À l'école vibrait une agréable étincelle,
Le pacte de l'amitié était enfin signé !
Me protégeant ainsi lorsque chancelle
Mon diadème aux griffes des araignées.

Après 15 ans malgré cette distance
L'alchimie amicale reliant nos âmes,
Enfermé au palais des jouissances,
Souvenir compté du bout des lames

Aiguisées, tranchant les veines
De nos retrouvailles assombris.
Adieu en ces pluies diluviennes,
La sérénité m'enlève les débris

Salés de nos erreurs lointaine.
Et toi comment vas-tu depuis ?
N'abuse pas trop, les fontaines
Alcoolisées empoisonne ton puit,

Tel qu'un python légendaire.
Penses-tu à moi chaque matin ?
La nuit scintille les lampadaires,
De nos sourires devant les festins

Succulents de nos fêtes passées
Adieu ami toi qui n'es plus
Qu'un simple souvenir hanté,
Les notes du piano évoluent,
En changeant de symphonie.

Écrit par Akyranos
La plume de l'écrivain est son souffle de vie qui le fait renaître de ces cendres.
Catégorie : Amitié
Publié le 30/12/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 30/12/2017 à 17:18:10
Akyranos, vous inventez la forme du poème en l'écrivant, mais demeure son fond, qui envoûte...
jacou
Posté le 30/12/2017 à 23:11:41
C'est comme une jolie chanson qui se termine mais que l'on oubliera jamais. Amertume et mélancolie se mélangent dans une amitié qui s'est écoulée au fil du temps...Beau poème Akyranos.
suane
Posté le 13/01/2018 à 00:52:56
Merci Jacou tout le plaisir est pour moi.
Akyranos
Posté le 13/01/2018 à 00:54:26
Oui Suane certains lien amical sont bien souvent éphémère parfois.
Merci Suane pour votre lecture.
Akyranos
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/07 12:52Pierre Lamy
Ça fait plaisir de retrouver ce super Site de Poésie
09/07 01:16Chrysantheme
En monté-je des blancs en neige ma Nejma ?
09/07 10:32Gemini
En ai-je, des rimes en neige ? En fais-je des notes en solfège ?
09/07 10:31Gemini
En ai-je
07/07 06:36Chrysantheme
Quoi d'autre d'éternel que les neiges ?
Des rimes en florilège !
05/07 01:40Chrysantheme
un cas d'or quoi
05/07 01:38Chrysantheme
Un cador qui mate à mort les matamores
05/07 01:37Chrysantheme
planant tel un condor
05/07 01:36Chrysantheme
un cador
05/07 01:31CRO-MAGNON
Matador ou matamore ?
05/07 01:17Chrysantheme
Usant de métaphores je suis aussi fort qu'un toréador qui danse avec la Mort
05/07 01:12Chrysantheme
je lie les mots entre eux, comprenez en creux que je les magnifie.
05/07 01:11Chrysantheme
et bien sensé qui s'y fie
05/07 01:02Chrysantheme
La morse retorse qui dansait au Crazy Horse est sujette à controverses tant elle est perverse Elle n'est pas Perse et point ne perce, déroule sa herse et sa haine déverse Quant à moi je versifie, ma prose s'intensifie
04/07 12:31isis2009
Bonjour comment faire pour retrouver un ancien compte svp
03/07 07:04Chrysantheme
Dansait-elle au Crazy Horse ?
03/07 01:10Chrysantheme
A-t-il divorcé d'une morse retorse ?
03/07 10:26CRO-MAGNON
Incroyable ! J'ai vu en Corse un morse en plein divorce tout en force bombant le torse, il s'est fait une entorse en glissant sur des écorces
03/07 06:19Bella de Vnirfou
Tiens ! un dialogue s'amorce. 😋
02/07 01:27Chrysantheme
ça se corse dit Bella en force

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 137 invités