Les tendres chuchotis s’échangent
Entre les amants enlacés
Embrassant deux visages d’anges
Assoiffés d’eux jamais lassés

Un doux édredon les découvre
Dans des replis de temps coquets
Cocons de soies des corps qui s’ouvrent
Exultant de vivre en hoquets

La nuit lentement s’agglutine
Aux vitres givrées des fenêtres
Belles abeilles qui butinent
Un monde entier vous a fait naître

L’eau argentant ses claires ondes
Le ciel tonnant d’éclats sonores
Le feu dans des forêts profondes
L' air dans ces ciels peints qu'ils honorent

Tout le concours de l’univers
Dans chaque atome est son esquisse
D’un être paraissant l’hiver
Pour fleurir quand le printemps glisse

C’est ainsi que les humains naissent
On les croit de père et de mère
Mais c’est la nature qui dresse
Les plans dont sourdre en éphémère

"L'Adagio pour cordes" de Samuel Barber :
https://youtu.be/GNLtvAcQMIk

Écrit par jacou
Quand la lune illumine ma mine, je me sens nul et j'ulule à la lune.
Catégorie : Amour
Publié le 15/09/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 15/09/2021 à 08:40:42
Ici les corps sont connectés à l'univers terrestre, astral peut-être aussi
C'est tout l'originalité du propos
Un joli texte
Edelphe
Posté le 15/09/2021 à 11:39:12
Magnifique !

Je le crois aussi
que toute la nature contribue quelque part à la naissance d'un nouvel être ...

Merci et bravo Georges pour cet univers éphémère aux allures d'éternité !
Yuba
Posté le 15/09/2021 à 16:07:28
D'un lit à l'univers tout entier, ton poème propose d'ouvrir le regard sur la vie, de l'agrandir à une conception élargie, et non restrictive à la seule humanité d'un être.

J'aime cette idée que, bien que nés de l'union charnelle entre un homme et une femme, nous soyons aussi faits de tout ce qui donne Vie à la création. Et je trouve qu'il y a quelque chose de profondément spirituel dans ton propos.

Merci beaucoup pour ce poème dans lequel des expressions et formulations de toute beauté se succèdent. Le lire sur le merveilleux Adagio pour cordes de S. Barber est un moment d'exception.

Avec ma vive amitié pour toi :)
Matriochka
Posté le 15/09/2021 à 18:06:48
Bonsoir Jacou,

Lecture si agréable par ce Texte fort et sur un Adagio qui l'est Autant ..

Tes Vers nous portent vers cet Ailleurs de la Naissance Humaine Naturelle ..
Merci de nous ouvrir cette Porte là !!
Vive Dame Nature qui crée par toutes sortes de Chemins ... :)

Amitié
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 15/09/2021 à 20:10:44
Magnifique texte qui commence par l'amour et s'épanouit par l'Univers
Très poétique
Et qui prend une telle dimension avec la musique !!!
Lucyline
Posté le 15/09/2021 à 21:34:09
Edelphe, Assia, Matriochka, Claire, Lucyline, ma reconnaissance est grande en vous lisant, car vos coms sont semblables à vos poèmes qui sont fleurs plantées dans le jardin de mon coeur. Et ma tête fredonne en accord ce que je vous dois : vifs bonheurs de vous lire !

@ Assia : l'éphémère et l'éternité, nos bornes, où Pascal a raison de dire que le "ciron", la puce qu'est l'homme égale l'univers inconscient par sa conscience, car pour un instant nous sommes les témoins seuls attestés de son immensité impossible. Merci pour tes lignes !

Et, pour Samuel Barber, "Elephant Man" et "Platoon", avec leurs scènes finales de morts accompagnées par ce morceau m'ont marqué j'avoue, même si je sens autre chose dans ce morceau divin, une mélancolie infinie pour la mort de la beauté des mondes que l'auteur de la vidéo sur YouTube a illustrée magnifiquement.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

27/09 06:28lefebvre
Bonjour les poètes, je vous souhaite une belle semaine poétique.
27/09 04:25Syntax_Error
Que la semaine vous soit bonne.
27/09 01:20ParadoXx696
Bonne nuit a tous
26/09 19:59Chrysantheme
La Venise russe
26/09 19:57Chrysantheme
Ou à Saint-Petersburg
26/09 19:18CRO-MAGNON
ELTEOR une kro à Hambourg !
26/09 19:12ELTEOR
Cro-magnon ne peut boire qu'une Kronembourg
26/09 19:09reveecrire
peu imprte le flacon pourvue qu'on ai l'ivresse
26/09 19:09jacou
Cela va sans dire, Kro hic ! :D
26/09 19:07CRO-MAGNON
Avec modération messieurs !
26/09 19:06jacou
Bon apéro Reveecrire : pastis, bière...? Ah qu'importe le flacon et le breuvage ! :)
26/09 17:37reveecrire
bonjour jacou et merci ainsi qu'aà tout le monde poétique même les autres aussi je vais prendre l'appéro à votre santé belle soirée à vous bisous
26/09 17:17jacou
Bonne fin du week-end à vous tous :D
26/09 17:16jacou
Je préfère les portes des grottes, les cavités et les gouffres où se perdre lol
26/09 17:15jacou
Elteor, je te rappelle qu'il y a des sujets proscrits sur les forums. Excusez mon évocation de la Californie et de Huxley sans précisions mais...
26/09 17:04ELTEOR
Jacou tu penses que certains prennent de la mescaline ?
26/09 16:16jacou
Les Rimbaud, Burroughs, Huxley, même Artaud, ont ouvert quelques portes ! Ne pas en profiter est peut-être plus sage lol
26/09 16:14jacou
L'émotion ressentie transmise à l'esprit sans la perte d'intensité du cérébral est ce pourquoi l'on peut faire des folies, en Californie ou ailleurs...
26/09 16:11Chrysantheme
c'est journée grottes ouvertes
26/09 16:11jacou
Percevoir absolument aide le poète. La conscience au point d'incandescen ce est la quête depuis Rimbaud...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 86 invités