La nuit humide est froide et crue,
et le béton frissonne,
et le goudron grelotte,
et le pavé claque des dents.

Devant la gare,
la lumière nue des réverbères
regarde l’horloge cisailler le temps,
et les aiguilles courir après le vide,
et les passants pressés s’engouffrer dans leurs voitures.

Quelqu’un, là-bas, s’en va à pied.
A peine une silhouette, tout juste une ombre.
La fumée de sa cigarette s’épaissit dans la brume éblouie.
Le pas rapide et solitaire,
les mains dans les poches,
tassé, trapu, les épaules en avant,
il rentre chez lui.

Il a pour éphémère compagnie
le silence d’un chat
qui se coule le long du trottoir, au ras du mur.

Il a fini sa cigarette,
il a regagné son étage, quelque part dans le béton.
La journée a été lourde, celle de demain promet de l’être aussi.
Il tombe de fatigue
entre des bras chauds et complices …
ou sur un oreiller glacial.

Écrit par Ombrefeuille
L'ombre est habitée de lumière, et dans la lumière veille l'ombre. Mon mini-site perso: https://poesie-plurielle.monsite-orange.fr
Catégorie : Social
Publié le 13/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 13/09/2020 à 18:17:59
Ha oui j'adore !
Ombrefeuille vous donnez vie à la moindre parcelle de bitume.
Cet homme que vous mettez en lumière est celui que nous avons tous croisé un jour sans même nous en rendre compte.
Vous nous révélez une tranche de vie .
Bravo.
J'aurais bien aimé la suite de l'histoire.
Il s'agit bien de l'introduction d'une nouvelle que vous nous proposez.
Non ?
Dommage.
;-)
Iloamys
Posté le 13/09/2020 à 18:19:10
fascinant on se sent pris par l'ambiance pluvieuse et la nuit ...en favori!ta plume est agile et intense...cette atmosphère me fait penser à l'automne que j'aime!félicitations!bonne soirée !bon courage:)amitiés vives:)
romantique
Posté le 13/09/2020 à 18:46:51
La gare de trucmuche à 19 H en automne! Je l'ai vu votre bonhomme qui rentre à pied chez lui d'un pas pressé en descendant du train, moi j'attendais son chauffeur, nous allons diner ensemble avec les contrôleurs !
Très joli !
Banane
Posté le 13/09/2020 à 19:25:39
Étude d'atmosphère, création d'une situation, Ombrefeuille vous savez que la poésie est héritière de la tragédie, que vos vers savent nous entraîner partout, dans le sombre ou l'ouvert rilkéen, avec un talent consommé.
Comme Banniange, vous dessinez des ambiances, vous joignez tout ensemble de façon serrée le mot et l'image, et vous obtenez des poèmes marquants avec leur beauté visible et leur arrière-monde habité. Je place votre écrit dans mes favoris, comme un maître ouvrage.
Bonne soirée dominicale.
jacou
Posté le 14/09/2020 à 11:34:17
Une photo d'une vie banale qui prend tout son sens tragique grace à votre belle écriture. Bravo!
eliosir
Posté le 14/09/2020 à 17:15:24
Chronique de la vie citadine banale et ordinaire dont tu as su saisir à merveille un moment, un exemple, comme un instantané, un cliché (au sens noble du terme!) Polaroïd (zut... ça se fait plus!).
Toute l'ambiance d'une vie de labeur sans fantaisie est contenue en tes mots. Combien sont-ils, dans nos villes, à vivre de la sorte, ces anonymes qu'on ne voit pas, qui se glissent comme des ombres tôt le matin pour partir au turbin et tard le soir pour rentrer au bercail?

Et dans le meilleur style libre, en plus! Chapeau bas à toi, que je sais éprise des formes classiques, car tu réussis aussi bien dans le libre!

Merci beaucoup à toi pour l'intensité de ce partage, dans le fond comme dans la forme... va falloir que j'affute mon style, maintenant! :-D ;-) :-) ***
Matriochka
Posté le 15/09/2020 à 21:20:43
Je le connais ce monsieur , il était assis devant moi dans la rame du train , il avait un journal et une cigarette éteinte qu'il allumerait probablement , dès l'arrivée à la station suivante ...moi je continue le voyage , sa place à été prise par une dame qui regarde autour d'elle en éclair, puis ouvre au milieu, son livre...

J'adore cette histoire à continuer dans tous les sens de l'imagination...

Bravo et merci Ombrefeuille pour ce charmant film poétique !
Yuba
Posté le 16/09/2020 à 21:02:39
Tu m'as prise par la main des tes premiers mots ...magnifique..
Merci Ombrefeuille :)
MARIE L.
Posté le 17/09/2020 à 17:43:18
Mille mercis à tous et à chacun pour vos partages et vos mots
élogieux, et je ne vous cache pas que ce texte est l'un de mes
"chouchous", tant ses images sont fortes dans mon esprit.

Je suis heureuse de lire que vous lui donnez vos résonances
propres, et il est vrai qu'on pourrait le concevoir comme le
début d'une nouvelle ... Idée à creuser ? ;) Pourquoi pas ?

Il a une histoire, mon poème. Il s'est formé dans ma pensée
un dimanche matin, et les mots s'enchaînaient avec une sorte
de hâte qui me pressait de les coucher sur le papier, ce que
je fis illico. Il est né, surtout, des impressions d'ado que
gardait ma mémoire, car il y eut une époque où je dus passer
souvent par la gare de Valence, et la campagnarde que j'étais
alors fut fort impressionnée par cet univers de la ville, un
univers qui m'a toujours fascinée et intriguée.

Bref, un texte écrit voici sept ans, d'après des impressions
qui ont maintenant trente-cinq ans bon poids.

Et en libre, avec ça !!! Merci, Matriochka, pour les mots que
tu réserves à ma plume plus coutumière du classique. J'avoue
que le libre m'attire et ... me fait peur à la fois. Ecrire en
libre, c'est sauter sans parachute, tout lâcher. Tu y réussis
à merveille, aussi ton compliment me va-t-il droit au coeur.
Ombrefeuille
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/09 04:33jacou
En toutes choses !
20/09 12:52CRO-MAGNON
De la modération !
20/09 12:38Naliwe Lewan
Merci d'épargner les lecteurs et auteurs du site de ce spectacle désolant.
20/09 12:37Naliwe Lewan
Non effectivement nous n'avons pas tous les tenants et les aboutissants. En revanche cette petite guéguerre devient très pénible
20/09 12:19CRO-MAGNON
Bonjour Justine
20/09 11:35CRO-MAGNON
Bonjour à toi !
20/09 11:29Isadorable
Bien le bonjour , poètes et poètesses, un bon dimanche je vous souhaite isadorable
20/09 09:55CRO-MAGNON
Dans une autre vie je veux bien être modérateur !
20/09 09:41jacou
Si, vraiment, il y a plus de plaisir avec des gens bien côtoyés, les ennuyeux sont rares.
20/09 09:31CRO-MAGNON
Je ne suis pas maso ! Lol !
20/09 09:28jacou
Rien de personnel. Deviens modérateur Olivier, tu en découvriras les plaisirs !
20/09 08:57CRO-MAGNON
C'est personnel entre vous, je dis simplement que revenir à la Poésie serait mieux pour tout le monde
20/09 08:55jacou
Olivier, nous avons d'autres canaux de communication hors Icetea. Je t'expliquerai les tenants et les aboutissants, ailleurs.
20/09 08:53CRO-MAGNON
Je ne juge pas même en ayant connaissance des choses ce qui n'est pas le cas !
20/09 08:52jacou
Olivier, tu ne sais pas, alors ne juge pas.
20/09 08:47CRO-MAGNON
Je prends parti pour personne, l'échange que vous avez n'apporte rien et ne sert à rien !
20/09 08:47jacou
Je vous laisse, le diplomate et la parano.
20/09 08:46jacou
Je sympathise avec les gens sympathiques, Olivier.
20/09 08:45jacou
Iloamys, ce n'est pas là un secret, même si tu viens de le découvrir et d'en faire ton interprétatio n paranoïaque.
20/09 08:44CRO-MAGNON
Pas vraiment ! Faites la paix ca serait plus poétique !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 142 invités