Vaisseaux,
Dès l’aurore
Déjà s’agite
Le campement
Chacun prépare les sacs
De fruits secs,
De tissus délicats,
De tapis aux couleurs bigarrées,
Des tuniques rares, indigos,
Comme au matin frais.
Le vaisseau entame enfin
Sa marche silencieuse
Par les hautes dunes
Qu’ombrent des arcs-en-ciel.

Les rayons me dorent l’épaule
Et je regarde…
Les essaims de grains d’or
S’élever, tournoyer
Sur la crête des dunes.

Et sur cette route sobre
La poussière s’élève encore
Et un vieil air est entamé
Et repris, d’un cœur l’autre
Comme un écho chanté.

Chacun a l’âme ravie.
Même modestes,
Ils se ressentent
Si bien vivre

Tantôt faisant la prière
Repliés dans la lumière
Chaude du soleil au zénith
De sa longue course,

Tantôt leurs fronts se penchent
L’âme illuminée
Encore alourdie
Par les rêves.

D'ici les voix
Et le timbre doux,
Ils chuchotent,
Pensifs, rêveurs,

Ils sourient, ou pleurent,
Ils parlent bas,
Comme ce lointain murmure
Dans une nuit obscure.
Naji OKBA

Écrit par okbanaji
Okba Naji
Catégorie : Amitié
Publié le 15/09/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 15/09/2021 à 08:35:28
Un tableau qui luit à la lecture
Merci du partage
Edelphe
Posté le 15/09/2021 à 18:14:53
Bonsoir,

BEAU !!

Chaud comme ce Sable, coloré d'Images, on fait avec Plaisir cette Traversée !

Bravo !!!!
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 15/09/2021 à 20:21:26
Un très beau moment d'évasion !
Lucyline
Posté le 15/09/2021 à 20:48:45
La superbe seconde strophe me donne à rêver sur le lyrisme s'accordant aux mouvements de l'âme ressentis dans les nuits des déserts.

La blondeur des têtes d'épis mûrs caressés par les doigts frôlant les frêles vies (image qui me hante dans "Gladiator" depuis vingt ans), ce n'est pas tout.
Ni la toile où le peintre sent que des corbeaux l'attendent au carrefour qu'il a peint avec les mêmes épis s'étendant de part et d'autre...

Mais il faut pour l'âme illuminée un milieu favorable où les beautés n'empêchent nulle contemplation d'être troublée par trop de diversité à regarder, et se concentrer est au désert une nécessité absolue quand le danger est là, et contempler advient alors dans l'âme dégagée de l'accessoire parce que rivée à l'essentiel, et c'est la contemplation aux déserts qui fait naître la plupart des prophètes, probablement...

Maintenant, je dois "parler bas" si "je souris et je pleure". Je place en favori votre poème qui me parle de façon si intense. Merci à vous !
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

27/09 09:39Edelphe
Bonjour à tous les poètes et tous les visiteurs
27/09 09:15reveecrire
Belle semaine à toutes les belles plumes et aux autres aussi bien sur bisous poétiques à vous
27/09 06:28lefebvre
Bonjour les poètes, je vous souhaite une belle semaine poétique.
27/09 04:25Syntax_Error
Que la semaine vous soit bonne.
27/09 01:20ParadoXx696
Bonne nuit a tous
26/09 19:59Chrysantheme
La Venise russe
26/09 19:57Chrysantheme
Ou à Saint-Petersburg
26/09 19:18CRO-MAGNON
ELTEOR une kro à Hambourg !
26/09 19:12ELTEOR
Cro-magnon ne peut boire qu'une Kronembourg
26/09 19:09reveecrire
peu imprte le flacon pourvue qu'on ai l'ivresse
26/09 19:09jacou
Cela va sans dire, Kro hic ! :D
26/09 19:07CRO-MAGNON
Avec modération messieurs !
26/09 19:06jacou
Bon apéro Reveecrire : pastis, bière...? Ah qu'importe le flacon et le breuvage ! :)
26/09 17:37reveecrire
bonjour jacou et merci ainsi qu'aà tout le monde poétique même les autres aussi je vais prendre l'appéro à votre santé belle soirée à vous bisous
26/09 17:17jacou
Bonne fin du week-end à vous tous :D
26/09 17:16jacou
Je préfère les portes des grottes, les cavités et les gouffres où se perdre lol
26/09 17:15jacou
Elteor, je te rappelle qu'il y a des sujets proscrits sur les forums. Excusez mon évocation de la Californie et de Huxley sans précisions mais...
26/09 17:04ELTEOR
Jacou tu penses que certains prennent de la mescaline ?
26/09 16:16jacou
Les Rimbaud, Burroughs, Huxley, même Artaud, ont ouvert quelques portes ! Ne pas en profiter est peut-être plus sage lol
26/09 16:14jacou
L'émotion ressentie transmise à l'esprit sans la perte d'intensité du cérébral est ce pourquoi l'on peut faire des folies, en Californie ou ailleurs...

Qui est en ligne