabelais - Pantagruel
19/09 11:41Yuba
Bonjour Georges...bel le semaine à toutes et tous sous les couleurs automnales en devenir :)
18/09 20:34jacou
Syntax Error, vous avez ô combien raison sur les anges et lumières...
18/09 20:22jacou
Bonsoir la communauté des poétesses et poètes d'Icetea...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 144 invités