Mes doigts tortillent ma maladresse
Sur cet aveu que je te dois
Comme un monstre sous le lit
Qu’on ne veut pas éveiller

J’ai peur qu’en cachant mes larmes
Mes mots s’assèchent sur mes lèvres
Et que tu vois l’ombre de ma peur
Se faufiler par ta fenêtre

Mes yeux évitent ton regard
J’ai peine à tenir debout
Je dois te dire et je ne sais
Comment te raconter sans faille

La fin de cette histoire
Sans que celle-ci te chagrine
Sans que les étoiles de ton ciel
Tombent et ne se fracassent

Écrit par fee-de-ble
la beauté est là où on s'y attend le moins
Catégorie : Triste
Publié le 12/09/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/09/2021 à 13:15:41
Il n'est pas toujours facile de dire...
En tout cas c'est magnifiquement écrit !!!
Bravo
Lucyline
Posté le 12/09/2021 à 18:56:23
Parfait ce beau poème presque un peu juvénile, les doigts entortillés dans l'embarras...
J'ai adoré
C'est aussi que je me suis reconnu dans la petitesse face au courage qui se dérobe
Merci !
Edelphe
Posté le 12/09/2021 à 19:20:57
Bonsoir Fée,

Toujours à Surprise sous la Plume .. et quelle Plume !

Les Aveux ( qu'importe leur Contenu ) sont complexes ..
Il y a la Peur qui nous tiraille de prononcer et d'aller au bout ..
Il y a la Peur qui nous tétanise de la Réaction à venir ..

Bravo !!
Merci de ce Partage !!
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 17/09/2021 à 20:43:45
Merci Edelphe, si ce poème semble un peu juvénile, c'est que cet aveu est pour un enfant. Merci Lucyline et Lys-Cléa, oui, la peur fait souvent partie des choses que l'on doit dire et que l'on aimerait éviter de dire.
fee-de-ble
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

27/09 09:39Edelphe
Bonjour à tous les poètes et tous les visiteurs
27/09 09:15reveecrire
Belle semaine à toutes les belles plumes et aux autres aussi bien sur bisous poétiques à vous
27/09 06:28lefebvre
Bonjour les poètes, je vous souhaite une belle semaine poétique.
27/09 04:25Syntax_Error
Que la semaine vous soit bonne.
27/09 01:20ParadoXx696
Bonne nuit a tous
26/09 19:59Chrysantheme
La Venise russe
26/09 19:57Chrysantheme
Ou à Saint-Petersburg
26/09 19:18CRO-MAGNON
ELTEOR une kro à Hambourg !
26/09 19:12ELTEOR
Cro-magnon ne peut boire qu'une Kronembourg
26/09 19:09reveecrire
peu imprte le flacon pourvue qu'on ai l'ivresse
26/09 19:09jacou
Cela va sans dire, Kro hic ! :D
26/09 19:07CRO-MAGNON
Avec modération messieurs !
26/09 19:06jacou
Bon apéro Reveecrire : pastis, bière...? Ah qu'importe le flacon et le breuvage ! :)
26/09 17:37reveecrire
bonjour jacou et merci ainsi qu'aà tout le monde poétique même les autres aussi je vais prendre l'appéro à votre santé belle soirée à vous bisous
26/09 17:17jacou
Bonne fin du week-end à vous tous :D
26/09 17:16jacou
Je préfère les portes des grottes, les cavités et les gouffres où se perdre lol
26/09 17:15jacou
Elteor, je te rappelle qu'il y a des sujets proscrits sur les forums. Excusez mon évocation de la Californie et de Huxley sans précisions mais...
26/09 17:04ELTEOR
Jacou tu penses que certains prennent de la mescaline ?
26/09 16:16jacou
Les Rimbaud, Burroughs, Huxley, même Artaud, ont ouvert quelques portes ! Ne pas en profiter est peut-être plus sage lol
26/09 16:14jacou
L'émotion ressentie transmise à l'esprit sans la perte d'intensité du cérébral est ce pourquoi l'on peut faire des folies, en Californie ou ailleurs...

Qui est en ligne