La volonté de puissance
Le désir de connaissance
Sous un ciel sans transcendance
Converti à l'immanence

La morale des ascètes
Que la contrition infecte
Menant une vie d'insectes
Obsédés par leurs squelettes

Religions d'hommes malades
Se racontant des salades
Consolation un peu fade
Dans un ressentiment crade

Domination naturelle
Sur les esclaves sans ailes
D'une élite si cruelle
Qu'elle effraie les agneaux frêles

Nul besoin métaphysique
Au-delà de la logique
Détresse psychologique
De qui nie le biologique

Serait une erreur la vie
Sans la musique chérie
Maître de philosophie
Nietzsche connût la folie

Écrit par Vermeil
Catégorie : Pensée
Publié le 21/05/2023
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 22/05/2023 à 11:58:46
Triste fin que la sienne, enfermé dix ans durant dans sa démence...
Bella de Vnirfou
Posté le 22/05/2023 à 17:13:24
En effet Bella. Merci pour le commentaire
Vermeil
Posté le 22/05/2023 à 17:35:15
Il est paradoxal que sa lucidité l'ait conduit à la folie.
Il semblerait que le besoin métaphysique résiste à la logique.
Un poème très intéressant :)
scyles
Posté le 22/05/2023 à 21:32:39
Peut-être Scyles. Merci
Vermeil
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/02 06:41Ocelia
Où est Iloa Mys. Bises Iloa.
24/02 01:49Sarahg
Bon week-end à tous, que la paix accompagne vos pas.
24/02 01:48Sarahg
"Quand je pense à ce que je suis, je suis ce que je pense."
24/02 01:47Sarahg
"
20/02 11:57Altair
Au vrai: Bonsoir Je, comment vas-tu malgré les autres? De ton bord, Je vais aller voir si Je t'es Toi.
20/02 11:55Altair
...Et c'est en célébrant qu'on s'y perd pour de bon, car enfin se voir soi, au vrai
19/02 12:52Sarahg
"Vouloir être quelqu'un d'autre est une perte de temps pour qui tu es vraiment." Bonne semaine à tous-toutes !
18/02 10:17Capucine
Bonjour à tous que cette journée vous comble de bonheur
18/02 05:17Sarahg
Bon Dimanche à toutes-tous. Que vive la poésie, ce rendez-vous avec l'essentiel. en soi.
18/02 12:29Sarahg
Vive ta gloire bien sûr ! Je te souhaite d'être reconnu. Amitiés.
18/02 12:27Sarahg
Bien trouvé, "le radeau de la Muse"
17/02 07:09Chrysantheme
le radeau de la Muse
17/02 07:09Chrysantheme
perdu sur un radeau seul avec ses rondeaux
17/02 07:07Chrysantheme
flirter avec les sommets y hisser ses sonnets
17/02 07:01Chrysantheme
mais j'ai tiré le mauvais lot
17/02 07:00Chrysantheme
Fut une époque je cherchais un (e) partenaire de plume
17/02 07:00Chrysantheme
Bonne soirée de même
17/02 06:58Sarahg
Bonne soirée Chrysanthème, tant mieux si la poésie t'aide à tout surmonter.
17/02 06:57Chrysantheme
Mais pas entre n'importe quelle plume
17/02 06:56Chrysantheme
Elle engloutit le littoral telle une lame

Qui est en ligne