Je n'en avais pas vraiment envie

Mais j'ai bien croisé la sensibilité
Des habitantes de la ruche
Des abeilles violettes et turquoises
Qui mourraient de faim et d'empoisonnement
Essentilles à l'écosystème, je les croyais invincibles
Fragiles et fortes
Mais voilâ qu'elles ne résistent
plus au départ des haies des jardins
Remplacées par les greens du golf Aussi toxique que gourmand en eau

Qui plane au ciel ?
Avant de tomber sur les enfants des cigognes ?
Entre le lit le nid et la rivière
Remplies de bombes à pluies acides
Le volatile a choisi sa demeure
Sur l'arbre nu ou sur le minaret
L'impact l'a rendu sédentaire
Définitivement enfermée son évolution singulière

L'Humain ne se soucie que d'inventorier les turbulences
De compter les lignes volubiles
Entre la cause de la vague en nauffrage
Et le changement du sens collectif du voyage

Le couperet qui continue sa chute sur les têtes
Ce n'est pas que la lutte des classes
C'est bien la menace de la fonte des glaces
La banquise qui chavire quand dessus se déséquilibrent
L'ours le mors et le renne..

Ah ! A la même chaine
Avance le désert
Recule le glacier
Brûle la forêt
Et se chauffe l'océan !
Ces régulateurs de la Terre
Sont entrain de perdre lamentablement
Tous leurs repères !

Écrit par Yuba
La poésie est cet E-moi abrité
Ce Je-u bourré de sensibilité
Catégorie : Environnement
Publié le 06/12/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/12/2018 à 12:37:08
C'est vrai que dit comme ça, tout de suite on visualise l'ampleur des dégâts ! Les petites abeilles vous envoient des bizzz bizzz de reconnaissance ! J'ai aimé les images et le concret cote à cote, la cause et l'effet tout y est, merci Yuba !
Hypothese
Posté le 07/12/2018 à 16:15:44
Ton poème est un cri du cœur, c'est de la poésie à soulever les montagnes ! Les abeilles sont un signe, la disparition de nombreuses espèces un syndrome, les agressions de notre environnement un délire, notre système économique une folie. Nous avons perdu nos repères et, pour faire un jeu de mots, bientôt notre dernier repaire, ce sera de regagner ces grottes qui nous abritèrent autrefois, quand nous étions jeunes et neufs. Merci pour tes vers, Assia, aujourd'hui la poésie est riche, mais l'homme est nu !!!
jacou
Posté le 08/12/2018 à 15:15:34
ces abeilles disparaissant sont un signe d'alerte ton poème a le mérite de nous faire réflechir merci amitiés:)
romantique
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/12 10:40Yuba
Bonjour chers amis et chères amies...oui, la force poésie peut atténuer le froid ...
18/12 09:33jacou
Bonjour poétesses, poètes, que la force poétique soit avec vous !
18/12 07:31lefebvre
Bonjour la poésie et ses illustres représentants
17/12 09:39Yuba
Merci à vous Daniel et Georges , à mon tour de vous souhaiter et à tous nos poètes une agréable journée et bon début de semaine : merci de la vie que vous insuffler au site par vos créations :)
17/12 08:53lefebvre
Bonjour à toutes et à tous, je vous souaite une belle semaine poétique.
Bonjour Georges
17/12 08:27jacou
Bon début de semaine, bonjour les poètes qui défrichez les sentiers de créations.
16/12 10:25Yuba
Bonjour marinette , Daniel et Georges ..excellent dimanche à toutes et tous :)
16/12 09:54marinette
bonjour à vous tous
16/12 08:42lefebvre
Bonjour Georges et bon dimanche à toutes et à tous
16/12 06:28jacou
Bonjour aux mamans poésies, aux papas poèmes, et à leurs enfants les quatrains tout fous. Bon dimanche !
15/12 12:06jacou
Bonjour Assia et Daniel. Les PC prennent parfois la clé des champs...
15/12 10:38lefebvre
Bonjour, les poètes, mon PC avait des maux, ce qui m’interdisait d’exprimer les miens… de mots.
15/12 10:00Yuba
Bonjour et agréable samedi aux uns et aux autres ...sur vos rails poétiques s'en ira Décembre :)
15/12 06:24jacou
Bonjour ami(e)s, vous que la poésie passionne, inspire, éclaire.
14/12 11:04Yuba
Bonjour Georges , bonjour à toutes et tous qui réveillez le chant des muses ...
14/12 10:15jacou
Bonjour à vous tous qui incarnez la poésie au beau visage humain.
13/12 04:03grêle
Bonjour à tous les poètes et poétesses au coeur rempli de belles images d'évasion
13/12 08:20jacou
Bonjour Assia. Bonjour à vous tous, qui poétisez dans les tempêtes !
13/12 07:52Yuba
Bonjour le Monde ...sourions à la pluie ,au vent à la vie :)
12/12 09:50jacou
Bonsoir Babel et Yeshua.

Qui est en ligne