Maître après Dieu disaient les anciens capitaines
Les longs voiliers filaient alors sur l'océan
Les forêts profondes voyaient d'antiques haines
Forêts offertes où frémissaient de doux faons

Des chasseurs couronnés d'azur fondaient des villes
Ils sortaient de grottes et grelottaient de froid
Cités où réciter des cieux l'immensité
Pour les astronomes esprits de grands effrois

L'avenir était pour tous un mystère obscur
Les hommes pleins d'allant foraient des mines d'or
Pour couvrir de trésors les femmes d'un Dieu pur
La femme incarnation de la beauté des corps

Les dieux étaient alors d'astucieux personnages
Desquels il vous fallait vous garder des horions
En des temples géants, des bâtisseurs d'ouvrages
Hissaient des lunettes pour contempler Orion

L'univers n'avait pas de limites connues
Chaque homme résidait sur un monceau de terre
On célébrait l'été la victoire des nues
Dissipant les brumes, donnant des moissons fières

Au fond des bâtisses, des familles entières
Tremblaient de peur pour le futur du dernier né
Tous se réchauffaient lors près des flammes altières
Et se racontaient l'Histoire au long des années

La vie n'était pas si terrible à entrevoir
Les potentialités de l'Homme étaient réelles
Il pouvait en vainqueur aimer, être et avoir
Sa descendance allait conquérir jusqu'au ciel

Le paradis de ce temps passé enchantait
L'oiseau qui fend l'azur n'a pas le vol plus haut
Que les cimes des monts dans les lointains hantés
Ainsi l'homme a sa limite inscrite en ses os

L'Homme est une œuvre d'art, un fabricant de rêves
Le temps venu, il se transformera selon
La nécessité que la Terre au ciel élève
Du désir de la quitter vers d'autre horizon

Issu du passé et vivant dans l'avenir
Ce beau mutant d'humain déploiera ses essaims
Vers les cieux orfévrés d'Orion et de la Lyre
L'histoire de la Terre aura sa propre fin

(avec une pensée pour Stevie Wonder, créateur de la chanson "Pastime Paradise")

Écrit par jacou
L'art alchimique me tue, me transmute, me sublime. J'en renais plus fort, poétiquement. À suivre.
Catégorie : Evasion
Publié le 16/06/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/06/2020 à 13:34:25
"La vie n'était pas si terrible à entrevoir
Les potentialités de l'Homme étaient réelles
Il pouvait en vainqueur aimer, être et avoir
Sa descendance allait conquérir jusqu'au ciel"

Magnifique texte à mettre aux favoris , tant est époustouflante cette évasion qui transporte le lecteur , suivant l'humain sur sa terre ...

L'homme subira plusieurs mutations mais la plus merveilleuse reste celle qui le fera : poète !

Grand bravo Georges !
Yuba
Posté le 16/06/2020 à 16:30:46
Une évocation superbement poétisée de l'humanité, avec ses réalités, ses attentes et ses désirs, ses rêves et ses réalisations, parfois grandioses, voire folles.

Si les hommes de l'époque actuelle croyaient encore vraiment en leur potentialité, du moins dans nos pays de la vieille Europe, cela donnerait certainement un élan civilisationnel qui me semble faire cruellement défaut... Et, avant que ne vienne la fin de l'histoire de la terre, il y a encore tant à rêver, à concrétiser... et à poétiser!

Merci beaucoup pour ce partage inspiré que ce paradis en musique (perso, j'aime beaucoup "Superstition" du même Stevie Wonder).

Avec ma vive amitié :)
Matriochka
Posté le 16/06/2020 à 21:35:10
Bonsoir Jacou,

Fa Vo Ri !!

L'Homme , une Oeuvre d' Art ? en vos Vers, oui !!

Fabricant de Rêves : il faut cela pour avancer ..

Mais s'Il sait offrir un Paradis, Il sait aussi le détruire !

Lys..
Lys-Clea
Posté le 16/06/2020 à 21:53:39
Un récit qui me rend pensif. Il fut un temps où le monde était mystère et aventures, mais aujourd'hui il n'en reste plus grand chose. On vit plus vieux mais quelle misère, valait-il mieux vivre en ces temps anciens, ou la mort arrivait plus tôt, mais vivre était d'une intensité sans commune mesure avec le train-train quotidien d'aujourd'hui.

Votre récit me fait rêver...
Musouka
Posté le 17/06/2020 à 12:03:44
Doit-on avoir la nostalgie de ce passé si lointain ? Je ne crois pas, l'homme en ces temps révolus a eu sa part de souffrances pendant le court temps ou il a vécu. Peut-être qu'il a vécu plus intensément. Pas sûr!
TANGO
Posté le 19/06/2020 à 17:14:40
De la genèse à l'age d'or, l'impression d'un culte qui prend vie sous votre plume dont les lignes sont admirables.
Weedja
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/07 12:52Pierre Lamy
Ça fait plaisir de retrouver ce super Site de Poésie
09/07 01:16Chrysantheme
En monté-je des blancs en neige ma Nejma ?
09/07 10:32Gemini
En ai-je, des rimes en neige ? En fais-je des notes en solfège ?
09/07 10:31Gemini
En ai-je
07/07 06:36Chrysantheme
Quoi d'autre d'éternel que les neiges ?
Des rimes en florilège !
05/07 01:40Chrysantheme
un cas d'or quoi
05/07 01:38Chrysantheme
Un cador qui mate à mort les matamores
05/07 01:37Chrysantheme
planant tel un condor
05/07 01:36Chrysantheme
un cador
05/07 01:31CRO-MAGNON
Matador ou matamore ?
05/07 01:17Chrysantheme
Usant de métaphores je suis aussi fort qu'un toréador qui danse avec la Mort
05/07 01:12Chrysantheme
je lie les mots entre eux, comprenez en creux que je les magnifie.
05/07 01:11Chrysantheme
et bien sensé qui s'y fie
05/07 01:02Chrysantheme
La morse retorse qui dansait au Crazy Horse est sujette à controverses tant elle est perverse Elle n'est pas Perse et point ne perce, déroule sa herse et sa haine déverse Quant à moi je versifie, ma prose s'intensifie
04/07 12:31isis2009
Bonjour comment faire pour retrouver un ancien compte svp
03/07 07:04Chrysantheme
Dansait-elle au Crazy Horse ?
03/07 01:10Chrysantheme
A-t-il divorcé d'une morse retorse ?
03/07 10:26CRO-MAGNON
Incroyable ! J'ai vu en Corse un morse en plein divorce tout en force bombant le torse, il s'est fait une entorse en glissant sur des écorces
03/07 06:19Bella de Vnirfou
Tiens ! un dialogue s'amorce. 😋
02/07 01:27Chrysantheme
ça se corse dit Bella en force

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 138 invités