Une nuit chaude d'été
La lumière au loin des voiliers
Et le douce complainte du vent
Qui s'éternise et qui s'étend

Je regarde l'ombre de toi
Qui a laissé ses pas
Sur le sable désolé
Tout le long de ses années

Que fais tu aujourd'hui
De toutes nos envies
De nos espoirs perdus
De nos projets inattendus

Il ne reste plus de toi
Que quelques moments de joie
Que nous avons partagé
Comme dans un rêve éveillé

A tous nos amours passés
Qui restent relégués
À un temps révolu
Je veux encore mon dú

Je veux encore goûter
A l'ivresse de tes baisers
A tout ce que tu donne de toi
De bonheur et d'émoi

J'irai encore je le jure
Aussi vrai que ce soit dur
Te chercher dans les yeux du matin
Et y mettre encore du mien

Car dans cette vie de solitude
Ou l'on est face à un temps rude
Ne reste plus que l'émoi
De se blottir contre toi

Toi l'amour de tous nos rêves
Toi qui nourrit la sève
Qui coule encore dans nos veines
Et qui sans toi sont vaines

Toi que chante le poète
De tout temps et à toutes les fêtes
Toi qui donne sens à la vie
Même si l'âge nous flétri

Et même si par infortune
Tu ne vient pas éclairer ma lune
Je resterais a te chanter là
Dans le souvenir de mes émois

Écrit par philomène
vivre l'instant présent
Catégorie : Amour
Publié le 16/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/09/2020 à 06:15:39
sensuel magnifique tendre!secret!une ode à l'amour sublime!bon courage !amitiés:)
romantique
Posté le 16/09/2020 à 06:33:41
Bonjour Philomène.
Les poèmes sont les témoins éternels du cœur des hommes.
Merci pour cette lecture émouvante.
Iloamys
Posté le 16/09/2020 à 07:31:25
Une belle ballade nostalgique qui chante les regrats de l'amour éternel!
Banniange
Posté le 16/09/2020 à 09:24:15
J'aime ces chants d'amour éternels lancés dans le vent de la mémoire, ça touche une corde chez moi. Alors, merci.
eliosir
Posté le 16/09/2020 à 16:38:58
Magnifique !
Cette déclaration à un amour qui part avec le vent et qui laisse une partie sur le sable des émois...

Bravo et merci Philomène pour cette évasion dans le coeur des âmes éprises pour toujours !
Yuba
Posté le 16/09/2020 à 17:24:24
Une déclaration vibrante d'un amour profond, qui ne meurt pas malgré le départ et le temps qui passe.

Un poème qui procure beaucoup d'émotion et qui parle le langage secret du coeur épris.

Merci beaucoup pour ce partage à l'écriture intense.

Amicalement :)
Matriochka
Posté le 16/09/2020 à 17:52:16
La constance d'aimer tient lieu de vérité, sur le sentier semé d'embûches de la vie. Le chant de déploration, ici, remémore l'être qu'on aima et qui régnera à jamais sur un de nos segments de temps de vie. Ce sont ces strophes pleines de regret qui confèrent à votre nostalgie son charme souverain. Par votre sortilège de beauté, il reviendra. Portez-vous bien.
jacou
Posté le 16/09/2020 à 19:40:12
Merci mes chers amis de vos gentils commentaires. Certains amours ne meurent jamais vraiment et il en reste des traces subtiles prêtes à rejaillir malgré parfois des moments douloureux. Mais la beauté de l'amour ne flétri jamais vraiment et a inspiré bien des ballades. Belle soirée et plein d'amour à vous tous
philomène
Posté le 16/09/2020 à 20:57:06
Si beau philomène un poème d'amour magnifique. ..
Merci:)
MARIE L.
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

28/09 11:52jacou
Bonjour Oiseau Lyre ! :)
28/09 10:09Iloamys
Bonjour Oiseau-Lyre
Au plaisir de vous lire.
;-)
28/09 10:07Oiseau Lyre
Passez une agréable journée dans ce monde poétique façonné par votre coeurs et vos plus douces élégies.
28/09 10:05Oiseau Lyre
Bonjour à tous !
28/09 06:28Iloamys
Avec un jour de retard, je souhaite Philomène, que cette nouvelle année soit pour toi sereine et des plus douce.
Pour que tu n'offres encore ton charme poétique.

Bonne journée à tous.
28/09 04:15jacou
Bonjour à tous les membres, poètes, commentateurs , invités et passants du forum poétique Icetea !
28/09 04:14jacou
Bonjour Philomène : bon anniversaire à vous !
28/09 04:14jacou
Bonjour Assia.
27/09 11:27Yuba
Bonsoir à tous , avant Minuit , je voudrais souhaiter un joyeux anniversaire à la poètesse Philomène :)
27/09 03:33Syntax_Error
Dans la vie, appliquer cette recommandatio n est fort utile pour éviter les déconvenues.
27/09 03:29Syntax_Error
Lorsque que quelqu'un écrit, il se donne d'abord à lui-même avant de prêter aux autres..
27/09 01:29Iloamys
je dois quitter.
Bon aprem
27/09 01:28Iloamys
Les donner est une image.
Le lecteur en fait ce qu'il veut.
Il ne sait pas toujours exactement de quoi je parle dans mon poème.
Ni à qui.
Donc, il le fait sien.
Et c'est très bien.
27/09 01:18CRO-MAGNON
Mes écrits sont miens, ils n'appartienne nt qu'à moi ! Je ne les donne pas je les partage avec le lecteur !
27/09 01:17CRO-MAGNON
Le lecteur s'approprie que son interprétatio n pas celle de l'auteur
27/09 01:16CRO-MAGNON
J'écris ce qui me vient plus que ce que je veux, je ne me donne pas !
27/09 01:13Iloamys
Je suis d'accord Cro.
On écrit pour soi.
Mais en livrant nos textes, on se donne entièrement.
Le lecteur s'approprie le texte.
27/09 01:11CRO-MAGNON
Les Musso et compagnie ne sont pas des ecrivains mais des auteurs à faire du commerce
27/09 01:09CRO-MAGNON
L'auteur se donne d'abord à lui-même, on écrit par soi, pour soi et après pour les autres
27/09 01:07Iloamys
Cette citation de Montaigne syntax_Error ne concerne t-elle pas plutôt le rapport humain que l'écriture ?
Il me semble que dans l'écriture, l'auteur se donne au lecteur plus qu'il ne se prête.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 123 invités