Difficile de se rendre à l’évidence
Quand tout va mal, rien n’est évident
Résilient, j’essaie de l’être, mais j’suis résident d’une contrée laide
Un endroit où les cœurs en miette et meurtris aboutissent, à bout d’être en piètre état
En pierre, ils deviennent lorsque le désarrois empiètent sur leurs valeurs et les prennent sans valeur
C’est ben d’valeur, mais j’crois que le bonheur demeure improbable pour les êtres comme moi
À croire que le malheur s’apitoie sur moi comme un juif dans l’Allemagne de quarante-trois
Au cas où l’écart entre toi et moi s'agrandit, pour garder le verre à moitié j’aurai la mer à boire
Pendant qu'ils me lancent des bouées quand j’suis dans ma baignoire
Ils ont peur pour moi, dans la sueur j’tournoie
Pourquoi, pour moi, la vie se meurt s’ils la traitent en tournoi
Mi hommes de pailles, mi Cheval de Troie
J’suis loin d’être un homme droit, tout droit sortie d’une fable, l’histoire est trop noire pour qu’ils la croient
Surprise, la haine s’est marié à ma foi, bague au doigt, j’fais des signes de croix morcelé par le goût
De toute la mort qu’ils ont semés sur ma route
Comment ça j’tiens encore deboute
C’est une question qui n’a plus d’boute
Tellement à boute, mais faut que j’tiennes
Parce que j’garde espoir que j’aurai les réponses au bout d’la route

Amours fragiles, personne n’a dit que ce serait facile
J’veux pouvoir aimer l’monde avant d’revenir racine
Amours fragiles, personne n’a dit que ce serait facile
J’veux pouvoir m’aimer avant de revenir racine

Si j’ai construit un pont pour le brûler
C’est que j’pensais pas que ça allait durer
La colère, je l’entend m’susurrer que tout est d’ma faute, j’peux plus l’endurer
J’cadre pas dans cet univers, j’me sens aliéné
Moi aussi j’ai besoin de chaleur en hiver, un toit sous lequel habiter
À la merci des intempéries, j’vis sous un parapluie en attendant d’me trouver un abris
Attendre, et attendre, et attendre que le temps passe par magie
C’est ça la vie
Et un jour on s’dira qu’avant c’était pas si pire
Sauf que pour l’instant, j’suis pris à vivre le prix d’une vie avide de sens
J’suis l’allumette, ils sont l’essence
Ils voudraient m’tirer, mais j’suis trop haut pour qu’ils puissent me descendre
C’est en étant absent que j’suis le plus présent
Pensées obsédantes, souvenirs oppressants, la mélancolie s’ressens comme la sangle qui noue le nœud coulant
Impossible de chiffrer mes maux comme la démographie du Soudan
J’avance à contre-courant avant qu’mon sort soit scellé
Pour semer la mort qu’ils ont semés sur ma route
Comment ça j’tiens encore deboute
C’est une question qui n’a plus d’boute
Tellement à boute, mais faut que j’tiennes
Parce que j’garde espoir que j’aurai les réponses au bout d’la route

Amours fragiles, personne n’a dit que ce serait facile
J’veux pouvoir aimer l’monde avant d’revenir racine
Amours fragiles, personne n’a dit que ce serait facile
J’veux pouvoir m’aimer avant de revenir racine

Écrit par LaCasse
Fou d'amour, l'amour m'a rendu fou
Catégorie : Triste
Publié le 23/09/2022
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 23/09/2022 à 18:53:57
Bonsoir,

Certes, en tout Domaine, l'On entend que ce n' s'ra Jamais Facile ...

Il faut néanmoins poursuivre cette Route et s'accrocher à Espoir et Courage ..

LyS ..
Lys-Clea
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/09 21:46Syntax_Error
Bon week-end à tous.
23/09 15:08Vermeil
Articles 7.2 et 7.4 de la Charte
22/09 17:20Chrysantheme
Chrysantheme pour la fin euh pardon le meilleur pour la fin
21/09 19:21jacou
...ceci en cas de litige porté procès auprès de l'administrat eur par certaines personnes qui pourraient accuser par exemple un modérateur de les harceler secrètement.
21/09 19:20jacou
Un membre ici a modifié son poème rimant en "cou" et a effacé ce poème, le modifiant aujourd'hui en réimpression trafiquée, mais nous gardons les textes effacés aussi...
21/09 19:15jacou
Vermeil, personnelleme nt je n'échange pas en MP avec les individus pas clairs qui peuvent être pernicieux avec les modérateurs, j'échange avec eux uniquement en public.
21/09 19:14jacou
Bonjour à tous, bonjour Vermeil
20/09 23:04Vermeil
C'était pourtant un bon moyen pour permettre à chacun de se faire un avis
20/09 23:03Vermeil
J'avais par exemple ouvert un forum pour engager la discussion sur l'application de la Charte. Forum qui a été supprimé depuis
20/09 23:01Vermeil
Coms et non pas cols. Pas de "s" à résolution
20/09 23:00Vermeil
Il existe d'autres moyens de résolutions des litiges . Les cols ne sont pas le théâtre des querelles personnelles
20/09 22:59Vermeil
N'est-il pas préférable d'éviter de régler des litiges personnels dans les coms?
19/09 18:09Plume borgne
si c draule jé la cervel maulle
19/09 18:07Plume borgne
jé pa dconsciance jte fé confience
19/09 17:09Syntax_Error
"Parce que, selon le sage Salomon, sapience n'entre point en âme malivole et science sans conscience n'est que ruine de l'âme." François Rabelais - Pantagruel
19/09 11:41Yuba
Bonjour Georges...bel le semaine à toutes et tous sous les couleurs automnales en devenir :)
18/09 20:34jacou
Syntax Error, vous avez ô combien raison sur les anges et lumières...
18/09 20:22jacou
Bonsoir la communauté des poétesses et poètes d'Icetea...
18/09 16:56Chrysantheme
Le jour du Seigneur touche à sa faim demain au turbin
18/09 12:40Syntax_Error
Ceux qui notent tes mauvaises et tes bonnes actions.

Qui est en ligne