C’était une matinée de juillet
Où la nuit a envahi le jour
Comme une secousse
Dont on ne se s’attend pas

J’ai fermé les yeux
Par crainte de voir
Ces deux phares rouges
Dont j’étais la proie

C’était la dernière fois
Que j’ai versé des larmes
Elles ont tout emporté
Dans un torrent de rage

Après bien du temps
Et d’orageux souvenirs
Je me suis laissé aller
À mon désir de vivre

Je m’étais résolue
Sue ce chemin étroit
À avancer pas à pas
Malgré tous les dires

Alors j’ai vidé la lune
De tout ses grands rêves
Pour m’y tenir debout
Quand l’espoir fuit

J’ai pris mon crayon
Ma canne et mon papier
J’ai redessiné ma vie
Au détour du vent froid

* En hommage à tous les accidentés de la route et à leur résilience*

Écrit par fee-de-ble
la beauté est là où on s'y attend le moins
Catégorie : Divers
Publié le 17/05/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 17/05/2019 à 18:35:56
Quand le cœur est là, Fée de blé, cela donne un bon poème qui a souci des gens, fragiles et graciles, qui ont l'audace de conduire des engins en fait dangereux. C'est mon point de vue de non-conducteur, je me dis qu'il faut du courage pour prendre la route quelles que soient les conditions. La résilience, n'est-ce pas ce même courage, à l'œuvre après un accident ?
jacou
Posté le 17/05/2019 à 19:07:02
Très bel hommage fée, aussi touchant que les spots chocs en prévention contre les dangers de la route, notamment de l'alcool au volant. Cela peut arriver à tout le monde, ce poème est là pour ne rien oublier de ceux qui ont perdu beaucoup à cause d'un accident. Merci pour eux
grêle
Posté le 17/05/2019 à 20:44:51
Merci Jacou et Grêle, oui il faut beaucoup de courage pour se remettre debout après les dommages physiques et psychologiques qu'un accident occasionne, merci pour vos commentaires
fee-de-ble
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

12/08 12:51creature
Bonne journée sous le signe des étoiles filantes, à voir ce soir...
11/08 10:34creature
J'espère aussi, le côté défi est cool ;-)
11/08 10:28philomène
Merci beaucoup Marine cela m'enchante. J'espère qu'il y aura des adhérents à l'idée d'écrire sur une image inspirante
11/08 09:46creature
Philomène j'ai créé un forum pour ton idée de thème en commun.
11/08 09:11philomène
Absolument une belle fraîcheur se dégage
11/08 09:07creature
Oui les poèmes sont climatisés, heureusement ;-)
11/08 09:07philomène
Merci oui grâce à la climatisation . Une canicule d'enfer par ici
11/08 09:04creature
Bonsoir Philomène, je te souhaite une belle fraîcheur entre les mots
11/08 08:50philomène
Bonsoir tout le monde bonne soirée en compagnie des belles plumes
11/08 08:35creature
Par ici aussi 33°C mais pas de pluie en vue...
11/08 08:11creature
Quoique j'ai appris ce qu'est une bielle, grâce à un bout de chou de 3 ans passionné par le sujet.
11/08 08:09creature
Mais pas les locomotives : j'y connais rien :-)
11/08 08:08creature
PS. Si tu veux aussi me suggérer un sujet, je prends...
11/08 08:00creature
D'accord, je m'efface... pour ne pas déranger les muses ;-)
11/08 07:56Banane
oui, j'ai écris le premier quatrain !
11/08 07:56creature
(Je ne vois évidemment pas les mp.)
11/08 07:54creature
Ah ça tchat en mp, je vois ! Alors je boude.
11/08 07:46creature
Hubert, toujours là ? :-)
11/08 07:42creature
Ou le paranormal... je vous mets au défi d'écrire sur un paratruc
11/08 07:41creature
Eh bien j'ai écrit sur le parachute, écrivez sur le paratonnerre !

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • Yuba
  • Et aussi :
  • 50 invités