Dans le ciel des éclairs
Font éclater les nues
Echos éclos en l’air
Sur la grise avenue

J’ai dans la tête un vers
Qui me poursuit matin
Et soir un univers
Par lui rien ne m’atteint

Il est formule entière
Pour ma tête en flambeau
De la beauté faîtière
Du ciel rétiaire et beau

Le flambeau des idées
Suit l’humeur insolente
De ce ciel dévidé
Pour rues étincelantes

Les pavés nus reluisent
Sous le torrent des eaux
Qui clouent puis s’amenuisent
Me prenant en défaut

Ce vent qui me traverse
Me glace jusqu’aux os
C’est la fin de l’averse
La terre y fait bon dos

Vous nuages prolixes
Cessez ces ondées folles
Qui prolongent les rixes
Et dans l’air batifolent

Mon vers est retrouvé
Ma tête coordonne
Tandis qu’aux rues je vais
Un jeu de ses consonnes

René Char aux Busclats
Etait présocratique
Berger de l’être éclat
D’infini sage antique

Il décollait le monde
Par de belles formules
De cette boue immonde
Qui nous conduit en mules

Son secret de symboles
Avait raison des pluies
Dont l’ondoyante obole
Fait germer un pays

Les fleuves nourrissants
Tant de prairies arides
Sont artères de sang
Qu’aucun garrot ne bride

De l’Isle-sur-la-Sorgue
Au château du marquis
Où Sade a puisé morgue
Mais sait-on bien par qui ?

Je songe à ces vers beaux
Qui m’emplissant la tête
Me font voir les corbeaux
De Poe être une fête

Et ainsi je m’égaye
Transformé en éponge
De mes bras je pagaye
Sous la pluie qui replonge

Le poète est bonheur
Il bâtit l’univers
Offrir lui est honneur
Voici l’un puis les vers :

« Dans les rues de la ville
Il y a mon amour
Peu importe où il va
Dans le temps divisé… »

Écrit par jacou
Ta folie Hölderlin, et ton dénombrement des mondes Saint-John Perse !
Catégorie : Poésie
Publié le 20/06/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 20/06/2019 à 11:19:44
Très beau. On voyage avec toi, avec la tête qui pense ces vers.
feuille_au_vent
Posté le 20/06/2019 à 13:44:41
Superbe hommage !
qui m'incite à en exprimer un autre à cet art , à cette belle œuvre poétique , née de nuages prolixes qui j'espère continueront d'Etre ...je crois aussi que le poète est éponge lorsque bien imbibé des émotions des autres , lorsqu'il a assez respiré il soupire par ses propres phrases...
Merci et grand bravo Georges pour cette offrande dont tu nous régales à ton tour , il y a là une leçon de poésie dont les favoris auraient grand besoin !
Yuba
Posté le 20/06/2019 à 23:50:23
Aussi beau que les vers finaux que tu cites de René Char... Tu as tout des plus grands Georges. Merci pour ce partage riche de sens et de belle sonorité...
grêle
Posté le 21/06/2019 à 00:00:24
Que dire de plus que ce qui vous a été précédemment adressé.. à quand votre ouvrage? Il y a matière à être apprécié par des milliers de lecteurs et lectrices pour chacun de vos textes..

C'est beau et musical ! Merci Jacou !
Luca
Posté le 21/06/2019 à 12:49:57
Jonathan, je te remercie pour ton message qui me touche. Effectivement, il y a des poésies qui vous possèdent, des vers incrustés en nous et qui se récitent comme des formules magiques. Comme j'aime les rues parcourues au hasard, j'aime beaucoup ce poème de René Char, le thème de l'amour cherché au petit bonheur me parle également !
jacou
Posté le 21/06/2019 à 12:53:42
Assia, merci, René Char a cette faculté d'habiter le lecteur, comme Baudelaire, Verlaine, ou encore ce Jaccottet que j'aime tant et dont mon pseudo est hommage. Char est tour à tour prolixe en longs poèmes, et bref en ses aphorismes poétiques. Et puis, c'est un homme de rixes avec les mots, comme tout poète ! En tout cas, il a le sens de la formule qui marque...
jacou
Posté le 21/06/2019 à 12:56:16
Marine, merci, j'ai bien conscience de n'être pas le plus grand, car ma taille humaine et ma surface poétique sont réduites MDR... Mais ça n'empêche pas d'entreprendre, et de persévérer, et de croire en effet...
jacou
Posté le 21/06/2019 à 13:01:17
Luca, merci pour vos mots qui me vont droit au cœur ! Que dire à mon tour pour que, de votre éloge, je sois digne suffisamment ? Nous espérons tous des milliers de lecteurs, ou au moins une centaine d'entre eux avec qui échanger nos ressentis, je pense que nous écrivons pour ça : sortir de notre ego, bannir la solitude mentale, aller vers l'autre qui est sœur ou frère et partager nos visions du monde. Le temps, la patience, le travail diront, si je m'améliore, si je dois oser publier, c'est ce que je crois, et j'écris pour cela, en effet.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/09 08:41jacou
Bonjour les amis que poésie apporte sur Icetea :D
24/09 06:32Iloamys
" Les cheveux du vent
Par les poètes brossés.
Chante rossignol. "

Bonne journée à tous.
:-)
23/09 04:55Iloamys
Bonjour Paule.
;-)
23/09 04:48Paule
Bien le Bonjour Poétesses et Poètes
23/09 10:44Lys-Clea
Bien le Bonjour chers Peintres des Mots ... :)
23/09 10:42CRO-MAGNON
Bonjour dames poétesses
23/09 10:36jacou
Bonjour Isadorable ! Bonjour Claire !
23/09 10:35Lys-Clea
Bonjour Plumes, et bel Automne !
23/09 10:32Isadorable
Bien le bonjour poètes et poètesses un bon mercredi je vous le souhaite isadorable
23/09 10:25jacou
Bonjour Olivier
23/09 10:24CRO-MAGNON
Bonjour Georges
23/09 10:23jacou
L'automne va redessiner les scènes de nos vies. Qu'il vous soit doux au toucher.
23/09 10:21jacou
Bonjour Daniel. Bonjour et bon courage à nos poètes des quatre continents !
23/09 08:24lefebvre
Bonjour, je vous souhaite une belle journée d'automne.
23/09 06:41Iloamys
Bonjour l'automne.
Bonjour à vous tous aussi.
:-)
22/09 10:45Syntax_Error
"La flatterie est une fausse monnaie qui n'a de cours que par notre vanité." François de La Rochefoucauld - Maximes
22/09 06:54Iloamys
" Feuille d'automne
Résistance au vent passant
Oh, la polissonne !"

Un sourire en poésie.
Bonne journée à tous
21/09 07:56CRO-MAGNON
Paul Lux le frère de Guy Lux ?
21/09 07:43eliosir
A bientôt Lys, et merci. A plus Cro, et encore bravo !
21/09 07:41Lys-Clea
A très bientôt, Plumes de ce Jardin !!

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 87 invités