Lorsque mon corps se soulève doucement sous la brume,
Je ressens toujours cette amertume,
Comme si une part de moi était vide et pleurait sans cesse,
A toujours sourire mais chez soi souffrir par politesse,

Je ressens la musique sensiblement,
Me donne des coups d'aiguilles,
elle fait vibrer mon âme sans armureries,
Je ressens la douceur des choses sensibles émotionnellement,

Comme une pierre inexistante s'enfonçant dans le creux de ma main,
Comme si j'imaginais le ruisseau de mon sang,
Comme l'eau d'une rivière ou le calme d'un étang,
Comme si tout était furieux et paisible du jour au lendemain,

J'ai le coeur lourd et mes maux difficiles,
La puissance d'un étalon déferlant,
Les paysages qui défilent,
La force de mes sentiments plongée dans de grands tourments,

https://www.youtube.com/watch?v=EuSAtD96bVI
(Wakker) me fait rêver et me réveille.

Écrit par Sophia
nous ne sommes pas nous devenons.
Catégorie : Triste
Publié le 09/02/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 09/02/2019 à 23:52:38
Je vous comprends d'autant plus que j'aime, personnellement, une chanson qui m'aide à m'endormir. Ce beau poème accompagne ainsi votre chanson que j'ai apprécié d'écouter, c'est une découverte.
J'aime la consécration poétique des choses les plus essentielles, et souvent les plus simples, de nos existences. Une chanson peut être un bonheur.
Merci de ce partage en musique, Sophia.
jacou
Posté le 10/02/2019 à 00:17:07
Il y a ainsi des musiques qui peuvent prendre des pouvoirs essentiels sur nous .Il y a celles des passions celles des colères et celles des sérénités dans le calme ou pourquoi pas celles qui poussent à se lever et danser .
J'adore les images utilisées par le poème comme la prise de conscience du ruisseau du sang ...merci et bravo Sophia !
Yuba
Posté le 14/02/2019 à 13:06:11
Merci à vous pour vos commentaires bienveillant.

Cela me touche beaucoup.

Amitiés, Sophia.
Sophia
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 40 invités