Les palaces en sang des tours babyloniennes
Que les rois assyriens jalonnèrent de crimes
S’ils passaient, les têtes étaient données aux hyènes
Lorsqu'ils partaient, les os s’entassaient jusqu’aux cimes

Cet empire, ayant l’art de déchaîner l’instinct
Du pire en l’homme, était étalé en provinces
Ses gouverneurs sanglants ordonnaient les destins
Des rois tenus en laisse avant la mort des princes

L’Etat islamique au Levant, Daesh, en somme
Tint l’héritage actuel dans la région des Fleuves*
Ici des cultures naquirent sur des dos d’hommes
Des ziggourats**, poussière, ordonnant quelques preuves

Héritiers d’assyriens aux barbes emmêlées
Qui n’étaient tigres que pour des actes infâmes
Guerriers antiques dont les déportations liaient
Egypte et Israël, mutilées, qu’on affame

Les civilisations techniques nous apprennent
Que l’homme est la machine à tuer la plus sagace
S’il se réfère aux cieux il détient bien les rênes
Le Zodiaque*** est conçu pour tout rendre efficace

Des miettes cultivées dorment au sein des êtres
L’art de tuer son prochain, expliqué dans les livres
Est un blasphème ancien, car qui tend à connaître
Les textes religieux, sent la paix qu’ils délivrent

Le Croissant Fertile est irrigué, millénaire
Mon goût historien, né en Mésopotamie
Vers ces sables d’Orient, m’a fait perdre les nerfs
La guerre est sans fin et de l’art n’est pas l’amie

Les anciens Assyriens voulaient gérer le monde
Daesh, réglementer l’acte de respirer
S’ils tuent, étendant leurs filets, mouvantes ondes
Dans l’univers, notre combat est d’espérer

Que les serpents mordent la poussière au désert

*Euphrate et Tigre coulent en Turquie, en Syrie, et en Irak, territoires où s’étendait Daesh, ou l’Etat Islamique au Levant, entre 2014 et 2018
**Temples à étages, pouvant atteindre 90 m de hauteur, des cultures babylonienne et assyrienne
***Inventé en « Mésopotamie », autrement dit en grec la « terre entre les fleuves », qui sont l’Euphrate et le Tigre

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Histoire
Publié le 22/10/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 22/10/2019 à 08:27:08
Merci pour cette leçon d'histoire Georges
Bonne journée

Gaby
Belle de jour
Posté le 22/10/2019 à 08:32:06
"Tu ne tueras point" (la Torah)
Faut tout de même que les hommes soient bouchés pour ne pas avoir compris ça.
Vos palaces despotiques sont inquiétants, car criants de vérité.
scyles
Posté le 22/10/2019 à 09:37:45
réglementer l'acte de respirer
marinette
Posté le 22/10/2019 à 12:00:52
Superbe ton poème Georges !! J'en ai lu un récemment sur le même thème d'un autre grand poète : Tahar Ben Jelloun. Il s'agit du poème 69 du recueil "Douleur et lumière du monde". Ces cris d'alerte sont nécessaires !! Merci du fond du coeur... ce poème rejoint le podium de mes favoris.
grêle
Posté le 22/10/2019 à 12:31:17
Tout le poème est Magistral !
Mais ne veux retenir que ce splendide vers : "La guerre est sans fin et de l’art n’est pas l’amie" , car où sont donc les palaces assyriens ?
L'obscurantisme a fait détruire le peu de cet héritage qui restait ...
L'ignorance est le pire des défauts chez l'humain !
Merci Georges pour la note d'espoir qui conclue ton poème !
Yuba
Posté le 22/10/2019 à 15:26:26
Nazis ?? Que dire des perses, grecs, romains et leurs héritiers modernes ??
Babel
Posté le 22/10/2019 à 16:09:05
L'histoire enseigne, mais l'homme est un cancre. La barbarie d'autrefois? Regardez celle d'aujourd'hui, elle existe toujours partout dans le monde. Les Cathares avaient peut-être raison, l'homme est le produit du mal.

Votre poème est une belle allégorie sur le côté obscure de l'humanité. :)
Musouka
Posté le 22/10/2019 à 19:38:42
Gaby, Scyles, Marinette, Marine, Assia, Musouka, merci pour vos messages qui sont des soutiens à la cause de la pulsion civilisationnelle qui nous assemble par monts et vaux, ici et là, au long des époques, des histoires de tous et de chacun...

@ Babel : merci de ne pas oublier que tout conquérant est un barbare. Les pauvres assyriens, je les ai retenus plus particulièrement car ils sont des régionaux de l'étape, et de plus leurs bas-reliefs ne cachent nullement ce qu'ils faisaient subir aux vaincus, aux prisonniers, comme fit Daesh sur YouTube... Mais bien sûr, il y eut pire après eux, Alexandre massacrant la population entière de Tyr la phénicienne par dépit d'un long siège, les Romains rasant Jérusalem rebaptisée Cesarea et liquidant avec César près d'un million de Gaulois sur 8, vendus comme esclaves. Charlemagne a massacré les Saxons païens au lieu de les convertir, et je préfère arrêter là la litanie des larmes. Car après, c'est encore pire.
jacou
Posté le 23/10/2019 à 06:44:49
Utiliser l'épithète " nazi " dans un contexte " antique ", c'est faire de la politique et non de l'histoire. Vous n'êtes pas le premier à avoir comparé " daesh" avec les assyriens. Le " nazisme " auquel vous vous référez pour qualifier les assyriens est à la base de certains états modernes se proclamant démocratiques tels que les Etats-Unis et l'Australie (Indiens et aborigènes).

La question se pose, peut on vraiment condamner ainsi les assyriens alors qu'antiques et modernes ne font que tous partie de ce colosse au pieds d'argile ?

C'était mon avis voilà tout ce que je voulais dire
Babel
Posté le 23/10/2019 à 13:05:48
Babel, merci d'argumenter, en plus je vous comprends bien et crois savoir ce qui vous choque : l'anachronisme en l'espèce. Bien entendu que mon poème est avant tout politique, sous des dehors historiques, j'ai du reste hésité entre les deux catégories pour le poster.
Il y a deux points que je veux aborder : Daesh et ses comportements, et la généalogie du nazisme.
Tout d'abord le nazisme, et les totalitarismes en général, s'originent, selon les travaux d'Hannah Arendt, dans le colonialisme des puissances européennes. Le nazisme n'est pas surgi de nulle part, il a reflété une évolution et a baigné dans un état d'esprit d'époque : les Anglais ont créé les camps ce concentration vers 1900, y laissant mourir de nombreux civils boers, Afrikaners révoltés en Afrique du Sud. Peu de temps après, le général allemand Von Trotta commet un génocide à l'aide de ces camps d'internement sur la petite population Herero, civils voués à la famine (20 000 morts, les 3/4 des Hereros). Le crime des nazis est d'avoir amené au cœur de l'Europe des pratiques a priori lointaines, et d'avoir voulu coloniser l'est de l'Europe dans les années 1940 selon les mêmes techniques que celles pratiquées par les colonisateurs impériaux, loin des yeux métropolitains. Avec la technique allemande, des millions de Polonais, Juifs, Soviétiques y perdront la vie en génocides et autres massacres de masse...
Pourtant, si l'on remonte encore cette généalogie, on s'aperçoit que les peuples germaniques n'ont guère de freins quand il s'agit d'éliminer des populations étrangères. En effet, les Anglais ont réussi l'exploit de causer en Irlande une famine meurtrière vers 1830 et de dépeupler l'île, seul pays au monde qui a vu sa population se réduire depuis deux siècles (de 8 millions à 4 millions de nos jours), dans le même temps où les Amérindiens de l'Amérique du Nord au nombre de 10 millions tombèrent à 300 000 âmes en 1900, et les Aborigènes d'Australie ont quasiment disparu de même...
Pour comparer, je cite les Français ayant colonisé l'Algérie. Je ne suis pas neutre, puisque je suis franco-algérien d'ascendance. Un million d'Algériens sur trois sont morts de famine entre 1830 et 1870 lors de la conquête française, car toutes les terres cultivables leur furent arrachées. Certains généraux français voulaient faire disparaître tous les "indigènes", faire place nette à l'anglo-saxonne. Pourtant, des voix s'élevèrent en France contre ces projets monstrueux d'une poignée de soudards. Tocqueville par exemple, quoique très favorable à cette conquête, déplora ce projet, et les libéraux au pouvoir après 1830 en France enterrèrent ces idées là. Bilan : 3 millions d'Algériens en 1830, 7 millions en 1962...
Les Espagnols n'ont pas dépeuplé en masse les Amérindiens en Amérique du Sud. Après le choc cataclysmoque de la Conquête, maladies et guerres et exploitations décimant les populations, les peuples incas, mayas, aztèques ont survécu, et reconquièrent lentement, en Bolivie ou en Équateur, leur place au soleil... Seuls les peuples des Caraïbes ont tous disparu, des millions d'êtres exploités (Taïnos, Arawaks, Caraïbes).

Autre point : Daesh, groupe de gangsters armés d'une religion pour bannière, n'est pas né de nulle part non plus. Al-Baghdadi a été détenu dans la sinistre prison américaine d'Abou-Ghraïb, où il rencontra le noyau fondateur de son groupe, d'abord lié à Al-Qaida. Sous d'autres cieux, tel un Pablo Escobar, Al-Baghdadi fût devenu narcotraficant, sans doute. Mais voilà, on n'échappe pas à deux guerres ravageuses et meurtrières contre les Irakiens, menées par des États-Unis déchaînés. Alors, les USA ont-ils créés cet Al-Baghdadi ? Il leur doit sa haine, à tout le moins.
Toutefois, en s'en prenant aux Yézidis dans le Sinjar au nord de l'Irak, en les massacrant, en les réduisant en esclavage, en s'attaquant aux chrétiens, n'a-t-il pas pratiqué épuration ethniques et meurtres de masse ?... Cela le rapproche des nazis, ce comportement particulier.

Maintenant, je ne peux assimiler les Anglais aux nazis, car les Anglais n'avaient pas théorisé une doctrine d'élimination des peuples soumis. De même, Daesh, à son échelle, n'a pas vocation à massacrer l'ensemble des Chiites bien trop nombreux, même si ce sont toujours les minorités qui paient le prix le plus lourd bien sûr. Seuls les nazis avouaient leurs desseins criminels, ont annoncé leurs crimes futurs, ont mis en esclavage des millions d'êtres, même s'ils savaient l'immoralité foncière de leurs projets, dont ils n'ont pas souhaité trop parler au peuple allemand...

Les Assyriens, bien sûr, c'est pur anachronisme de les traiter de "nazis", ça va de soi. Disons que c'est une licence poétique lol. Le racisme n'était probablement pas particulièrement dans leurs mœurs, je ne sais pas, mais le nazisme est un mélange de technicité, de millitarisme, d'idéologie raciste et de soif de puissance qui n'aura jamais d'égal, je le souhaite. Car c'est le mal absolu, le pire de ce que l'humanité est capable, pour des siècles.
jacou
Posté le 23/10/2019 à 14:19:08
Merci pour vos explications très importantes.

Cependant:

Les anglais n'ont pas théorisé la destruction systématique d'un peuple mais l'ont pratiqué comme vous le dîtes, et plus, ont implanté vigoureusement la famille des Saoud avec leur religion wahabite. Religion officielle de l' " Etat " de " daesh ".

Ce " nazisme ", entretenu à la " César Borgia " manié en douce avec des gants de velours par des personnes qui ne théorisent pas le mal mais le pratiquent (pour proclamer la démocratie plus tard), a finalement porté ses fruits en décimant un pays trois fois millénaire?

Chose que les bombes de la coalition avec toute leur puissance destructive n'ont pas réussi à faire ?

Bref, après tout cela, imaginez que je sois assyrien ( qui d'ailleurs sont majoritairement chrétiens victimes de daesh) et que lisant votre poème, je découvre cette " glorieuse " épithète, que devrais-je penser de cette " licence poétique " ?

En aucun cas vous ai-je reproché la comparaison entre daesh et les nazis, elle est plus que pertinente.

Ceci dit en toute honnêteté et sans rancune. Seulement dans un but d'éclaircissement. J'ai horreur de la superficialité, néanmoins ne possédant pas toute votre érudition, je me tâte tout de même une compréhension modeste de votre poème et de ses mots, citant des faits historiques et d'actualités. Mais ici, c'est ma sensibilité de poète qui s'engage et rien d'autre.

Voilà je vous remercie, et vous souhaite une excellente journée !!
Babel
Posté le 23/10/2019 à 16:39:40
Ah oui, toute mes excuses, Babel, car j'ai été léger en l'occurrence.
Je n'ignorais pas en écrivant mon texte qu'il existe aujourd'hui nommé "Assyrien".
Focalisé sur mes Assyriens antiques, les Salmanazar et Sargon et leurs taureaux ailés, etc...je me disais qu'il n'y avait pas de continuité entre les Assyriens d'aussi haute époque, et ce peuple assyrien établi dans le nord de l'Irak.
Funeste erreur, car qui décide des filiations à travers les millénaires ?...
Je vais donc retirer les qualificatifs de nazis qui insultent, du coup, des gens d'une minorité qui ne veut pas être associée à une histoire venant d'ailleurs.

Vous m'avez touché, Babel, je vous en remercie et pour nos échanges fructueux.
Belle soirée à vous !
jacou
Posté le 23/10/2019 à 17:33:14
Très beau poème, qui relie l'actualité d'une idéologie porteuse de haine et de mort aux racines des civilisations assyriennes et qui nous permet de nous rendre compte de la déchéance qui peut s'opérer au cours du temps. Une réflexion profonde, également, sur les dérives de l'âme humaine quand elle est entraînée par une idéologie complètement dévoyée. Oui, Vous avez raison, Jacou, notre seule façon de nous défendre, de combattre est d'espérer, tout simplement.
Matriochka
Posté le 23/10/2019 à 22:16:49
Merci Matriochka pour votre commentaire qui résume bien des pensées que nous avons quand, effrayés par ce qu'il est difficile de comprendre, nous puisons dans l'espérance une arme pour tenir bon le choc : espoir de voir vaincue la colère inhumaine résidant en l'homme, qui ne peut durer sans consumer cet homme même. Ce sont les seules guerres gagnables, à mon sens. Les idéologies sont dangereuses, presque toutes.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

25/05 03:42Matriochka
Bonjour Assia, bonjour Lysée, et toute la communauté poétique :) Bonne semaine à toutes et tous, avec l'inspiration des muses :)
25/05 12:08Yuba
Bonsoir Lys et Matriochka... bonsoir tout le monde :)
23/05 06:51Lys-Clea
Bonsoir, à Toutes et tous !
23/05 04:08Matriochka
Bonjour à toutes et tous :) ... Orageux et bien arrosé dans notre sud-est! Mais ça n'empêche pas la poésie ;)
22/05 06:47Lys-Clea
Bonsoir ! Qu'il est terrible ce Sieur !
22/05 06:42CRO-MAGNON
Bonsoir Claire Ô reine de ce site !
22/05 05:13Pierre Lamy
merci yuba
22/05 04:36Yuba
Souhaitons un joyeux anniversaire aux poètes Banniange et Louveblanche :)
22/05 02:25Yuba
Puis coller votre lien entre les deux url : [url] lien [/url]
22/05 02:19Yuba
Bonjour Pierre Lamy , il faut cliquer sur : ajouter un lien ...
22/05 10:18Pierre Lamy
Comment on fait pour ajouter un lien ?
21/05 06:51Lys-Clea
Argh ! elles buvaient tes Vers ..
21/05 06:45CRO-MAGNON
Faut les voir les beautés de l'époque cheveux hirsutes et peaux de bête !
21/05 06:44CRO-MAGNON
Du temps des cavernes j'étais le plus célèbre des poètes, j'avais un fan club !
21/05 06:37Lys-Clea
Oh; Monseigneur, je vosu salue bien bas .. révérence, ne sais pas faire ! mais je peux apprendre !!
21/05 06:36CRO-MAGNON
Et de Neandertal
21/05 06:36CRO-MAGNON
J'ai aussi des quartiers de noblesse Olivier de Cro-Magnon
21/05 06:33Lys-Clea
Ah! bon, tu rampes sur le Sol, c'n'est pas l'idée que tu donnes .. et tu maitrises aussi l'Humour !!
21/05 06:30CRO-MAGNON
Je ne suis qu'un ver de terre pardon vers d'éther !
21/05 06:28Lys-Clea
Il est en Forme ce soir notre .... voyons , cherchons .... !!

Qui est en ligne

  • Membres :
  • Banane
  • Et aussi :
  • 51 invités