Monde de beauté vaine,
Car ici c’est la mort
Qui fait danser la vie.

Un plongeon,
Un improbable saut de l’ange.
Une chute libre,
Une ahurissante dégringolade.

Là où la griserie de l’éphémère,
Côtoie les fraternités impossibles.
Là où la séduction précède
La douloureuse sensation de trahison.

Là où cet antidote « l’innocence »
Est perdu mais parfois perceptible.
Comme le spectre fugace
D’une persistance rétinienne.

Monde de confrontations,
Ribambelles de combats lapidaires.

Où, là encore, on voudrait
Que l’ironie et l’amour,
Les artifices et les vérités
Se dénouent des entrelacs pathétiques
Dans lesquels nous les avons tissés.
Fabriquant le vélum qui nous plombe
La vue sur l’ailleurs,
Qui tue les perspectives de hauteur.

Monde où la cruauté se glisse
Presque par inadvertance
Mais non sans une certaine insolence
Dans l’évidence glaçante d’un quotidien
Déshumanisé jusqu’au néant.

Monde à la fois triste et coupant
Comme une lame de rasoir
Sur nos corps d’organismes,
Vivant malgré tout,
Dans lesquels principes et passions
Se livrent une guerre
Pour le contrôle de l’esprit et de l’affect.

Monde privé de rédemption.

La tendresse a laissé sa place
Au malaise d’un vertigineux non sens.

La vie en une course grotesque,
En une poursuite douce-amère
De nos rêves déglingués.

Monde où l’on apprend
A vivre comme dans une féerie farfelue,
Cruelle ainsi que malicieuse

Monde où l’on apprend
Encore à se durcir,
Encore un peu plus,
Entre deux souffrances,
Entre deux peurs,
Entre deux pleurs.

Et à faire des jours imbriqués
Un détonant précipité de délires
Plus ou moins solitaires…

Plus ou moins salvateurs.

Écrit par Le Clown
i put a spell on you...
Catégorie : Divers
Publié le 10/03/2009
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 10/03/2009 à 14:13:33
...
J'ai aimé.
Je me sens bête à ne pas rien trouver à dire.

Amicalement.
blueberry
Posté le 10/03/2009 à 14:26:22
hey ! tu sais quoi ? moi ausi je mesens con à chaque fois que je lâche des com' par ceque quand un truc me touche j'arrive jamais à dire pourquoi ni comment...

merci.

Amicalement.
Le Clown
Posté le 10/03/2009 à 17:20:09
un texte magnifique
une critique douce-amer de notre société avec beaucoup de désenchantement mais une finesse de jugement impitoyable
Bravo
stef31
Posté le 10/03/2009 à 17:57:20
merci stef,
c'est bien cette impression de désenchantement "d'humaniste" déçu, un peu amer et plutôt lucide que je voulais faire transparaitre, mettre au jour en quelque sorte.
Le Clown
Posté le 10/03/2009 à 19:50:13
Que dire de plus? Simple, limpide, triste ... C'est beau...

Un drôle très vache pour demain, question de s'en remettre? Lol

Hysard
hysard
Posté le 10/03/2009 à 19:53:50
woh woh Hysard, j'ai pas tout compris...

à moins que tu ne parle de l'humour comme de la politesse du déséspoir

merci pour ton com'!!!
Le Clown
Posté le 10/03/2009 à 20:20:46
Non non! Je demandais un poèmes drôle et vache pour lire demain, tu as l'art d'être Racine et Molière, Gainsbourg et Prévert, tantôt corrosif, tantôt amer...

Envie de sourire un peu dans ce monde de brutes! lol

Hysard
hysard
Posté le 10/03/2009 à 21:13:39
o.k... beaucoup de merci,
n'être que la moitié d'un de ceux-là me comblerai
mais c'est déja tres loin
de ce que je suis...

Hysard, nous verrons ce que demain nous réserve,
en ésperant que cela te plaira!
Le Clown
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

15/01 01:07jacou
Bonjour cher Daniel. Bonjour à tous les pèlerins en terroirs de poésie ! :)
15/01 10:47lefebvre
bonjour à toutes et à tous, que la poésie vous accompagne
14/01 07:05saoirse
Bonsoir à tous
14/01 06:36CRO-MAGNON
Bonsoir Claire, Robert et Zeev
14/01 08:40Iloamys
Les étoiles filantes sont les délicates dentelles du jupon de la lune.

Enfin, je crois !
Sourire
Bonne journée les poètes.
13/01 07:33justine
bonsoir cro et bonsoir à tous
13/01 07:32CRO-MAGNON
bonsoir justine
13/01 07:15CRO-MAGNON
bonsoir claire, paule et saoirse
13/01 11:27Yuba
Bonjour Iloamys, et bonjour à toute la précieuse communauté ...je teste la poésie contre le froid ...et ça marche ! !
13/01 09:15Iloamys
Les rayons du soleil sont des rubans d’amour invisibles.
Chacun peut à sa guise en prendre un morceau et créer.
Aujou rd’hui, je fais un joli nœud dont je pare mes cheveux.
12/01 07:22lefebvre
Bonjour les poètes, je vous souhaite une belle journée...avec mon amitié.
11/01 07:11Lys-Clea
Bon Retour cher Artiste Cro .. :)
11/01 06:09Matriochka
Belle et douce soirée à vous toutes et tous :)
11/01 06:08Matriochka
Bonsoir ma chère Lysée, merci pour tes bises chaleureuses :) Mes bises toutes amicales en retour :) Belle et douce soirée à toi! :)
11/01 06:05Lys-Clea
Bonjour et bises chaleureuses à Toi, chère Matriochka ! :)
11/01 04:10Matriochka
Bonjour à toutes les belles plumes de ce site, bonne semaine aussi à vous :)
11/01 04:10Matriochka
Bonjour Jacou, merci :) Bonne semaine à toi également :)
11/01 10:37jacou
Bon début de semaine, Mesdames et Messieurs ! :)
10/01 08:08jacou
Aux autres poétesses et poètes, que votre week-end se termine en beauté, parsemé des balbutiements au goût de miel doré des conversations heureuses dans les foyers aimants :)
10/01 08:05jacou
Bonsoir Daniel et Matriochka : à vous deux que la soirée soit douce comme les flocons de neige suspendus dans l'édredon des nuages sur nos têtes...

Qui est en ligne