Tout en séchant
Sous les rayons
D'un soleil levant

Une encre noire
Oscille
En cherchant son nom
Entre terre
Et lumière

Lavant ses larmes
Sur la page ouverte
Un écrit
Du moment
Décrit

La face obscure
L'histoire s'exclame
Sa cache épure
Du bleu de l'âme

Le chant à ne pas pertuber 
Des souvenirs
Qui ne se laissent venir
Qu'aux enrobés
Du sensible...

Les rideaux tremblent
Sur un violon de mélancolie
Qui entame la saison
De nouvelles poésies...

Écrit par Yuba
Cris inaudibles
Monologue invisible
Sous la muselière
La poésie est lumière
Qui prête la voix
Catégorie : Poésie
Publié le 12/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/09/2020 à 05:32:34
bonjour...Yuba il y a beaucoup de douceur de sensibilité il est sublime et apaisant malgré ta douleur...bon courage! amitiés chaleureuses...merci.
romantique
Posté le 12/09/2020 à 06:45:07
Le sensible, tout est là : comment ressentir et être pur et serein ? Il n'existe pas d'abris, il faut se jeter dans la lice ! Merci pour ton écrit.
jacou
Posté le 12/09/2020 à 07:21:43
De l'obscur à l'épure, s'infiltrent les souvenirs du sensible pour cette nouvelle saison de poésie et l'on en redemande encore, comme un doux archet qui fait vibrer en nous une corde familière.
eliosir
Posté le 12/09/2020 à 08:27:56
Des vers courts qui sont comme un murmure assuré.
C'est très beau.
Iloamys
Posté le 12/09/2020 à 16:32:09
Favori, ce poème dont la sensibilité se nimbe d'une mélancolie vraiment émouvante.

L'immense douleur que l'on ressent lors d'un deuil personnel est exprimée avec une intensité contenue dans ces vers courts, auxquels la brièveté donne toute leur densité et la portée des sentiments.

Toujours en pensée avec toi, ma chère Assia, avec toute mon amitié.
Matriochka
Posté le 13/09/2020 à 15:55:46
Mille merci à vous toutes et tous :
Sylvain
Georges
Eliosir
Iloamys
Et Matriochka

Vos précieux retours en ressentis réchauffent vraiment le coeur , à travers cette petite poésie que j'ai voulue , apaisée, dans la recherche de la sérénite et en s'armant de patience , quand l'impuissance sur le sort du destin dans la perte d'un être cher demande de nous la continuation car la vie est toujours plus forte...

Bises :)
Yuba
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/09 10:46eliosir
Chacun prend le vent tour à tour et les autres économisent leurs forces pour revenir plus sereins. Pour cela il faut bien s'entendre ce qui est en plus votre cas.
19/09 10:40eliosir
Vous avez la chance d'être plusieurs modérateurs relativement présents sur le site, parfois, il est bon de ne plus être en première ligne (comme une échappée du tour de France ;-)
19/09 10:39Banniange
Une bonne engueulade est parfois salutaire, après, il faut passer outre! bon wk apaisant, tu as bien raison Eliosir, le silence dort....
19/09 10:38eliosir
Cette réponse t'appartient Jacou. La technique du chat que j'adopte permet une respiration qui parfois est salutaire, mais ce n'est que ma manière de réagir.
19/09 10:38jacou
Je place vous et Icetea avant, moi je suis secondaire. Vous êtes un beau concentré d'humanité ici, je ne veux pas gâcher cela personnelleme nt.
19/09 10:37jacou
Je ne peux pas m'absoudre par moi-même. C'est à Fluminis, notre administrateu r, de décider ce qu'il pense le mieux pour la continuité et la bonne marche du site.
19/09 10:36eliosir
Laissons entrer un peu de légèreté dans ce site de poésie même si cela doit passer par une phase de silence apaisante;
19/09 10:35jacou
Je suis comptable de mes mots. J'aurais dû, dans l'idéal, me dominer, surtout en tant que modérateur ! La question posée est : suis-je encore fait pour être modo ?
19/09 10:34jacou
Cependant, hier, j'ai émis des insultes dans la tribune. Ça peut blesser, perturber. C'est à l'administrat eur de juger ce qu'il en est.
19/09 10:34eliosir
C'est déjà une très bonne chose qui me ravit!
19/09 10:33jacou
Bonjour Eliosir. Vos témoignages chaleureux reçus en MP et dits en tribune m'ont fait revenir sur ma volonté de partir. Je dois discuter de cela.
19/09 10:31eliosir
Salut tout le monde, salut Jacou. Si la modération tombe alors le site sera en chute libre. Je souhaite de l'apaisement en tout cas, pour tout le monde!
19/09 10:28jacou
À tous ceux qui soutiennent depuis une semaine la modération : Banniange, Eliosir, Olivier, Philomène, Matriochka, Ombrefeuille, Lys-Clea, Musouka, je vous remercie vivement ! :)
19/09 10:22jacou
Bonjour Daniel, bonjour Isadorable
19/09 10:21jacou
Bonjour Eleidora, merci de votre témoignage. Bonjour à tout le petit peuple d'Icetea ! Bon début de week-end !
19/09 10:21Isadorable
Bien le bonjour poètes et poètesses , un bon weekend je vous souhaite isadorable
19/09 09:26lefebvre
Bonjour les poètes, aujourd'hui les orages arrivent enfin!
19/09 08:55Eleidora
Bonjour a tous, je suis là depuis quelques temps aussi et je remercie énormément les modérateurs pour leur travail de l'ombre, constant et bienveillant et j espère que le site continuera longtemps :)
19/09 07:39Iloamys
" Le temps s'effeuille
Sur le chant de l'hirondelle
L'été applaudit. "

L'été indien s'est installé confortablement sur les jours de septembre.
Bonne journée à tous
18/09 11:53jacou
Bonsoir Musouka, Ombrefeuille, Syntax Error

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • jacou
  • Et aussi :
  • 141 invités