Le vinyle continue inlassablement à tourner,
Un sourd grésillement résonne dans la pièce.
Le verre que tu tiens en main, tu te confesses
Tu t’en veux de ce qui c’est inéluctablement passé.

Nul ne peux effacer, tout ce qui c’est accompli.
La vie fait des détours pour parvenir à son chemin.
Nerveusement, tu retires une poussière de ta main.
Inconsciemment de ton chemisier tu repasses un pli.

Ces moments de vie que tu as consommé.
Ces peurs qui sont tiennes depuis des années.
Cette absence de confiance qui est irraisonnée.
Il faut juste réapprendre à pouvoir aimer.

L’aiguille du tourne disque continue à chercher.
Le son qu’elle pourra émettre, une nouvelle mélopée.
Ton sourire se détend, ta main est moins crispée.
Ton aura m’enivre, laisse nous juste essayer.

Je ne souhaite que ce point rose sur le i du verbe aimer
Merci Cyrano de cette phrase m’avoir soufflée
Juste un moment, enfin pouvoir se rapprocher,
Rien que pour commencer, juste un baiser.

Cet élan de romantisme qui me hante gentiment.
N’est rien d’autre qu’un puits de sentiments.
Qui se rempli depuis tellement longtemps.
J’ai peur, je bafouille mais jamais ne mens.

Le grésillement à complètement disparu
Qui de nous deux fera le premier geste ?
Le tourne disque à compris, il s’est tu.
Maintenant c’est à nos âmes de faire le reste.

Écrit par olivierdepooter
...
Catégorie : Amour
Publié le 10/02/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 10/02/2019 à 17:24:18
Très beau et si bien conté !
J'espère que votre chanson a pris le relais...
Bravo Olivier !
Yuba
Posté le 10/02/2019 à 18:39:34
Excellent ! J'aime ce suspens entre eux deux maintenu jusqu'au bout, l'irrésolution est parfois savoureuse ! Bravo Olivier de maintenir en amour l'illusion romantique !
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne