J’ai fait une croix
Sur la carte au trésor
Guidée par ta présence
Cette flamme si dense
Sous laquelle le bonheur d’une existence
Se forge
Cette flamme, indiquant d’un léger crépitement
L’endroit où l’or loge
Il est temps.
Il étend ses rayons au-dessus de nos têtes
Et s’écoule.
Alors,
Il est temps pour le casse du siècle
Sans armes et sans cagoules.

Il est temps.
Faire germer les grains du sablier
Plonger les mains dans les débris
De ses parois enfin brisées
Et s’enfuir
Avec une poignée de vie.

C’est mon unique vœu
Rester enfant et t’offrir mon enfance
Pour qu’on puisse grandir à deux
Si un jour le cœur t’en dit

Grandir avec toi
En écho au mouvement
D’une vie qui se déploie
Simplement

Grandir au fil des saisons
Savourer les tableaux
Qui naissent et se défont
Tournées vers le soleil
Nourries par chaque rayon

Grandir en sautant à pieds joints
De jalon en jalon
Le long d’une voie sans fin

Grandir ensemble sans s’arrêter
Tant qu’on n’a pas inauguré
Mille nouveaux terrains de jeu
Où faire résonner nos éclats de rire essoufflés
Autant d’idées stupides pour se mettre au défi,
Autant de codes à enfreindre,
De murs trop gris à repeindre,
Et d’occasions de gagner notre pari
En se prouvant qu’on est en vie.

Grandir, sans s’arrêter
Tant qu’on n’a pas trouvé de noms
Aux mille nuances inde scriptibles
Cueillies au bord de l’horizon,
Au cœur des jungles de béton,
Entre les lueurs qui nacrent un désert d’infini,
Sous le halo des flammes qui peignent le crépuscule,
Dans la grâce de l’instant auquel le jour bascule
Laissant au bleu profond quelques points de lumière
Où convergent les regards, les rêves et les prières

Grandir sans s’arrêter
Tant qu’on n’a pas transcrit
Les milliers de symphonies
Qui habitent le silence,
Le chant des gouttes de pluie,
Et le souffle d’un monde en perpétuelle naissance

Grandir, sans s’arrêter
Tant qu’on n’aura pas rencontré
Les milles frères et sœurs
Qui nous tendront la main
Et toucheront nos cœurs
Pour combler les fissures
De notre foi en l’humain

Grandir sans s’arrêter
Tant qu’on n’aura pas appris à cultiver
Une paix complète
Dans les sillons d’une terre imparfaite

Grandir sans s’arrêter
Et suivre l’amour sans hésiter
Tant qu’il aura des lieux à nous montrer,
Des histoires à nous offrir,
Et des choses à nous enseigner

Marcher sans s’arrêter
Jusqu’à chaque endroit
Où les enfants qui vivent en nous
Se sont donné rendez-vous

Grandir sans s’arrêter
Tant qu’on n’a pas été secouées
Par mille décharges d’émotion
Qu’on laissera vivre sans réserve
Et perler du coin de nos yeux
Jusqu’à la commissure des lèvres

Grandir main dans la main
Sans craindre le froid ni la faim
Sans reculer face au jugement d’autrui
Et trouver l’énergie d’opposer au chaos
La force de ce qui nous unit

Grandir avec toi
Que ce soit pour une seconde, des années, un mois
Grandir avec toi
Tant que ton bonheur s’accorde à l’intersection de nos voies.

http://www.poesiedesrues.com/ecrits-collateraux/grandir

Écrit par poesiedesrues
Tâche toujours de voir plus loin
Toute âme, à sa manière, est belle
Et l'artiste n'est qu'un humain
Qui a levé les yeux au ciel
Catégorie : Amour
Publié le 04/03/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/03/2019 à 03:22:11
Bonne chance .
eric
Posté le 04/03/2019 à 11:25:07
grandir dans la vie avec les yeux d'un enfant, s'émerveiller pour emplir son coeur de sagesse, côtoyer les possibilités infimes du regard pour faire peeau neuve et vivre en cadence d'harmonie
fee-de-ble
Posté le 04/03/2019 à 11:49:23
C'est la meilleure manière de Grandir
en restant à jamais enfant ...
et en portant la vie de l'autre au fond des yeux

Merci poétesse pour cette belle lecture
Yuba
Posté le 04/03/2019 à 14:23:12
Merci à vous tous !
poesiedesrues
Posté le 04/03/2019 à 14:51:02
Quel lyrisme ! C'est pour l'instant votre opus majus de poésie, le poème qui vous consacre en restituant votre univers imaginaire, où tous les ingrédients se marient en une belle harmonie ! J'ai senti que le poème décollait lors de la 8ème strophe, et ne serait-ce que cela m'incite à glisser cette poésie parmi mes favorites. Bravo poétesse !
jacou
Posté le 04/03/2019 à 16:11:57
Merci Jacou, je suis touchée par votre commentaire et très heureuse que ce poème résonne de cette manière pour vous, il est particulier pour moi aussi. J'y ai mis tout mon coeur, et ça ne reste qu'une infime manifestation de ce que je voudrais offrir à la personne à qui il est dédié.
poesiedesrues
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/03 09:35Yuba
Bonjour Georges , je te suis sur cette voie de l'importance des commentaires et s'ils se croisent c'est autant de "vies" que vous insufflez aux poèmes ...
19/03 08:12jacou
Sinon pourquoi poster des poèmes, si ce n'est pour être lu et obtenir des retours ?
19/03 08:11jacou
Sans vos commentaires, les textes postés s'étiolent vainement sur la Toile...
19/03 08:10jacou
Un forum est un lieu d'échanges, et vos coms font vivre les poèmes...
19/03 08:09jacou
N'oubliez pas de partager vos impressions de lecture en commentant les poèmes...
19/03 07:46jacou
Bonjour Daniel, bonne journée aux membres de la communauté poétique.
19/03 07:12lefebvre
Je vous souhaite une belle journée poétique
18/03 09:28jacou
Bonsoir Newpoete88
18/03 09:20Yuba
Bonsoir New
18/03 09:17Newpoete88
Bonsoir
18/03 10:32jacou
Bonjour Daniel, Assia, à tous les enchanteurs et enchanteresse s du site.
18/03 08:37Yuba
Merci et bonjour Daniel ...bonjour et excellente semaine de part et d'autre de la blanche mer médiane, son nom au Sud ;)
18/03 07:36lefebvre
Je souhaite à tous les nobles représentants de la poésie, une très belle semaine.
17/03 10:32jacou
Bonjour Daniel et Assia. Ici grisaille. Bon dimanche à tous impénitents de la poésie !
17/03 10:20Yuba
Merci Daniel , bonjour et agréable dimanche tout le monde ; nuageux ici et une pluie serait bienvenue :)
17/03 07:51lefebvre
Je souhaite à toutes et à tous un très beau dimanche poétique. Heueueu, chez moi il pleut... M.....
16/03 10:12Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Georges ... Sabah Said ou Heureux matin à toutes et tous :)
16/03 08:51jacou
Bonjour, et bon début de week-end à tous les fervents de notre site.
16/03 08:50jacou
Bonjour Daniel, c'est sympa à toi !
16/03 06:48lefebvre
ça me dit de vous souhaiter un beau samedi de poésies et +++ encore, avec mon amitié...

Qui est en ligne