Ça y est, j’ai tout
Si la possession est une course, j’arrive au bout
Avec assez de liquide pour noyer toute concurrence
J’ai tout
Si l’argent c’est du temps, j’ai plusieurs vies autour du cou
Et ma poche a des airs de fontaine de jouvence

J’ai tout, car je peux tout acheter
Le sophistiqué, le raffiné
Le paradoxal, l’excentrique, l’esthétique
Tout a un prix d’achat immédiat
Même les gens
Je n’ai qu’à claquer des doigts
Pour qu’ils s’alignent devant moi
Comme les zéros sur mes chèques de fin de mois

J’ai dû transpirer pour arriver jusqu’ici
Aiguiser mes dents
Traquer l’argent sans répit
Je voulais saigner le monde, rien n’était suffisant
Sans merci

Maintenant j’ai tout, j’ai réussi
Comme chaque jour je regarde autour
Pour scruter mon empire terni
Mais aujourd’hui je suis pris de court
Giflé
Par la réalité

Réalité du superflu
D’un confort inutile qui ne m’amuse plus
Du vide de ces soirées privées
Où l’on parle de contacts plus que d’amitié
Gens ennuyeux car ennuyés
Qui savent pas quoi faire à part compter leur fric
Et se balader dans des costards qui coûtent plusieurs smics

Réalité
Des amitiés faussées
Flétries par l’avidité
Le sourire mielleux des hypocrites envieux
Aux crânes bourrés d’arrières pensées
Malgré eux
Qui me collent aux basques pour me vampiriser

Réalité
D’un amour intéressé
Comme les dix précédents
Trop évident
Depuis l’envers du mirage
C’est mon compte bancaire qu’on demande en mariage

Réalité,
Même avec ma famille parfois c’est compliqué
Je sens la convoitise qui s’immisce
Et la jalousie sur ses pas
Je leur parle pas du compte en Suisse
Car ils sont pires que l’état
Quand il s’agit de taxer

Réalité,
Dans mes draps de soie griffés
Je passe mes nuits à me retourner
Le cœur éventré
Et l’œil grand ouvert, sous l’emprise
De pensées criant ma méprise

Réalité,
Tu m’as appris à mes dépends
Que la libération de naîtrait pas de mes dépenses
C’est une ascèse qui germe d’un effort en soi
Elle est dans l’être, pas dans la voie

Contemplant le tapis rouge désertique
Sur lequel ma vie repose
Mon esprit dérive, nostalgique
Vers un temps où j’avais les mains libres,
L’œil vibrant d’un éclat passionné,
Et les lèvres colorées de sincérité

On m’avait donné
La douce simplicité d’un ciel aux couleurs pures
Et j’ai cru bon de la troquer
Contre une grêle d’or dur

Séduit par une erreur qui ne pardonne pas
Vie desséchée
Je réalise comme l’argent est ingrat
Car lui ne m’a pas épargné

.Écrit en janvier 2019 http://www.poesiedesrues.com/ecrits-collateraux/je-suis-cash

Écrit par poesiedesrues
Tâche toujours de voir plus loin
Toute âme, à sa manière, est belle
Et l'artiste n'est qu'un humain
Qui a levé les yeux au ciel
Catégorie : Social
Publié le 18/03/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 18/03/2019 à 04:01:16
L'or dur du roi Midas ne se mangeait pas, et fit son malheur par magie. Dans la réalité d'aujourd'hui, que pouvons-nous en dire ? Votre poème répond à ce défi : alerter sur tout ce qui brille de faux éclats, sur la poursuite du paraître à coup de thunes, sur le néant de l'or dur poursuivi, alors que la sagesse du dénuement peut nous former à une meilleure connaissance de notre moi.
jacou
Posté le 18/03/2019 à 04:10:09
Moi, j'ai juste un gilet jaune....Je peux te le passer si tu veux?
eau2roche
Posté le 18/03/2019 à 18:47:34
Merci pour vos réactions !
Et merci Jacou pour cette tirade pleine de sagesse !
poesiedesrues
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/08 10:09jacou
Bonjour d'ici où fleurissent les poésies, et bon week-end à vous tous !
23/08 05:57romantique
bonjour à tous les poètes bonne création!!!
23/08 12:41jacou
Bonjour aux poètes et aux visiteurs, bienvenue dans Icetea !
23/08 12:04Zigzag
Salutations, je trouve hautain d'écrire sans commenter autrui, je m'y mets demain ! (Procrastinat ion, mon amie)
22/08 05:49Yuba
Bonjour Georges , bonjour poétesses et poètes qui venez nous régaler de vos précieuses créations ...
22/08 08:28jacou
Bonjour jeudi lève son étendard poétique sur les têtes poétiques, en avant chevaliers du Vers !
21/08 04:15jacou
Merci Marine ! :)
21/08 03:42grêle
Je te souhaite également un très joyeux anniversaire cher Georges, plein de bonheur :-)
21/08 09:43jacou
Merci beaucoup pour vos vœux 😀
21/08 09:39jacou
Bonjour Josiane et Belle ! Et bonjour à toute la communauté !
21/08 04:16Belle de jour
Jacou je vous souhaite un bon anniversaire et une bonne journée.
21/08 03:28jorocophael
Joyeux anniversaire 🎉 8536;
21/08 03:28jorocophael
Merci pour vos message de re-bienvenue lol
21/08 12:40jacou
Bonsoir/jour Josiane, je suis heureux de te savoir parmi nous ! :D
20/08 11:45Yuba
Bonsoir Josiane ...je suis ravie de te revoir parmi nous :)
20/08 10:27jorocophael
... scribes et lecteurs.
20/08 10:27jorocophael
Bonjour à tous, me revoilà parmi vous. Les derniers temps ont été bousculés et je ne parvenais plus à me connecter ! Je me hâte de découvrir vos créations. Douce soirée aux scribes et le
20/08 02:30marinette
oui oui
20/08 01:34jacou
Bonjour Aria ! Génial, écris-nous un poème sur cette aventure !
20/08 01:12Aria
bonjour !me revoilà!!j'ét ais nounou durant quatre jours!!tout un poème!!!

Qui est en ligne