Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par-delà le soleil, par-delà les éthers,
Par-delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

---
Charles Baudelaire (1821-1867), poème issu du recueil "Les fleurs du mal"

******

Notes:

Je souhaitais vous partager ce poème du grand Baudelaire, qui est vraiment mon préféré de tous ceux qu'il a écrit.

Et adjoindre à ce magnifique écrit la mise en musique qu'en a faite un groupe, Anakarsis, une interprétation puissante, très bien orchestrée, qui donne aux mots une intensité particulière.

Pour les personnes qui souhaiteraient l'écouter, c'est via le lien suivant

https://youtu.be/3wyWn9qx3i8

Écrit par Matriochka
Côté lumière plume légère, côté ombre mots sombres; poétiques murmures en mode clair-obscur. Mon mini-site perso: https://poesie-plurielle.monsite-orange.fr
Catégorie : Citation
Publié le 14/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 14/09/2020 à 18:32:23
sublime fascinant sensuel aérien !tu as su capter les émotions la détresse...!merci bon courage!amitiés:)
romantique
Posté le 14/09/2020 à 18:54:31
Ha ben oui, Baudelaire: le maître incontesté et inégalé de la poésie en alexandrins.
Quand on s'y essaie, on a toujours le sentiment qu'il est là au dessus de notre épaule et qu'il nous observe avec sévérité.
Sourire.
Elévation est un très beau poème.
J'adore le dernier quatrain.
Par contre, je ne suis pas fane du tout de la mise en musique que tu proposes.
Mais bon, ça... les goût et les couleurs en matière de musique, ça ne se discute pas.
Merci pour le partage Matriochka.
Iloamys
Posté le 14/09/2020 à 19:22:40
Superbe poème du grand Baudelaire. Merci
Vermeil
Posté le 14/09/2020 à 19:38:31
Bonsoir Matriochka. Respect infini pour le plus beau poète de France, qui a montré la voie de multiples façons, en face duquel je suis profondément humble, quand je je relis par bribes.
Il était fragile et révolté, il aimait le beau en toutes choses, la peinture lui a fait écrire ses "Salons". Il a souffert d'une situation sociale malcommode d'une sensibilité profonde et dévouée à tous (sa "Servante au grand cœur..." est émouvante au possible) et, pour abréger sa courte vie, d'une maladie d'époque.
C'était un grand voyageur, c'est, avec Hugo, celui qui a ouvert à la poésie tous les espaces d'expression, n'hésitant pas à choquer avec grand art (" La Charogne "par exemple). Un peu d'"Élévation" fait le plus grand bien. Je vous remercie pour cette lecture.
Avec ma vive amitié :)
jacou
Posté le 14/09/2020 à 19:44:11
La mise en musique permet de toucher d'autres publics, cette forme de diffusion est très sympathique et offre un poème à écouter. Je vais m'intéresser à ce groupe, qui a récidivé. Les poèmes dits par les voix de comédiens sont très touchants, également, j'ai auprès d'une de mes médiathèques la possibilité régulière d'emprunter des anthologies composées de "mises en voix" de poèmes et poètes, sans compter les adaptations chantées. Ainsi, les poèmes vivent et se transmettent à tous. Merci beaucoup Matriochka !
jacou
Posté le 15/09/2020 à 09:38:11
Magnifique poème de Baudelaire qui a l'air de regretter qu'il ne soit pas ce qu'il décrit comme un modèle. La chanson est sympa elle aussi, elle qui permet de tresser la poésie et la musique.
Merci pour ce beau cadeau.
Amitiés
eliosir
Posté le 15/09/2020 à 21:09:02
C'est un moment poétique en partage plein de gràce ...
Je trouve pour ma part que la musique rend un bel hommage au poète , elle a cette force dans le rythme qui s'accorde bien au thème de l'élevation ...

Bravo et merci Matriochka !
Yuba
Posté le 16/09/2020 à 16:39:35
Un grand merci à vous, Sylvain, Iloamys, Vermeil, Georges, Laurent et Assia, de vous être arrêté(e)s un instant pour lire ce magnifique poème de Baudelaire (perso, il me donne des ailes!) et écouter l'interprétation chantée que nous en propose le groupe Anakarsis.

Je suis ravie pour eux que certain(e)s d'entre vous l'aient appréciée :) C'est vrai que cette mise en musique peut être assez déroutante au premier abord, mais elle a été composée de manière à amplifier la portée des vers du grand poète.

Si le coeur vous en dit d'en écouter plus (car oui, Georges, vous avez raison, ils ont récidivé et ont mis 9 poèmes de Baudelaire en musique), vous pouvez aller sur leur chaîne Youtube et découvrir leurs autres interprétations, parfois franchement rock.

Au plaisir de lire vos derniers partages! Tout amicalement :)
Matriochka
Posté le 17/09/2020 à 17:54:14
Un MERCI majuscule pour ce partage d'un poème excellentissime,
né d'une plume hors du commun, Baudelaire figurant parmi les
"dieux" des lettres françaises (à égalité avec Hugo).

Ce poème rend un écho plus apaisé à un autre, du même Baudelaire,
"Anywhere out of the world", où sa plume se fait cri et déchirure.

La mise en musique et l'interprétation par Anakarsis est proprement
sublime, puissante, et très bien construite, le rythme de l'alexandrin
se voyant "allégé" par une prononciation plus moderne, et la première
strophe chantée "en boucle" et en arrière-plan comme un refrain nous
procurant cette sensation de vol et de liberté.

Et si ta plume est coutumière du style libre, et non pas du classique,
elle atteint des sommets voisins de ceux où demeure le grand Baudelaire.
Ombrefeuille
Posté le 19/09/2020 à 14:47:56
Oooop's... un brin en retard pour remercier, la poupée russe!

Alors d'autant plus sincèrement un grand merci à toi, ma chère Ombrefeuille, d'avoir apprécié ce partage dans sa forme écrite ainsi que mise en musique.

Merci aussi de tout coeur pour ton compliment à propos de mon écriture, même si je doute d'arriver un jour à la hauteur du maître, M. Baudelaire en personne.

Trouver un style qui m'est propre, qui me permette de m'exprimer en tant que moi-même, avec ce que j'ai dans le coeur et l'âme, c'est là tout ce à quoi j'aspire.

Quant à la poésie de Baudelaire, je prends un vrai plaisir à la lire, et même encore plus à l'écouter dans d'excellentes mises en musique!
;-) :-))) ***
Matriochka
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

28/09 11:52jacou
Bonjour Oiseau Lyre ! :)
28/09 10:09Iloamys
Bonjour Oiseau-Lyre
Au plaisir de vous lire.
;-)
28/09 10:07Oiseau Lyre
Passez une agréable journée dans ce monde poétique façonné par votre coeurs et vos plus douces élégies.
28/09 10:05Oiseau Lyre
Bonjour à tous !
28/09 06:28Iloamys
Avec un jour de retard, je souhaite Philomène, que cette nouvelle année soit pour toi sereine et des plus douce.
Pour que tu n'offres encore ton charme poétique.

Bonne journée à tous.
28/09 04:15jacou
Bonjour à tous les membres, poètes, commentateurs , invités et passants du forum poétique Icetea !
28/09 04:14jacou
Bonjour Philomène : bon anniversaire à vous !
28/09 04:14jacou
Bonjour Assia.
27/09 11:27Yuba
Bonsoir à tous , avant Minuit , je voudrais souhaiter un joyeux anniversaire à la poètesse Philomène :)
27/09 03:33Syntax_Error
Dans la vie, appliquer cette recommandatio n est fort utile pour éviter les déconvenues.
27/09 03:29Syntax_Error
Lorsque que quelqu'un écrit, il se donne d'abord à lui-même avant de prêter aux autres..
27/09 01:29Iloamys
je dois quitter.
Bon aprem
27/09 01:28Iloamys
Les donner est une image.
Le lecteur en fait ce qu'il veut.
Il ne sait pas toujours exactement de quoi je parle dans mon poème.
Ni à qui.
Donc, il le fait sien.
Et c'est très bien.
27/09 01:18CRO-MAGNON
Mes écrits sont miens, ils n'appartienne nt qu'à moi ! Je ne les donne pas je les partage avec le lecteur !
27/09 01:17CRO-MAGNON
Le lecteur s'approprie que son interprétatio n pas celle de l'auteur
27/09 01:16CRO-MAGNON
J'écris ce qui me vient plus que ce que je veux, je ne me donne pas !
27/09 01:13Iloamys
Je suis d'accord Cro.
On écrit pour soi.
Mais en livrant nos textes, on se donne entièrement.
Le lecteur s'approprie le texte.
27/09 01:11CRO-MAGNON
Les Musso et compagnie ne sont pas des ecrivains mais des auteurs à faire du commerce
27/09 01:09CRO-MAGNON
L'auteur se donne d'abord à lui-même, on écrit par soi, pour soi et après pour les autres
27/09 01:07Iloamys
Cette citation de Montaigne syntax_Error ne concerne t-elle pas plutôt le rapport humain que l'écriture ?
Il me semble que dans l'écriture, l'auteur se donne au lecteur plus qu'il ne se prête.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 121 invités