Les fleurs sont fanées
Les fleurs nommées existence
Leurs racines se perdent dans l'eau croupissante
Dans l'eau boueuse d'un marécage oublié

Perdues les couleurs
Perdu le dessin parfait
Les contours à l'oeil agréable
Perdu l'éclat et reste le terne

La lumière ? Elle existe encore
Mais elle brûle ces morceaux de papier
Autrefois splendeurs, maintenant fantômes
D'une beauté disparue qui même dans les souvenirs
Est morte. Ou mourante. Ou souffrante.
Dans le feu elles se débattent
Et le feu se débat avec elles

Les flammes naissent et meurent
Emportant dans le tombeau ces vestiges
D'un passé dont ne se rappellent
Que l'espoir en personne, par tous ignoré
Par tous rejeté, par tous foulé aux pieds

Les fleurs sont fanées
Les fleurs nommées existence
Leurs racines se perdent dans l'eau croupissante
Dans l'eau boueuse d'un marécage oublié

Écrit par Metatron
...
Catégorie : Triste
Publié le 02/12/2013
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 02/12/2013 à 19:21:35
La vie des fleurs est courte, c'est ce qui fait leur fragilité. Gardons leur beauté en mémoire.
coeur.de.saphir
Posté le 02/12/2013 à 19:30:15
Les fleurs sont comme l'existence ; courtes, belles et fragiles.
Metatron
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/09 05:04Ombrefeuille
Mille mercis, Matriochka. Bonjour Naliwe ... Que du vrai dans vos mots !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Tachons de surmonter cela autant que possible !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Chercher à qui la faute est depuis toujours la douleur de l'humain
19/09 04:47Naliwe Lewan
Malgré toute la bonne volonté, les temps de crises existent et peuvent être bénéfiques je crois :).
19/09 04:46Naliwe Lewan
Hello. Je fêterai bientôt mes 10 ans sur ce site, et je peux remercier tous les modérateurs pour leur travail de l'ombre
19/09 03:59Matriochka
Bonjour Ombrefeuille ;-) et merci à toi :-)
19/09 03:56Ombrefeuille
Pour ma part, je dirais volontiers que j'ai les épines des roses, mais pas forcément la grâce et le parfum ... Donc il vaut mieux que je ne sois pas modo ;)))
19/09 03:55Ombrefeuille
Bravo Matriochka ! Bien dit ! Bonjour à tous et à chacun, avec un salut spécial solidaire pour es modérateurs :)
19/09 02:41Matriochka
Alors savourons et dégustons, là est l'essentiel! Bon samedi paisible à toutes et tous :)
19/09 02:40Matriochka
Nos quelques petits défauts sont l'amertume du thé, mais nos grandes qualités en sont toute la douceur!
19/09 02:39Matriochka
Bonjour Olivier, Vermeil, Jacou, Eliosir, Banniange... et toutes les plumes bien inspirrées de ce beau site :)
19/09 01:14CRO-MAGNON
Jacou a un grand défaut lequel ? Il est humain et donc imparfait ! L'erreur est humaine !
19/09 12:51Vermeil
Être modérateur n'est sans doute pas facile, car il faut être juste sans être tyrannique, souple sans être laxiste, respectueux de la liberté d'expression et du bien-être de chacun
19/09 12:49Vermeil
...priées dont il reconnait avec hauteur le caractère déplacé, il fait, avec Yuba et Créature notamment, un travail de qualité
19/09 12:48Vermeil
Chacun est faillible, et si Jacou s'est laissé aller à quelques insultes inappro
19/09 12:48Vermeil
J'apporte ici publiquement mon soutien à l'équipe de modération, dont la charge bénévole est dans l'ensemble bien assumée
19/09 12:39jacou
Portez-vous bien, tous, tous ! :) Dans ce samedi qui est repos...
19/09 12:12CRO-MAGNON
Tu veux dire que deux poetes ! Mdr lol !
19/09 11:56eliosir
Pourquoi, tu veux dire que l'on est plus que deux ici?? On m'aurait donc abusé? ;-)
19/09 11:52CRO-MAGNON
je parle à toi comme aux autres ! no problèmo !

Qui est en ligne