Bienvenue dans mon théâtre,
celui des mots en ribambelles,
Tenu par l'ingénu au bonnet d'âne,
manquant bientôt de clientèle.
Petite baraque reconnaissable,
terrasse bordée de chrysanthèmes,
Cible d'un amas de commérages,
escamotés de quelques cris sans gêne.

Dans l'arrière cour se trouve la scène,
refuge des artistes obsolètes,
Sans salaire, au jour le jour,
caressant le but de parvenir au sommet.
C'est le cas de ce clown triste,
récitant ses gammes aux touristes,
Le rideau s'ouvre grâce aux poulies
mais l'excitant s'passe en coulisse.

Là où les masques tombent,
où les habillages s'effilochent,
Les heures de maquillage en épilogue
lorsque le far s'estompe.
Voyant l'acteur rendre au pressing,
ce rôle qui lui allait comme un gant,
Croisant la peur de l'introverti,
penaud, peinant à être convaincant.

Il y a aussi ce poète maudit,
jamais vu sur les planches,
Balbutiant, à peine audible,
l'écume d'une bulle étanche.
La musique, d'après ç'qu'on dit,
serait perçue étrange,
Accusée d'être accompagnée
d'une secrète fumée blanche.

Ici, les pales copies entretiennent les classiques en semaine.
Ici, les anonymes s'entremêlent, s'associent et puis se perdent.
Ici, les talentueux entreprennent, s'extasient, semblent plaire,
Ici, un chaland sur deux manque de flair, applaudit, sans repères.

Théâtre centenaire,
j'en ai à en dire si le patelin vibre.
Ce soir, grande première,
j'ai la hantise du gradin vide,
Redoutant la critique,
l'invective, s'approchant d'un verdict.
Rejoins une place assise,
indécis, ça commence à l'heure dite.

Écrit par Syntax_Error
"Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité."

Jean Cocteau
Catégorie : Poésie
Publié le 15/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 15/09/2020 à 06:11:49
Ton théâtre est très fréquentable. Le vide est signe de pertinence, le troupeau s'amasse en fonction de la bêtise ou de la haine qui lui est proposée à consommer, la télévision en étant la preuve la plus intéressante à considérer.
Entre Zemmour et Hanouna, nous sommes bien parqués dans nos enclos. Je n'allume plus la télé depuis deux mois, agréable cure pour le cerveau !
Ton théâtre des opérations, je prends, plutôt !
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/09 10:46eliosir
Chacun prend le vent tour à tour et les autres économisent leurs forces pour revenir plus sereins. Pour cela il faut bien s'entendre ce qui est en plus votre cas.
19/09 10:40eliosir
Vous avez la chance d'être plusieurs modérateurs relativement présents sur le site, parfois, il est bon de ne plus être en première ligne (comme une échappée du tour de France ;-)
19/09 10:39Banniange
Une bonne engueulade est parfois salutaire, après, il faut passer outre! bon wk apaisant, tu as bien raison Eliosir, le silence dort....
19/09 10:38eliosir
Cette réponse t'appartient Jacou. La technique du chat que j'adopte permet une respiration qui parfois est salutaire, mais ce n'est que ma manière de réagir.
19/09 10:38jacou
Je place vous et Icetea avant, moi je suis secondaire. Vous êtes un beau concentré d'humanité ici, je ne veux pas gâcher cela personnelleme nt.
19/09 10:37jacou
Je ne peux pas m'absoudre par moi-même. C'est à Fluminis, notre administrateu r, de décider ce qu'il pense le mieux pour la continuité et la bonne marche du site.
19/09 10:36eliosir
Laissons entrer un peu de légèreté dans ce site de poésie même si cela doit passer par une phase de silence apaisante;
19/09 10:35jacou
Je suis comptable de mes mots. J'aurais dû, dans l'idéal, me dominer, surtout en tant que modérateur ! La question posée est : suis-je encore fait pour être modo ?
19/09 10:34jacou
Cependant, hier, j'ai émis des insultes dans la tribune. Ça peut blesser, perturber. C'est à l'administrat eur de juger ce qu'il en est.
19/09 10:34eliosir
C'est déjà une très bonne chose qui me ravit!
19/09 10:33jacou
Bonjour Eliosir. Vos témoignages chaleureux reçus en MP et dits en tribune m'ont fait revenir sur ma volonté de partir. Je dois discuter de cela.
19/09 10:31eliosir
Salut tout le monde, salut Jacou. Si la modération tombe alors le site sera en chute libre. Je souhaite de l'apaisement en tout cas, pour tout le monde!
19/09 10:28jacou
À tous ceux qui soutiennent depuis une semaine la modération : Banniange, Eliosir, Olivier, Philomène, Matriochka, Ombrefeuille, Lys-Clea, Musouka, je vous remercie vivement ! :)
19/09 10:22jacou
Bonjour Daniel, bonjour Isadorable
19/09 10:21jacou
Bonjour Eleidora, merci de votre témoignage. Bonjour à tout le petit peuple d'Icetea ! Bon début de week-end !
19/09 10:21Isadorable
Bien le bonjour poètes et poètesses , un bon weekend je vous souhaite isadorable
19/09 09:26lefebvre
Bonjour les poètes, aujourd'hui les orages arrivent enfin!
19/09 08:55Eleidora
Bonjour a tous, je suis là depuis quelques temps aussi et je remercie énormément les modérateurs pour leur travail de l'ombre, constant et bienveillant et j espère que le site continuera longtemps :)
19/09 07:39Iloamys
" Le temps s'effeuille
Sur le chant de l'hirondelle
L'été applaudit. "

L'été indien s'est installé confortablement sur les jours de septembre.
Bonne journée à tous
18/09 11:53jacou
Bonsoir Musouka, Ombrefeuille, Syntax Error

Qui est en ligne