La mélodie de l’ode où Ronsard et sa rose
S’associent dans l’instant laçant autour des vers
Le conseil frémissant, en son sang qui l’arrose
De verser encor longtemps en beautés sévères

Aux cœurs des amants nus les désirs sortilèges
Pour vivre ainsi que flamme ardemment incendiaire,
Ces sons aux seuls soucis caressants qui s’allègent
Dans le temps de lecture où demain vaut hier…

Tout le chant rassemblé courbe les blés nubiles
De la moisson venue des filles pour leurs charmes
En donnant à lire un poème ému, habile
À dorer pour l’heure cette femme en ses armes

Qu’il a choisie ainsi de joliment séduire.
N’est pas menteur l’amant qui porte boniment
Mais s’il ouvre la porte et qu’elle ne veut fuir
Sera réalisé l’amour tout uniment.

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Amour
Publié le 25/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 25/01/2019 à 09:34:19
Merveilleux. ..:)
MARIE L.
Posté le 25/01/2019 à 10:13:49
ça allitère à fond en susurrant
et ça liquide les nubilités invasives
allons voir si la rose
merci jacou
marinette
Posté le 25/01/2019 à 10:40:40
Somptueux art!
Ronsard lui même en sera envahi d'admiration et de jalousie .
La dualité formé par le poète et la rose , ainsi qu'ils mettent en présence, l'abondance de leur arme et leur charme fait converger ce poème vers le genre florissant d'un chant "ghazal" .

Grand bravo Georges et je mets illico presto cette merveille dans mes favoris !
Yuba
Posté le 25/01/2019 à 11:17:52
sublime de beauté diaphane amitiés:)
romantique
Posté le 25/01/2019 à 19:01:09
Marie, Marinette, Assia, Sylvain, vous me faites beaucoup d'honneur pour un poème où j'ai voulu rendre un hommage à ce monsieur Ronsard qui a posé les bases d'une poésie françoise (comme on disait à l'époque) libre, inventant des mots genre "mignonnette", peut-être même, qui sait, "croquignolette" (lol, on ne prête qu'aux riches)... En bref, il appartenait à la génération appelée la Pléiade, dont le but était de poser les bases poétiques en langue vulgaire (c'est ainsi qu'on nommait le français pour le différencier du latin) de toute la poésie française à venir ou presque (car il y avait eu Rutebeuf, Villon, Charles d'Orléans...).
Époque renaissante d'une poésie française libérée et inventive en ses mots et ses vers et ses forme. Puis vint au siècle suivant Malherbe, suivi de Boileau, qui mirent des holas à la fantaisie et des corsets au langage, mais c'est une autre histoire...

Merci mille fois pour vos très gentils commentaires, ils sont émouvants et me touchent en plein cœur !
jacou
Posté le 25/01/2019 à 22:31:01
Une merveille sur une merveille! De l'élégance et encore de l'élégance, un poème raffiné que je porterai volontiers en pendentif si je le pouvais donc hop favori! Merci Jacou de me ravir avec votre style qui se prête si bien à l'amour, à l'art, au beau.
Hypothese
Posté le 25/01/2019 à 23:25:15
Je vous remercie pour votre gentillesse Hypothese, elle me va droit au cœur. Je pense qu'il me reste à confectionner un collier de vers pour votre pendentif, et voici grâce à vous une idée de poème qui germe dans ma tête... Donc encore un merci pour vous, je vais me mettre à l'ouvrage séance tenante !
jacou
Posté le 26/01/2019 à 06:45:22
Bonjour Georges,
Un petit message personnel pour vous car nous avons échangé sur différents sujets, d'ailleurs très sérieux.
Juste pour vous dire que je quitte ce jour le site.
Je vous remercie pour tout et super heureuse que nos chemins se soient croisés.
Continuez à écrire, vous êtes parfait.
Amicalement poétiquement.
Lyse.
marquisa
Posté le 26/01/2019 à 07:34:53
Bonjour Lise,

Je vous remercie pour ce petit message personnel. Il est bien dommage que vous nous quittiez, mais vous faites au mieux en accord avec vous-même.
J'ai apprécié votre personnalité et vos poèmes, et j'espère que vous poursuivez l'écriture ! Nos goûts en commun étaient un plus c'est vrai.
Peut-être reviendrez-vous (je parle d'expérience, j'ai quitté Icetea trois fois, et suis toujours revenu, lol) ?
Je vous souhaite beaucoup de poésie, et un beau samedi.

Cordialement.
Georges
jacou
Posté le 27/01/2019 à 10:36:39
Georges. Ce poème est une merveille de délicatesse. Merci vraiment.
roserose
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 40 invités