Prisonnière d'un brouillard,
perdue dans les rues sombres et noires.
Seule, je me sens envahit par le désespoir,
la ville devient pesante quand il est tard.

De tous cotés, j'entend des bruits,
un chien qui hurle à la nuit,
une pendule qui sonne minuit,
des chats qui se battent ou s'enfuient.

Tous ces sons stridents et menaçants,
et ces chemins et croisements déroutants,
cette éclairage diffus et inquiétant,
créé un environnement des plus angoissant.

A chaque pas, mon cœur s'affole,
on dirait que quelqu'un me suit,
ou peut être je deviens folle.
Que faire? une voix me dit fuit.

Je cours vite vers la première avenue,
de toute façon, je suis déjà perdue,
mes pas résonnent dans le silence de la rue.
Je suis sauvée ma maison est enfin en vue.

Je ferme la porte à double tour,
j'allume pour qu'il fasse plus jour.
Je m'allonge sur mon canapé de velours
et repense à mes peurs avec humour.

Écrit par nade77
On ne vit qu'une fois.
Catégorie : Divers
Publié le 06/08/2007
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/08/2007 à 18:56:45
ça me rappelle quelque chose...sans doute un sentiment déjà rencontré.
Joliment écrit.
Morch
Posté le 07/08/2007 à 10:11:50
Merci :)
nade77
Posté le 07/08/2007 à 14:46:07
Trés beau, avec un univers crée de toutes pièces... en lisant, on est dedans...
Mider
Posté le 08/08/2007 à 12:04:32
oui ,mider a raison ,plus qu'un poème il s'agit là d'une scène qui peut être réelle mais aussi onirique( même si ce genre de rêve tiendrait plus du cauchemar ).Bel écrit ,en tout cas !
Alexandre-glaucos
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/07 12:52Pierre Lamy
Ça fait plaisir de retrouver ce super Site de Poésie
09/07 01:16Chrysantheme
En monté-je des blancs en neige ma Nejma ?
09/07 10:32Gemini
En ai-je, des rimes en neige ? En fais-je des notes en solfège ?
09/07 10:31Gemini
En ai-je
07/07 06:36Chrysantheme
Quoi d'autre d'éternel que les neiges ?
Des rimes en florilège !
05/07 01:40Chrysantheme
un cas d'or quoi
05/07 01:38Chrysantheme
Un cador qui mate à mort les matamores
05/07 01:37Chrysantheme
planant tel un condor
05/07 01:36Chrysantheme
un cador
05/07 01:31CRO-MAGNON
Matador ou matamore ?
05/07 01:17Chrysantheme
Usant de métaphores je suis aussi fort qu'un toréador qui danse avec la Mort
05/07 01:12Chrysantheme
je lie les mots entre eux, comprenez en creux que je les magnifie.
05/07 01:11Chrysantheme
et bien sensé qui s'y fie
05/07 01:02Chrysantheme
La morse retorse qui dansait au Crazy Horse est sujette à controverses tant elle est perverse Elle n'est pas Perse et point ne perce, déroule sa herse et sa haine déverse Quant à moi je versifie, ma prose s'intensifie
04/07 12:31isis2009
Bonjour comment faire pour retrouver un ancien compte svp
03/07 07:04Chrysantheme
Dansait-elle au Crazy Horse ?
03/07 01:10Chrysantheme
A-t-il divorcé d'une morse retorse ?
03/07 10:26CRO-MAGNON
Incroyable ! J'ai vu en Corse un morse en plein divorce tout en force bombant le torse, il s'est fait une entorse en glissant sur des écorces
03/07 06:19Bella de Vnirfou
Tiens ! un dialogue s'amorce. 😋
02/07 01:27Chrysantheme
ça se corse dit Bella en force

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 152 invités