Je me claustre en le rêve élevant mes prières
Aux Èves des jadis dans les jardins languides
Pensées et guirlandes fleuries de mes hiers
Dans l'amoureuse mort de ces gardiennes guides

Mémoire amante dure un Amen en miroir
Rénove les noces avec tes innocentes
Une épure a fait moire où me mène de croire
Le dessin d'un retable aux figures riantes

La prédelle éclairée du rai d'un crépuscule
Donne Flamme vive à la Femme dans ton Âme
Près d'elle un la dans l'air sous la voûte recule
Entonnâmes-nous chants étonnés d'Une Dame

Surgie dans la nue aux grève et dune du Temps
Reposant d'épuiser en épouse un espace
Vacant d'où son dessein d'être fleur un printemps
Dans l'année qui fane en épiphanie rapace ?

Mourir à ton murmure mais mûrir au vacarme
Silencieux comme Dieu séquentiel dans le moine
Qui doute en la voie droite et courbe voix de carme
Tergiverse où l'ogive est son pesant grimoire

Il en lit l'hallali et l'illusoire, hélas !
Les nonnes ânonnant aux tournantes, qui grisent,
Cours, sur les douleurs dans leurs souliers qu'elles lacent
Ces doutes, leurs failles, chutes où elles gisent

Dormantes pour hautbois qu'à bas ton on appelle
Sur la crédence au mur que dentelle d'église
Brode avec aube à la rosace en la chapelle
Giotto puis Masaccio font l'Art qui légalise

Le Créé par sa craie de couleur musicale
Où la douleur morale à sa murale amie
L'alarme a sa gravure, alors calmé se cale
Qui se souvient combien chacune fût sa mie

***

(inspiré par Germain Nouveau)
.

Écrit par jacou
L'art alchimique me tue, me transmute, me sublime. J'en renais plus fort, poétiquement. À suivre.
Catégorie : Amour
Publié le 02/03/2023
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 02/03/2023 à 21:34:39
Bonsoir Jacou,

Poème inspiré par Nouveau , étant un sacré Personnage en son Temps !! :)
A:)

LyS ..
Lys-Clea
Posté le 02/03/2023 à 22:23:59
merci mon Dieu pour le silence, la sapience et l'amour
merci pour la solitude et le courage
merci pour ce poème du meilleur ennemi qui réveille la momie en moi qui s'endort
mon imprimante m'a lâchée, je crois qu'elle est morte à ton poème.
les choses comme nous, tombent comme des mouches, soudain après longue bataille, elles laissent aller.
mayssa
Posté le 03/03/2023 à 19:57:11
Bonsoir Claire,

Merci d'avoir noté Germain Nouveau, son vers de "Rêve claustral" : "Cour grise où tournent les souliers lacés des grandes" était admiré pour sa scansion par Louis Aragon, et je lui ai emprunté, en compliquant sur les vers 22, 23 et 24 la phrase à étaler et à mélanger, privilège de qui va être assez peu lu, et qui le souhaite dorénavant pour mieux explorer sa voie où, parfois, on veut l'inciter à véritablement publier, mais il faut le sentir et alors le faire au bon moment avec les bons textes et appuis connus, alors ici je m'amuse en musant, yes ! :D

Quant à Germain Nouveau, ami londonien de Rimbaud, il a choisi un vrai destin de spirituel, la pauvreté près des porches d'églises, sous la garde du Seigneur qui régit le monde. D'où mon hommage discret, comme à d'autres poètes ayant eu d'autres destinées.

A :)
jacou
Posté le 03/03/2023 à 20:04:27
Bonsoir Mayssa, et si tu le permets Marine,

Merci, mon Dieu, pour ta franchise.
Les meilleurs ennemis, s'ils sont cash, se parlent difficilement, mais du vrai qui les touche et c'est l'autre.
Pour moi tu as fait des choses, poétiquement je te dois beaucoup.
Humainement, je te connais et qui enseigna et enseigne encore tous et montre une voie et fait entendre une voix, doit avoir à un moment ou l'autre mon étrange respect, difficile mais que je veux durable au cœur, fixant l'éternité d'un sentiment plus que d'une émotion passagère et inflammable.

Ton imprimante a pris la mouche, alors laisse tomber, chère Dame, les choses sont déjà mortes avant que d'avoir été, par nos volontés, un instant compagnons dans le temps.

Bonne soirée à toi :)
jacou
Posté le 04/03/2023 à 07:08:07
Ce fut une expirante déprimante
toi tu es trop savant mais où mets-tu tout ça ?
germain Nouveau c'est vieux mais beau
je te dois les petits trous
mais laissons cela Karl
mayssa
Posté le 04/03/2023 à 16:19:41
Elle n'a pas expiré, elle est bien vivante et quelle vivante, et elle est poétesse sur ce site, comme fût Suane et encore une autre poétesse.

Je ne suis pas assez savant, où là est mon charme, où toi tu feins de préférer des bourrins en poésie peut-être, toi qui t'aies dit "sachante", n'est-ce pas l'enseignante qui dénie chez l'autre ?...

Ce qui est vieux est à respecter, surtout en poésie : tu écris mieux que ces vieux dans leurs recueils, peut-être, et le tien est édité par Gallimard ou une autre valeur sûre en poésie ?

La chanson et son contenu je m'en fous, poinçonner est fini, si ce n'est les synchronicités mêmes en des noms et prénoms d'agents, et surtout des lieux inscrits pour la quête...

Et justement à ce dernier propos : Carl G. Jung était psychiatre d'abord : peut-être aurait-il eu une solution pour t'éviter d'être radiée 2 fois ici déjà, et auparavant 2 fois d'autres sites pour tes propos et comportements, ou, agressant un modérateur, tu es suicidaire, mais il y a aussi des champs destructeurs dans l'inconscient collectif akashique, pour les gens comme toi et tes pareils où vous savez vous reconnaître, comme moi avec les miens.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/02 06:41Ocelia
Où est Iloa Mys. Bises Iloa.
24/02 01:49Sarahg
Bon week-end à tous, que la paix accompagne vos pas.
24/02 01:48Sarahg
"Quand je pense à ce que je suis, je suis ce que je pense."
24/02 01:47Sarahg
"
20/02 11:57Altair
Au vrai: Bonsoir Je, comment vas-tu malgré les autres? De ton bord, Je vais aller voir si Je t'es Toi.
20/02 11:55Altair
...Et c'est en célébrant qu'on s'y perd pour de bon, car enfin se voir soi, au vrai
19/02 12:52Sarahg
"Vouloir être quelqu'un d'autre est une perte de temps pour qui tu es vraiment." Bonne semaine à tous-toutes !
18/02 10:17Capucine
Bonjour à tous que cette journée vous comble de bonheur
18/02 05:17Sarahg
Bon Dimanche à toutes-tous. Que vive la poésie, ce rendez-vous avec l'essentiel. en soi.
18/02 12:29Sarahg
Vive ta gloire bien sûr ! Je te souhaite d'être reconnu. Amitiés.
18/02 12:27Sarahg
Bien trouvé, "le radeau de la Muse"
17/02 07:09Chrysantheme
le radeau de la Muse
17/02 07:09Chrysantheme
perdu sur un radeau seul avec ses rondeaux
17/02 07:07Chrysantheme
flirter avec les sommets y hisser ses sonnets
17/02 07:01Chrysantheme
mais j'ai tiré le mauvais lot
17/02 07:00Chrysantheme
Fut une époque je cherchais un (e) partenaire de plume
17/02 07:00Chrysantheme
Bonne soirée de même
17/02 06:58Sarahg
Bonne soirée Chrysanthème, tant mieux si la poésie t'aide à tout surmonter.
17/02 06:57Chrysantheme
Mais pas entre n'importe quelle plume
17/02 06:56Chrysantheme
Elle engloutit le littoral telle une lame

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 198 invités