Entre un "Douja" et une aube

La marche du regard débute par les arbres nus
Puis les rayons s'atténuent entre l'hier
Et ce demain qui discute son adieu à l'hiver
Parmi les bourgeons naissant , se fraie un matin nu

La brise fait son jeu de pause sur pierres lisses
Les pas errent suspendus, au rythme se mixe
Le son continu d'un ronflement que points fixent
Au bus bleu qui déplie son ruban et s'y glisse

Ce relais se comprend comme une absolue
Audacieuse Nature éparpillée diaprée
Quand le hasard d'un temps a bien voulu

Que bleuet des champs réponde par éclats rustres
En posant un bijou au coeur même du près
Pour qu'une Saison de l'année s'annonce et s'illustre

"Douja " : nuit

Écrit par Yuba
La musicalité
De l'instant
Compose
Le bonheur
Catégorie : Amour
Publié le 25/03/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 25/03/2019 à 13:06:52
Je ressens bien dans quel contexte tu as puisé l'inspiration pour créer ce beau joyau de sonnet aux nuances turquoise ou lapis-lazuli, et je me prends à rêver en te lisant à des horizons proches et à des saveurs vivifiantes, des fragrances fleuries...enfin, un nouveau monde que la poésie offre aux sens ! Bravo Assia pour ce bel hymne à la Nuit, voyageant !
jacou
Posté le 25/03/2019 à 13:15:57
je commence à suivre ton cours
dans une langue qui est tienne
c'est une mosaïque abencerrage
d'azulejos et de mosquée
dont les images frappent au coeur
marinette
Posté le 26/03/2019 à 10:41:16
Frappée en plein coeur. Douce musique que ce poème. une ode au printemps
philomène
Posté le 26/03/2019 à 16:30:42
@ Ton commentaire me ravit Georges car prouve qu'il est atteint mon objectif de mener le lecteur, se laissant embarquer, vers la destination que lui dépose l'inspiration à travers ses lignes diaprées ...

@ Marinette , Un immense pays retrouve ses noblesses par ton commentaire , il se situe entre Grenade et Tlemcen ...

@ Philomène , tes mots contribuent aussi aux notes de ce chant .

Merci à vous trois !

Bises :)
Yuba
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne