Le portail grince, évidemment,
Et le silence des allées
Geint et s’ébroue confusément.

Pierres tombales et caveaux
Se couvrent du gris des années,
Sans y trouver aucun repos.

Hélas ! Il n’y a pas un arbre
Pour caresser l’aile du vent
Qui erre aux angles nus du marbre.

Çà et là des chaînes tendues
Semblent garder, l’air important,
Quelques pauvres vies disparues.

Craignons-nous de voir s’échapper
Les morts, par une nuit livide ?
Pourraient-ils donc nous rattraper ?...

Mon pas, qui pesait sous les cieux,
S’arrête soudain, comme vide :
Le prodige est devant mes yeux !

Au coin d’une bordure austère,
On a planté un olivier,
Doux et robuste, en pleine terre !

Le vent que le silence apporte
Peut à nouveau s’émerveiller !
Le portail grince, mais qu’importe !

Écrit par Ombrefeuille
L'ombre est habitée de lumière, et dans la lumière veille l'ombre. Mon mini-site perso: https://poesie-plurielle.monsite-orange.fr
Catégorie : Divers
Publié le 17/11/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 17/11/2020 à 18:55:50
Bonsoir,

Chère Ombrefeuille,

Je tombe pile à l'Instant déposé .. :)
La re Lecture * :) a toujours sa même Emotion …

Tellement de Noms gravés
Le Long de ces Allées,
Tellement ….

Dans le Silence qui parait oppressant, règne aussi une Force : Arbre ( mis en Terre ) Fleurs ou Rosiers plantés ..
Le Portail grince, les Pas foulent le Gravier, le Cœur échappe Soupirs vers tant d'Ames ..

Merci de Ton Texte ..

Amitié ***
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 17/11/2020 à 19:30:06
bonjour Ombrefeuille
un fascinant poéme teinté de mystères un contexte décrit avec ta plume
aiguisée...le décor est planté avec le vent le grincement de la grille!
sublime !en favori! tu sais faire vivre les contextes avec un talent rare
merci! il y a l'espoir de l'olivier! bonne soirée! prends bien soin de toi! amitiés vives:)
romantique
Posté le 18/11/2020 à 09:10:21
Bonjour Ombrefeuille l'image et le son du portail qui grince m'emmène illico vers un petit village où le portail grince aussi
Malheureusement là-bas ils ont coupé deux magnifiques sapins ainsi qu'un châtaignier où paraît-il les morts jouaient au carte sur la branche la plus haute....

Magnifique poème Merci et bonne journée poétesse :)
MARIE L.
Posté le 18/11/2020 à 12:29:22
Très beau !
La visite des cimetières produit souvent en nous ce sentiment profond entre une sérénité et une certaine peur de l'inconnu...
Et des questions sans réponses se posent à nous puisque jamais une personne partie n'est revenue pour nous raconter cet univers plein de mystère...

Bravo et merci Ombrefeuille pour ce texte , pour ma part le cimetière est toujours un lieu plein d'émotions et de plénitude et ressources ...
Yuba
Posté le 18/11/2020 à 23:36:34
L'arbre vit parmi les morts. Excellent, bravo
Vermeil
Posté le 20/11/2020 à 16:27:43
Un petit cimetière qui me rappelle tout à fait celui du petit village où j'ai grandi, où le portail grinçait tout pareil que dans ton poème.

C'est vrai que si les cimetières sont souvent fleuris, ils sont moins arborés, ce qui est dommage, au fond, et je me demande bien pourquoi... L'arbre est symbole de vie, donc il aurait sa place en un cimetière, où il pourrait symboliser la vie éternelle.

Dans celui que j'évoque par mon commentaire, il y avait bien quelques thuyas et buis, mais guère plus, si ne n'est l'enclos où subsistaient quelques tombes des siècles passés, abrité d'une grand platane.

En revanche, j'ai visité le cimentière du Père Lachaise, à Paris, il est très arboré, et magnifique, particulièrement à l'automne.

Merci beaucoup d'avoir relaté d'une manière pleine de sensibilité ce qui apparaît en tes mots comme un petit miracle.
Longue vie à ce petit olivier! :-))) ***
Matriochka
Posté le 21/11/2020 à 18:10:13
Merci à vous tous et à chacun pour vos lectures et partages.

En fait, je narre ici les déambulations que ma mère et moi avions
coutume de faire, voici quelques années, dans le cimetière du
village où j'ai grandi et où elle habite toujours (mais l'âge et
la santé lui rendent de telles promenades presque impossibles).

Nous aimions aller d'un pas tranquille vers ce lieu où repose
notamment mon père, et nous ne manquions pas de faire le tour
des allées, nous arrêtant ici ou là et causant de ce qu'avait été
tel ou tel, comment un autre était mort, et nous mêlions à notre
conversations les nouvelles des vivants.

Il se trouve que ce cimetière, comme tant d'autres hélas, n'est
pas arboré, mais que sur l'une des tombes se trouve bel et bien
un olivier planté en pleine terre. Il rappelle la mémoire d'un gars
mort à quarante-et-quelques années d'un cancer. Ce gars se
prénommait Olivier, d'où le choix de cet arbre par sa famille.

Et il est vrai qu'un seul arbre en un tel lieu apporte beaucoup
quant au sens de la vie et de la mort. Je regrette que dans de
nombreux cimetières les arbres aient été abattus. Ils seraient
si bienvenus, pourtant, afin de tenir un peu compagnie à nos
défunts (et surveiller que personne ne triche pendant la partie
de cartes LOL). Qui plus est, je me recueille plus facilement
à l'ombre qu'en plein soleil ...Et les fleurs faneraient moins
vite, gardant ainsi plus longtemps le souffle de la vie ...
Ombrefeuille
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/11 08:39justine
coucou bonne nuit
23/11 07:47Yuba
Bonsoir tout le monde ! 😊
23/11 06:59Iloamys
Alors chin, chin.
Je suis désolée. Je ferai attention la prochaine fois.
Mais toi...si tu ne réponds pas à mes messages de bonnes intentions, attends toi à un retour de bâton.
;-)
23/11 06:54CRO-MAGNON
Je n'abuse jamais, un vers de rime à la fois !
23/11 06:52Iloamys
Bonsoir Cro
;-)
T'abuses !
sourire
23/11 06:43CRO-MAGNON
Bonsoir Claire, Vanessa
22/11 04:15Matriochka
Bonjour Daniel, Jacou, Assia et toutes les plumes bien inspirées. Bonne fin de dimanche à vous, sous le ciel de la poésie!
22/11 08:11lefebvre
Bonjour les poètes, je vous souhaite un beau dimanche...av ec toute mon amitié.
21/11 12:46jacou
Bonjour Daniel et Assia. Bonjour et bon début de week-end, Mesdames et Messieurs !
21/11 10:46Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bonjour les poètesses et les poètes de la planète Icetea 🍹
21/11 06:50lefebvre
Bonjour, les poètes, que cette fin de semaine vous apporte la joie de vivre en poésie.
20/11 09:02jacou
Bonjour gentes poétesses, gentlemen poètes, que la journée vous soit douce, avant de clore cette semaine de labeur !
18/11 12:02Yuba
Bonjour Georges ...agréable journée à toutes et tous :)
18/11 12:17jacou
Bonsoir Justine et Le Clown. Il n'y a pas de mal, Le Clown, vous n'étiez nullement obligé d'écrire ici, mais votre courtoisie a pourvu à l'occasion...
17/11 10:29Le Clown
Bonsoir à tous,
je réalise que je n'étais pas passé ici vous saluer, j'ai posté comme un butor faisant fi des convenances.j e vous présente mes excuses.
heu reux de vous lire à nouveau. Courage et
17/11 12:35justine
hello héros de la guerre en cours masqués de fer tonitruands et convers
17/11 11:31jacou
Bonjour Jonathan ! Bonjour à tous, poètes affrontant des jours que l'Histoire retiendra dans ses archives !
17/11 09:32feuille_au_vent
Bonjour bonjour : )
16/11 01:24jacou
Bonjour Daniel et Assia. Bonjour à la petite communauté des poètes qui vivent sur Icetea ! Bonne semaine à vous !
16/11 10:51Iloamys
Bonjour Yuba
Merci beaucoup
Même un soleil frileux, je suis preneuse.
Bonjour à tous.
;-)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 136 invités