"Allons Morhange, reprenez-vous, capitaine !
Cesser de boire ainsi qu'un trou, et de noyer
Dans d'âcres breuvages votre antique déveine,
En ce royaume perdu nous sommes choyés !

Tout Saint-Avit que je suis, je veux mourir libre,
Je ne veux pas être prisonnier éternel,
Mais mon Dieu, sachez conserver l'équilibre,
Morhange ! Avez-vous vu ses intenses prunelles ?

Les yeux d'Antinéa sont de braises ardentes,
Elle a le port précieux, majestueux, d'une reine,
Sa face et sa tenue sont fort incandescentes,
Mais pourquoi tant d'or sur ce corps de souveraine ?

Vous dites qu'amoureux je suis ? Je le confesse
Nulle femme à ce jour n'a détaché mon cœur
De la passion d'armes, qui ne sont pas traîtresse !
Comme fût la fille jadis qui me fît peur !

Nous avons conquis les sables, mais les mystères ?
D'Alger la Blanche à ce point, c'est tout un désert
Et l'on dit que l'ancienne Atlantide y prospère
Encore en la légende des hommes-bleus, fiers !

Ces Touaregs du Hoggar sauront nous trouver,
Moi j'aime Tin Hinan-Antinéa, la Femme
Que je trouvais ici a tout charme éprouvé !
Je vais rester à ses côtés, mais vous : de l'âme !

Mon cher ! Ce royaume englouti n'est pas si fort,
Trouvons la faille et je vous en délivrerai
Si vous êtes un homme, alors faites efforts,
Cinq cent lieues de sable pour guérir des Français !

Je renie mon pays car j'aime l'Atlantide,
Ne songez pas aux belles griffes de la reine !
Elles me retiennent : elle est de moi avide,
De même pour moi ! Si ! elle est ma souveraine !

Je protégerai les accès de l'Atlantide
Elle a assez d'hommes pour nous infliger tort,
Les antiques tribus connaissent mieux les rides
Des dunes ! Sachez partir... Oh ! prenez cet or !"

C'est ainsi qu'on perdit un lieutenant fidèle,
Saint-Avit est tombé aux sables du désert,
Disait un rapport militaire après trois mois.
Morhange est en France. Rien d'autre à signaler.

(d'après le roman "L'Atlantide", de Pierre Benoît)

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Amour
Publié le 07/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/09/2020 à 08:30:49
Qui n'a rêvé de la fascinante Antinéa célébrée par tous les adolescents que nous fûmes assoiffés d'aventures, merci d'y revenir, fils d'Atlante!
Banniange
Posté le 07/09/2020 à 17:18:26
L'Atlantide, mystérieux continent englouti, disparu, et dont on ne sait s'il est mythe ou fut réalité, les historiens se querellant toujours à ce sujet.

Vous le faites revivre ici par la magie de votre plume en une aventure dans laquelle on se laisse entraîner parmi les sables du désert, où l'amour côtoie le pouvoir, où la liberté le cède à la puissance de l'attirance.

Merci beaucoup pour ce partage où votre poésie se fait conteuse de mystère.

Avec mon amitié vive pour vous :)
Matriochka
Posté le 07/09/2020 à 17:58:02
J'adore le ton du poème, on se croirait dans cette histoire qui amène une grande évasion, un mythe splendide : l'Atlantide. Merci Georges pour le voyage et l'envie de lire ce livre
creature
Posté le 07/09/2020 à 18:32:39
Bonsoir,

Une Plume, Jules Verne !

Lys..
Lys-Clea
Posté le 08/09/2020 à 10:36:56
Banniange, Matriochka, Marine, Claire, en votre compagnie que je remercie vit le charme de ce forum de poésie, c'est bon de vous sentir assis au coin du feu, discutant de choses inessentielles, comme la poésie qui est un message de candeur et d'amour. Merci mille fois à vous pour votre amitié dont la chaleur se fait sentir aussi bien ! :)
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/09 04:33jacou
En toutes choses !
20/09 12:52CRO-MAGNON
De la modération !
20/09 12:38Naliwe Lewan
Merci d'épargner les lecteurs et auteurs du site de ce spectacle désolant.
20/09 12:37Naliwe Lewan
Non effectivement nous n'avons pas tous les tenants et les aboutissants. En revanche cette petite guéguerre devient très pénible
20/09 12:19CRO-MAGNON
Bonjour Justine
20/09 11:35CRO-MAGNON
Bonjour à toi !
20/09 11:29Isadorable
Bien le bonjour , poètes et poètesses, un bon dimanche je vous souhaite isadorable
20/09 09:55CRO-MAGNON
Dans une autre vie je veux bien être modérateur !
20/09 09:41jacou
Si, vraiment, il y a plus de plaisir avec des gens bien côtoyés, les ennuyeux sont rares.
20/09 09:31CRO-MAGNON
Je ne suis pas maso ! Lol !
20/09 09:28jacou
Rien de personnel. Deviens modérateur Olivier, tu en découvriras les plaisirs !
20/09 08:57CRO-MAGNON
C'est personnel entre vous, je dis simplement que revenir à la Poésie serait mieux pour tout le monde
20/09 08:55jacou
Olivier, nous avons d'autres canaux de communication hors Icetea. Je t'expliquerai les tenants et les aboutissants, ailleurs.
20/09 08:53CRO-MAGNON
Je ne juge pas même en ayant connaissance des choses ce qui n'est pas le cas !
20/09 08:52jacou
Olivier, tu ne sais pas, alors ne juge pas.
20/09 08:47CRO-MAGNON
Je prends parti pour personne, l'échange que vous avez n'apporte rien et ne sert à rien !
20/09 08:47jacou
Je vous laisse, le diplomate et la parano.
20/09 08:46jacou
Je sympathise avec les gens sympathiques, Olivier.
20/09 08:45jacou
Iloamys, ce n'est pas là un secret, même si tu viens de le découvrir et d'en faire ton interprétatio n paranoïaque.
20/09 08:44CRO-MAGNON
Pas vraiment ! Faites la paix ca serait plus poétique !

Qui est en ligne