Fauves feuilles bruissant dans la forêt profonde
Un héros attiré s'enfonce au coeur des arbres
Il a quitté la cour et les us qui la fondent
Qui sont d'avoir blessure au cœur mais corps de marbre

Galaad a frémi par deux fois d'entrevoir
L'avide et vivace vouivre trop vorace
L'abri des bois brisés par la bête, et savoir
Le monstre proche... Ô son coeur bat sous la cuirasse !

Lancelot chevalier lance au ciel un autour
D'un essor au soleil ondoyant les collines
Il est de Galaad le père, et tourne autour
De lui la souveraine à la peau opaline

Suivant des yeux le grand faucon qui prend essor
Il tremble d'émotion pour le roi britannique
Qui le laurant l'élut, lui a jeté un sort
Comme fée des forêts fait un art fantastique

Gauvain son ennemi observe cette scène
Il sait tous les secrets qu'un sorcier lui consacre
Les yeux fous, la bouche hâve, un tourment obscène
L'engage à désirer Guenièvre, saveur âcre...

Le chasseur en lui-même est, pour sa proie rapide
Un joueur invétéré, escomptant des secondes
Le bonheur de l'instant, il fait de son coeur vide
Tambour temporisant la tristesse du monde

Perceval a prévu cette si longue absence
Et le harnachement qu'il met à son cheval
Il l'a pensé depuis le temps de sa naissance
Quittant enfin la cour, chevauchant outre val

Il fut enfant pleurant cet antan qui nous saigne
Toute fleur d'ancolie a sa saison d'automne
Sa vie était si vide en vil voleur d'enseignes
De blasons qu'aux tournois il guignait, monotone

Arthur devient soucieux, cette quête du Graal
Attestait entêtée des chevaliers la fièvre
D'obtenir au sommet la jouvence intégrale
Par l'Homme sur la croix dont on perça la plèvre

Toute quête insensée obscurcit les vieux jours
Arrachant au roc l'épée Excalibur, ombre
Dans sa mémoire aussi, ce dragon de toujours
Dont il débarrassa des contrées les décombres...

Merlin d'un mélomane a le coeur enchanteur
Un choeur en la prison sont maintes fioles folles
Tout a son prix, remède ou serment des menteurs
Pas de sentiments, mais sarments ou bien folioles !

Toute herbe est bonne à prendre, et, respirant tout air
Étant forés trophées dans l'offre forestière
Il rapporte sa plante en remerciant la terre
D'être, avant que vers nous mangent, là toute entière !

Royaume frémissant, hormis la Table Ronde
Qu'on dit taillée d'un roc par un divin sculpteur
C'est qu'auprès du lac bleu, Viviane, belle Dame
A quitté ses atours, nageant avec lenteur

Elle, dont les pierres ont poli la peau blanche
Qu'elle soit un rubis, améthyste, émeraude
Est reine du plus grand domaine, de ses hanches
Amour parfum des fleurs dont l'effluve au loin rôde...

Tristan sorti du bois, il quitte la Lyonnesse
Un pays inquiétant s'étend aux bords du monde
Qu'il lui faudra franchir, et pour qu'Yseut renaisse
Puis quand l'hiver cessant, ramer sa nef sur l'onde

Or, Camelot attend le chevalier le meilleur
D'un duel où Lancelot est forcé de paraître
Deux guêpes tout armées de dards font des frayeurs
Aux dames pour qui ces hommes-là sont purs êtres

Lohengrin regrette que Perceval son père
Quitte une fête qui n'a de fin, le royaume
Attirant de partout des âmes sans repères
Pour l'heure il est valide au tournoi sous le heaume

Mais il disparaîtra dans la grotte des cygnes
Ces créatures des atours des dieux les preuves
Glissant, doux silence au lac que sa forme assigne
Rival stagnant des morts quand la vie est un fleuve

Mordred mord l'édredon de sa dernière passe
Bouscule la femme partageant ses délices
Pauvre putain brunie dont le derrière passe
Pour légende en les lieux où des viols s'accomplissent

Immortel Mordred, le rusé, le frustré, rustre
Qui fût banni de Table après des heurts divers
Rien n'est appris, il cherche à vaincre, après des lustres
Ce roi trop fier dont les rides signent l'hiver

Morgane est fée que la forêt désillusionne
Elle se fait l'effet d'étre femme tant folle
Que si ses charmes doux par tout hasard fonctionnent
C'est qu'elle a su contrer Viviane en ses paroles

Elle est jeune fille, que de vieux parents tristes
Ont abandonné pour les loups, meutes de tueurs
Dévorants qui n'ont pu, regroupés sous les cistes
Terminer leurs repas, hésitant d'autres lueurs...

Le paysage est bon qui court dans les mémoires
Pays sage où l'envie à la Cour s'apprivoise
La Terre Gaste accueille, aux pleins reflets de ses moires
Un peuple en repos qui boit nectars et cervoises

Paysans moissonnant les blés, bête à l'étable
Tout fredonne en accords si purs le bonheur d'être
Depuis qu'Arthur a pris les rênes de sa Table
Un Livre d'heures dorées orne ses fenêtres

Le dragon dont jadis s'apeurait pour ses flammes
Est mort, et les elfes et les gobelins craignent
À la tombée du jour, des chevaliers les lames
Les soirées fraîchissent sur ce souverain règne

Tel homme rentre auprès de sa femme à plus d'heure
Souffle entre ses doigts gourds pour que le feu reprenne
Ils feront leur amour, sans remords, sans erreur
Car le roi a promis à chaque enfant l'étrenne

Vers les bois s'enfuyant loin des chasseurs la biche
Un arbre sombre a trou pour hibou qu'il abrite
Sont témoins pour l'homme que toute terre est friche
Ne l'accueillant qu'un jour, tant la Vie passe vite

Les Chevaliers partant à l'appel de la Quête
Le Graal est légendaire, en chaque homme est recel
La promesse oubliée qui jamais ne l'inquiète
Sa Mort, nul élixir celle-ci n'ensorcelle !

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Evasion
Publié le 02/05/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 02/05/2021 à 09:44:08
Décidément vous êtes bien en verve. Bravo.
Weedja
Posté le 02/05/2021 à 10:15:53
Bonjour mon ami Jacou , que de grand mot félicitation! tu es partie dans les rois et reines mon ami dans l'anciens temps et j'approuve totalement !
Merci c'est un jolie poème et j'ai aimé te lire mon cher poète et partager avec finesse .
Un bon dimanche et une belle journée je te souhaite
Isadorable
Isadorable
Posté le 02/05/2021 à 11:09:01
Qu'est ce que j'aime cette longueur !
Un poème envoûtant de bout en bout
Bravo
Edelphe
Posté le 02/05/2021 à 11:53:42
je reviendrai jacou rien que pour toi là le repas attend pas le temps
:) ...
MARIE L.
Posté le 02/05/2021 à 18:34:37
Bonsoir Sieur Jacou, :)

BRAVO !!

Ici, nous lisons les Pages d'un Livre à l'Ecriture magnifiée ..

La Bretagne et ses Légendes captent tant nos Esprits .. on boit jusqu'à la Lie !

Amitié
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 03/05/2021 à 11:55:53
Génial waouuu tout y est résumé imagé cette belle histoire des chevaliers de le table ronde. ..magique...bien sûr j'ai lu à haute voix
Merci jacou :)
Posté le 03/05/2021 à 11:56:47
C'est moi le commentaire :) en haut
MARIE L.
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

09/05 10:50Edelphe
Bonne nuit...
07/05 04:42Asté
Bonjour Justine, bonjour à tous =)
05/05 10:40justine
bonne nuit aux autres même s'ils ont le coeur trop lourd pour dire des niaiseries sur l'amour et les roses
05/05 04:29Matriochka
Bonjour Yuba, Asté, Lysée... et toutes les plumes poétiques :)
05/05 12:26Yuba
Bonjour Asté et Lys ...bonjour la précieuse communauté :)
04/05 06:39Asté
(=
04/05 06:39Lys-Clea
Merci Asté pour " ce futur Titre " inspirant ! :)
04/05 06:37Asté
Belle soirée Lys des vallées, chantante et clémente. Egalement à tous =)
04/05 06:36Asté
Mais la grisaille, cache les rayons et quand on gratte la surface... on découvre un soleil radiant =)
04/05 06:34Lys-Clea
Ta Plume explore divers Sentiers, mais sait aussi exploser de Beautés ...
04/05 06:31Asté
Ah le gris a ma préférence, je suis passée du côté obscur rires... mais la nostalgie d'un bonheur entre tes vers me redonne un coup d'éclat ;-)
04/05 06:31Lys-Clea
oups; il m'est arrivée !! pardon !
04/05 06:30Lys-Clea
Bonsoir Asté .. merci pour les Ondes.. il m'est arrivé de sombrer dans le Gris .. mais les Mots poétiques et les Mots des Autres sont un Baume Fort .. :)
04/05 06:28Asté
Bonsoir à tous et à la jolie Lys-Clea que je vois toujours poétiquement inspirée de positives ondes. Merci de cette fraîcheur =)
01/05 06:20Lys-Clea
Bonsoir à Toutes et Tous .. espère que ce Premier Mai vous fut Bonheur.. Merci Matriochka pour ce beau Haîku .. :)
01/05 03:30Matriochka
Beaucoup de bonheur, et aussi de courage à tous, nous avons bien besoin! Et beau mois de mai :)
01/05 03:29Matriochka
Bonjour Yuba, bonjour à toutes et tous :) Fragiles clochettes / De délicate blancheur / Bonheur en bouquet. Haiku du 1er mai :)
01/05 02:47Yuba
Bonjour Sorel...joyeu x premier mai à toutes et à tous ...plein de bonheur 💐
01/05 01:18Sorel Ferdinand
Salut tout le monde.
29/04 12:39Isadorable
Hello , une belle journée je vous souhaite amie poètes et poétesses, Isadorable

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 55 invités